Open jazz
Magazine
Vendredi 22 mai 2015
56 min

Charles Lloyd, l'homme sauvage

Parution de « Wild Man Dance » de Charles Lloyd chez Blue Note/Universal.

Au sommaire aujourd'hui

► Charles Lloyd

à la Une
Jazz au Trésor : Bolling Story
Jazz Agenda (semaine du 18 au 24 mai 2015)
Jazz Culture : Couleurs Jazz, le trimestriel en ligne
Jazz Trotter : Yuri Honing Desire
Jazz Bonus : Revolutionary Snake Ensemble
TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALE"bandeau séparation simple
Sa carrière est déjà mythique, et cela fait plus de 50 ans qu'elle est commencée. Disons que 2015 prend une tournure événementielle pour Charles Lloyd. Comme on a pu lire dans The New York Times, le saxophonistevient de signer chez Blue Note Records, qui publie son premier album en 30 ans pour ce label iconique. Avec le titre « Wild Man Dance » ce magnifique album 'live ' reprend une suite exceptionnelle, oeuvre de commande pour le Festival Jazztopad à Wroclaw en Pologne. Depuis, Charles Lloyd a créé sa “Wild Man Dance Suite ” en Amérique du Nord le 18 avril à New York City au Metropolitan Museum Temple of Dendur ; ce récital a été suivi de deux représentations au SFJazz Center de San Francisco, ainsi que d'une apparition au New Orleans Jazz & Heritage Festival.Le 20 avril Charles Lloyd a rajouté une distinction de plus à son palmarès en recevant son NEA Jazz Masters, titre qui récompense une carrière remarquable en reconnaissance de ses dons créatifs extraordinaires ; Charles Lloyd entre donc au Panthéon des légendes vivantes, aux côtés de Sonny Rollins et Wayne Shorter, entre autres.

Depuis un demi-siècle, Lloyd survole le monde de la musique par sa présence (et parfois son absence). Mystique, homme de musique, Lloyd fait son apprentissage avec des légendes du jazz et du blues — Phineas Newborn, Cannonball Adderley, Howlin’ Wolf etc. — et participe au lancement de quelques jeunes talents dont Keith Jarrett et Jack DeJohnette ; il partage la tête d'affiche avec Jimi Hendrix et Janis Joplin, et collabore avec des artistes-explorateurs tels que Ken Kesey ou Lawrence Ferlinghetti. Il est également un pionnier du global jazz lorsqu'il fait équipe avec le guitariste hongrois Gabor Szabo et le maître des tablas Zakir Hussain, et il devient l'un des premiers artistes jazz ayant vendu un million d'albums lorsque son "Forest Flower" (1966) rencontre un succès planétaire.

« Wild Man Dance » est le premier album de Charles Lloyd à paraître sur étiquette Blue Note depuis « A Night in Copenhagen » en 1985 : ce dernier est aussi un enregistrement 'live' (avec son quartet, au Festival de Jazz de Copenhague en 1983). Au piano il y avait un certain Michel Petrucciani (qui justement avait suggéré au saxophoniste de quitter sa retraite à Big Sur…). Charles Lloyd l'explique ainsi, “Je suis descendu da ma retraite spirituelle en 1981, pour aider Michel à prendre pied sur la scène mondiale. Comme les anciens l'avaient fait pour moi. Lorsque les choses ont commencé à décoller pour lui, je suis retourné à ma solitude à Big Sur. "

"Je ne me suis consacré de nouveau à cette belle tradition dont je suis issu qu'en 1986, après mon expérience au seuil de la mort, " rajoute le musicien. C'est en 1989 que Lloyd entame une relation inspirée avec les disques ECM, où l'on ne compte pas moins de 16 albums dans sa discographie. “Lorsque Don Was prend la direction de Blue Note [en 2011], il est venu nous voir, et il m'a invité à enregistrer pour le label,” précise Lloyd, qui finit par accepter l'invitation avec cette mission en tête : “Je souhaite étendre mes ailes et trouver de nouveaux courants ascendants pour m'envoler. Il s'agit de continuer mes recherches au service du son.

Selon Don Was, Président de Blue Note, “Depuis 50 ans Charles Lloyd inspire, réconforte, hypnotise et agite ceux qui aiment la musique. Il a plus de 70 ans aujourd'hui et nous le retrouvons au sommet de ses capacités artistiques — il déchiffre de nouveaux sentiers en repoussant les limites de la musique moderne. C'est un très grand honneur pour nous, chez Blue Note, que d'être associés à un tel Titan de la création.

Sur le même thème

La programmation musicale :

    Of Course, Of Course

    Charles LloydALBUM : « A Night in Copenhagen »LABEL : Blue Note
    Of Course, Of Course

    Fiancées en folie

    Claude BollingALBUM : « Bolling Story »LABEL : Frémeaux
    Fiancées en folie

    April in Paris

    Billie HolidayALBUM : « All Or Nothing At All »LABEL : Verve
    April in Paris

    My One And Only Love

    ALBUM : « Feeling Alive »LABEL : Neu Klang
    My One And Only Love

    Que Sera Sera

    ALBUM : « Live Snakes »LABEL : Accurate
    Que Sera Sera

    Desire

    Yuri HoningALBUM : « Desire »LABEL : Challenge
    Desire

    Flying Over The Odra Valley

    Charles LloydALBUM : « Wild Man Dance »LABEL : Blue Note
    Flying Over The Odra Valley

    Rhythm A Ning

    Gil Evans, Laurent CugnyALBUM : « The Complete Recordings »LABEL : Emarcy
    Rhythm A Ning
L'équipe de l'émission :
Mots clés :