Open jazz
Magazine
Jeudi 13 octobre 2016
58 min

Daniel Erdmann, révolution de velours

Parution de « A Short Moment of Zero G » de Daniel Erdmann's Velvet Revolution chez BMC.

Au sommaire aujourd'hui

Jazz Culture : Prix Nobel de littérature 2016 pour Bob Dylan
►** Daniel Erdmann

** à la Une
Jazz au Trésor : Al Caiola & Don Arnone - Great Picking
Jazz Agenda :

  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Hugh Coltman samedi 15 octobre à 20h45 au Théâtre de la Ville à Valence (26). Cliquez ICI ou sur "contactez-nous " et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
    TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALE" Près de dix ans après le projet “Erdmann 3000”, le saxophoniste ténor et compositeur Daniel Erdmann – vu ces dernières années aux côtés de Vincent Courtois, Heinz Sauer, Claude Tchamitchian, Samuel Rohrer et au sein du trio Das Kapital – revient avec un album en leader, épaulé par le violoniste Théo Ceccaldi et le vibraphoniste britannique Jim Hart.

Extraits des notes de pochette par Bert Noglik :
A l'écoute de cette musique, il me vient à l'esprit que c'est une affirmation artistique à la fois forte, puissante et sensible, portée par un sens des nuances subtil et par un élan – parfois même une certaine véhémence. On retrouve ici ce qui fait la force motrice du jazz : l'envie de convaincre et de communiquer.

Presque dix ans après Erdmann 3000, Velvet Revolution est à nouveau un groupe tout entier dévoué à l'inspiration du saxophoniste ténor et compositeur, mais qui laisse de la place pour tous les musiciens. C'est une musique de la liberté – la liberté de l'improvisation par rapport à la composition, la liberté de sentir, de penser, de vouloir.

Velvet Revolution semble être un nom parfait pour ce projet. Il allie la douceur et le renouvellement. Velvet Revolution est une métaphore. Bien que ce terme soit associé à la rupture, en Tchécoslovaquie, d'un communisme d'Etat bureaucratique remplacé par un mouvement démocratique et non-violent, il est lié à cette musique bien au-delà de la référence historique et politique. Il démontre l'envie de changement et la conviction de pouvoir influer en douceur mais avec persistance sur ce qui nous entoure. En d'autres termes, cette musique sait ce qu’elle veut et elle l’exprime.

Daniel Erdmann a d'abord remarqué Theo Ceccaldi, co-fondateur du Tricollectif à Orléans, dans le cadre du trio qu'il forme avec avec son frère, le violoncelliste Valentin Ceccaldi, et le guitariste Guillaume Aknine. Il apporte un peu de la grande tradition française des cordes, son rapport au jazz et quelque chose de très contemporain. Daniel Erdmann a connu Jim Hart lors de ses visites à Londres ou le vibraphoniste, qui vit maintenant à Colmar, a été l'un des fondateurs du Loop Collective. Avec ses sons brillants, le vibraphone amplifie la magie du côté « musique de chambre » du trio.

Le fait que le trio soit « international » – comme tant d’ensembles dans lesquels Daniel Erdmann est actif, est symbolique. Il n'a pas d’intention de proclamer quoi que soit, mais la réalité quotidienne et les valeurs de ce type de jazz européen font de plus en plus tomber les distances et les frontières.

Et pour revenir à nouveau sur l ́esprit qui préside au projet : il y a parfois quelque chose de romantique – pas dans le sens d'une volonté de revenir en arrière, mais dans celui du désir de l'avenir. A cet égard aussi, il y a une référence à l'expressivité dans le courant du jazz - que ce soit pour l'expressivité des grands saxophonistes ténor afro-américains ou d'un musicien comme Heinz Sauer, avec lequel Daniel Erdmann a la chance de jouer.

Où écouter

Daniel Erdmann's Velvet Revolution

Sur le même thème

La programmation musicale :

    The Way We Play / Minority

    Marquis HillALBUM : « The Way We Play »LABEL : Concord
    The Way We Play / Minority

    Just Like Tom Thumb Blues

    Nina SimoneALBUM : « To Love Somebody »LABEL : RCA
    Just Like Tom Thumb Blues

    Chicago Greys

    Ray AndersonALBUM : « Sweet Chicago Suite »LABEL : Intuition
    Chicago Greys

    Quand j'étais petit, je rêvais d'être pauvre

    ALBUM : « A Short Moment of Zero G »LABEL : BMC
    Quand j'étais petit, je rêvais d'être pauvre

    Nature Boy

    Hugh ColtmanALBUM : « Shadows »LABEL : Okeh
    Nature Boy

    Beatrice

    Joe HendersonALBUM : « The State of the Tenor »LABEL : Blue Note
    Beatrice

    Abed

    Mark GuilianaALBUM : « Family First »LABEL : Beat Music Production
    Abed

    Chinese Guitar

    Al Caiola, Don ArnoneALBUM : « Great Picking »LABEL : Blue Sounds
    Chinese Guitar

    Still a Rat

    ALBUM : « A Short Moment of Zero G »LABEL : BMC
    Still a Rat

    A Pair of Lost Kites Hurrying Towards Heaven

    ALBUM : « A Short Moment of Zero G »LABEL : BMC
    A Pair of Lost Kites Hurrying Towards Heaven

    Ballade

    ALBUM : « Eisler Explosion »LABEL : Das Kapital
    Ballade
L'équipe de l'émission :