Open jazz
Magazine
Vendredi 18 octobre 2019
54 min

Céline Bonacina, vol au dessus d'un nid de saxophones

Avec ce cinquième album “Fly Fly” qui paraît chez Cristal, on retrouve les fondamentaux du style de Céline Bonacina, un jazz mélodique constamment porté par des rythmes vivifiants. Les titres de ses albums traduisent ce perpétuel mouvement entre intériorité et énergie…

Céline Bonacina, vol au dessus d'un nid de saxophones
Céline Bonacina Fly Fly, © Nathalie Courau Roudier

Au sommaire aujourd'hui

  • Céline Bonacina à la Une

Cet album présente mes nouvelles compositions ainsi que celles de Chris Jennings. D’influences multiples, leur point de rencontre est le voyage. On y retrouve l’évocation de paysages et de souvenirs, de lieux où nous avons séjourné, de moments forts de nos vies respectives ; l’expression sonore de sentiments et d’émotions, et sans doute la symbolique d’une quête plus vaste

  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concret de Louis Sclavis samedi 19 octobre à 21h au théâtre de Fontblanche à Vitrolles (13) avec Charlie Free. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
« Fly Fly »
« Fly Fly »

La saxophoniste Céline Bonacina s’est imposée depuis bientôt une dizaine d’année et avec quatre albums à son actif, comme l’une des musiciennes les plus enthousiasmantes de la scène européenne. Son jeu volubile, audacieux et nourri de groove au saxophone baryton n’a pas d’équivalent. Son goût pour les rencontres et les métissages musicaux nourrissent une musique en perpétuel mouvement.

Après une étape précédente vers un jazz plus acoustique marqué par la complicité avec le pianiste britannique Gwilym Simcock et le contrebassiste Chris Jennings, Céline Bonacina présente dans “Fly Fly”, une forme de synthèse, mais avec des couleurs nouvelles. Si l’on retrouve la contrebasse lyrique de Chris Jennings, auteur de plusieurs compositions du disque, on découvre la nouvelle collaboration avec le percussionniste, batteur et chanteur Jean-Luc Di Fraya. Il en ressort une plus grande place donnée aux voix, et une touche de musiques du monde.

La présence du guitariste Pierre Durand, invité sur quelques titres, apporte une touche coloriste et brillante. Le mixage a été réalisé par le guitariste Nguyên Lê.
(extrait du communiqué de presse)

Programmation musicale

Céline Bonacina « Fly Fly »
Still Running (Céline Bonacina)
Cristal 289

« Fly Fly »
« Fly Fly »

Céline Bonacina « Fly Fly »
Du Haut de là  (Céline Bonacina)
Cristal 289

« Fly Fly »
« Fly Fly »

Céline Bonacina « Fly Fly »
An Angel's Whisper (Céline Bonacina)
Cristal 289

« Fly Fly »
« Fly Fly »

Kneebody « Chapters »
Chapters (Shane Endsley)
Edition 1137

« Chapters »
« Chapters »

Fredrik Nordström « Svensk Standard »
A + B  (Jan Johansson)
El Dingo 10

« Svensk Standard »
« Svensk Standard »

Mary Lou Williams « Free Spirits »
Blues for Timme (Mary Lou Williams)
SteepleChase 31043

« Free Spirits »
« Free Spirits »

Louis Sclavis « Characters on a Wall »
Darwich dans la ville (Louis Sclavis)
ECM 2645

« Characters on a Wall »
« Characters on a Wall »

Greta Matassa « Portrait »
The Beat of My Heart  (John Francis Burke, Harold Spina)
Origin 82782

« Portrait »
« Portrait »

Anita O'Day « All The Sad Young Men »
I Want to Sing a Song (Gary McFarland, Margo Guryan)
Verve 517 065-2

« All The Sad Young Men »
« All The Sad Young Men »

Roberto Fonseca « Yesun »
Vivo (Roberto Fonseca)
Wagram

« Yesun »
« Yesun »
L'équipe de l'émission :