Open jazz
Magazine
Vendredi 18 mars 2016
58 min

Coronado, l'empire du bien

Parution de « Au pire, un bien » de Coronado chez La Buissonne / Harmonia Mundi.

Au sommaire aujourd'hui

► Coronado

à la Une
- 10 CD à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous " et laissez vos nom, prénom et adresse postale. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses . Bonne chance ! ► Jazz au Trésor : Horace Silver - Spiritualizing The Senses

Jazz Agenda :

  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Anthony Strong samedi 19 mars à 21h à l'Astrada de Marciac. Cliquez sur "contactez-nous ' et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.

Jazz Trotter : André Fernandes - Dream Keeper
Jazz Bonus : nouvelle série des Smoke Sessions (5/5)
TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALE"

Figure singulière de la scène française, depuis 12 ans,Gilles Coronado a pourtant mis entre parenthèses son rôle de leader pour se mettre au service des autres : après avoir dirigé le groupe Urban Mood dans les années 90, on le retrouve aux côtés de grands noms de la scène jazz française (Louis Sclavis, Magic Malik, Vincent Segal….), de la chanson (Philippe Katerine, Fred Poulet…) et au sein des groupes Thôt de Stéphane Payen et Caroline de Sarah Murcia.

Guitariste de formation, influencé par le jazz, le rock, la chanson et même par la danse et le théâtre, sa musique est vivante et riche, en prise directe avec le présent. Ces dernières années, l'envie de réécrire pour un collectif créé de toutes pièce le pousse à monter un tout nouveau groupe simplement baptisé Coronado, un singulier quartet rassemblant Matthieu Metzger (saxophone alto), Antonin Rayon (claviers) et Franck Vaillant (batterie) qui sort sur La Buissonne son premier album : « Au pire, un bien ». Des compagnons de route que Gilles Coronado a choisi avec application, pour donner naissance à un collectif plus qu’à une succession de noms isolés.

« La scansion rythmique, pulsante, a depuis toujours été au coeur de mes réflexions, dans une attirance naturelle et évidente, et plus que les hauteurs de sons, ce sont plutôt les sensations du temps qui passe, de son découpage interne, qui résonnent particulièrement en moi, explique le guitariste. Plutôt que d'envisager cela comme une prison temporelle, je me prends à rêver en compagnie des autres musiciens à développer des formes multiples, singulières, des trames tissées ensemble, un état sonore collectif engendré par l'absence de soliste spécifique. Les apports électroniques des uns et des autres permettent en outre de parasiter les sons initiaux des instruments, pour parvenir à un brouillage du qui fait quoi. Au bout du compte “Au pire, un bien”. »

Coronado est un magma collectif, un paysage sonore bigarré qui mélange le jazz, le rock et les inflexions électroniques dans un grand tout musical qui ondule comme un torrent, insaisissable et captivant, à la rythmique évolutive mais bien affirmée. Un projet à quatre qui alterne entre compositions strictes et formes libres, où l’on retrouve même le goût de Gilles Coronado pour la chanson à travers la participation de Philippe Katerine le temps d’un Au pire, un bien étonnant : enregistré en plusieurs fois, à des vitesses différentes, puis remonté en post-production pour donner naissance à un morceau « non exécutable naturellement » selon les mots de Gilles Coronado. Un petit jeu musical qui souligne la liberté de création qui parcourt les compositions. Sans véritables solistes, les quatre musiciens de Coronado se noient dans le collectif, seul véritable personnage parcourant cet album ambitieux mais jamais trop sérieux.

Où écouter Coronado

  • samedi 19 mars à La Jasse d'Eyrolles à Sainte Anastasie (30)
  • dimanche 20 mars à 18h au Galpon à Tournus (71)
  • mercredi 30 mars à 20h30 au Vauban à Brest
  • jeudi 31 mars aux Anges à Guern (56)
  • vendredi 01 avril au Pannonica à Nantes
  • mardi 5 avril à 21h au studio de l'Ermitage à Paris Gilles Coronado (guitare)
    Matthieu Metzger (saxophone)
    Antonin Rayon (claviers)
    Franck Vaillant (batterie)

Sur le même thème

La programmation musicale :

    La commissure des lèvres

    ALBUM : « Au pire, un bien »LABEL : La Buissonne
    La commissure des lèvres

    Whatever Lola Wants

    Anthony StrongALBUM : « On A Clear Day »LABEL : Naïve
    Whatever Lola Wants

    Simply Put

    John ScofieldALBUM : « A Moment's Peace »LABEL : Emarcy
    Simply Put

    Trois temps pour bien faire

    Marcel Azzola, Patrice Caratini, Marc FossetALBUM : « 3 Temps pour bien faire »LABEL : Le Chant du Monde
    Trois temps pour bien faire

    Des bas débits des eaux

    ALBUM : « Au pire, un bien »LABEL : La Buissonne
    Des bas débits des eaux

    When The Saints Go Marching In

    Steve DavisALBUM : « Say When »LABEL : Smoke Sessions
    When The Saints Go Marching In

    Dream Keeper

    André FernandesALBUM : « Dream Keeper »LABEL : Edition
    Dream Keeper

    Moving Forward With Confidence

    Horace SilverALBUM : « Spiritualizing The Senses »LABEL : Silveto
    Moving Forward With Confidence
L'équipe de l'émission :