Open jazz
Magazine
Jeudi 21 février 2019
54 min

Cyrille Aimée chante le Sondheim songbook

L’art narratif de “Move On - A Sondheim Adventure” de Cyrille Aimée, sort le 22 février sur Mack Avenue (distribution Pias).

Cyrille Aimée chante le Sondheim songbook
Cyrille Aimée, © Noe Cugny

Au sommaire aujourd'hui

  • Cyrille Aimée à la Une

Cyrille Aimée s’amuse à l’idée que Sondheim prétende ne rien savoir du jazz. “C’est insensé !”, dit-elle. “Sa musique est si riche en harmonie, et les mélodies si complexes. Je n’aime pas mettre des noms sur la musique, mais peu importe ce que fait le jazz, sa musique le fait aussi.”

« Move On, A Sondheim Adventure »
« Move On, A Sondheim Adventure »

Retour de l’espiègle du jazz pour un voyage au coeur des chansons d’une légende de Broadway, le compositeur Stephen Sondheim, parolier de West Side Story, lauréat d’un Oscar, de huit Tony Awards, de nombreux Grammy Awards, d’un prix Pulitzer et d’un Lawrence Olivier Award. Cyrille Aimée, une des rares chanteuses “frenchie” que les américains ont depuis longtemps adopté. Sa pertinence flamboyante, sa fraîcheur lumineuse, sa perspicacité à s’attaquer à des répertoires qui ne sont a priori pas les siens, et son élégance à vous envoyer des scats sacrément ardus tout en s’amusant de la facilité, font de Cyrille Aimée une chanteuse unique. 

Le génie de très respecté compositeur Stephen Sondheim repose notamment sur son talent à sonder les émotions humaines universelles, même sous la forme de personnages les plus outranciers ou particuliers, dans des situations spécifiques, que ce soit dans des comédies musicales ou au cinéma. La célèbre vocaliste CA a découvert ce cadeau de première main en plongeant dans le recueil des chansons de Sondheim pour son nouvel album, “Move On - A Sondheim Adventure”. Ce qui a débuté comme la célébration d’un légendaire compositeur de Broadway est devenu, une chanson après l’autre, un travail autobiographique cathartique révélant ses sentiments personnels les plus profonds.

J’ai la chair de poule en y pensant, dit Cyrille Aimée. Au moment où je travaillais sur cet album, je vivais de nombreux changements dans ma vie. Plus j’écoutais des chansons, plus je me rendais compte qu’elles étaient vraiment liées à ce que je traversais.A un moment très difficile, ces chansons m’ont sauvé la vie.” 

L’art narratif de “Move On - A sondheim Adventure” sort le 22 février sur Mack Avenue (distribution Pias). C’est le premier album de la chanteuse née en France depuis qu’elle a dissous le mémorable groupe qu’elle dirigeait depuis plusieurs années et auquel elle a offert un adieu affectueux sur son dernier album, “Cyrille Aimée Live”. C’est aussi sa première production depuis qu’elle a déménagé de Brooklyn à la Nouvelle Orléans, la dernière ville riche en musique qu’elle considère comme chez elle.

Ce déménagement s’est accompagné de plus d’incertitudes qu’auparavant dans le cas d’une réinstallation aussi importante, car une rupture l’a obligée à faire cavalier seul. Le cheminement de cette relation a tracé la voie des chansons de “Move On”, qu’il s’agisse de la romance de rêver ensemble (Take Me To The Word), l’engagement vulnérable (Mary Me A Little), les assurances déchirantes (No One Is Alone) et enfin l’avenir incertain (With So Little to Be Sure Of).

L’aventure Sondheim de Cyrille a débuté en 2013, alors qu’elle était invitée à participer à un concert en hommage à la légende de Broadway au City Center de NYC, en co-vedette avec Bernadette Peters, et soutenue par le Jazz at Lincoln Center Orchestra de Wynton Marsalis. Son show a été chaleureux acclamé, mais le compliment le plus inoubliable est venu du compositeur lui-même. “Vous m’avez fait pleurer”, a déclaré Stephen Sondheim à Cyrille après la première. “C’était très puissant” se rappelle Cyrille avec un brin d’euphémisme.

Cyrille n’était pas vraiment familière avec le travail de Sondheim avant cette expérience de changement de vie. Les comédies musicales de Broadway ne sont pas un élément important dans la culture de sa France natale où elle a grandi, initiée à la richesse de musiques diverses par son père français et sa mère dominicaine : de Michael Jackson à la chanson française, du flamenco au country western. Elle a passé son enfance à chanter dans des campements tsiganes avoisinants, puis a perfectionné ses talents en chantant au coin des rues partout en Europe et en bravant le public exigeant du théâtre Apollo de NYC.

Cette histoire est incarnée en musique sur “Move On”. Avec son incoercible singularité, Cyrille n’aurait jamais pu se limiter à la configuration originale des chansons et peu importe le respect qu’elle porte au compositeur. Elle aborde chaque morceau de l’album d’une manière entièrement nouvelle et personnelle, déroulant le tapis rouge à ses multiples influences.

Cyrille s’amuse à l’idée que Sondheim prétende ne rien savoir du jazz. “C’est insensé !”, dit-elle. “Sa musique est si riche en harmonie, et les mélodies si complexes. Je n’aime pas mettre des noms sur la musique, mais peu importe ce que fait le jazz, sa musique le fait aussi.”

Programmation musicale

Cyrille Aimée « Move On, A Sondheim Adventure »
When I Get Famous (intro) (Stephen Sondheim)
id"Mack Avenue 1144

« Move On, A Sondheim Adventure »
« Move On, A Sondheim Adventure »

Cyrille Aimée « Move On, A Sondheim Adventure »
Take Me To the World (Stephen Sondheim)
Mack Avenue 1144

« Move On, A Sondheim Adventure »
« Move On, A Sondheim Adventure »

Cyrille Aimée « Move On, A Sondheim Adventure »
Loving You Being Alive (Stephen Sondheim)
Mack Avenue 1144

« Move On, A Sondheim Adventure »
« Move On, A Sondheim Adventure »

Cyrille Aimée « Move On, A Sondheim Adventure »Being Alive (Stephen Sondheim)
Mack Avenue 1144

« Move On, A Sondheim Adventure »
« Move On, A Sondheim Adventure »

Nancy Wilson, Peabo Bryson « Color and Light / Jazz Sketches on Sondheim »
Loving You (Stephen Sondheim)
Sony Classical 66566

« Color and Light / Jazz Sketches on Sondheim »
« Color and Light / Jazz Sketches on Sondheim »

Rigmor Gustafsson « Come Home »
Come Home (R. Gustaffson, A. Mattson, T. Bäcklund)
ACT 9737-2

« Come Home »
« Come Home »

John Hammond, Sr. Kansas City Five, Helen Humes « From Spirituals to Swing »
Introduction Blues With Helen (John Hammond, Sr. Count Basie)
Vanguard 169/71-2

« From Spirituals to Swing »
« From Spirituals to Swing »

Toine Thys « The Optimist »
Tête brûlée (Toine Thys)
Igloo 304

« The Optimist »
« The Optimist »

Nico Morelli « Nico Morelli »
Blues Zen (Nico Morelli)
Cristal 45628-2

« Nico Morelli »
« Nico Morelli »

John Raymond « Real Feels, Live, Vol 2 »
The Times They Are A-Changin'  (Bob Dylan)
Sunnyside 1535

« Real Feels, Live, Vol 2 »
« Real Feels, Live, Vol 2 »
L'équipe de l'émission :