Open jazz
Magazine
Vendredi 22 janvier 2021
54 min

Carsten Dahl, la traversée du miroir

“Mirrors Within” de Carsten Dahl qui paraît chez Storyville, pointe en direction des paysages intérieurs.Ces recoins de l'esprit où la musique peut devenir se lamenter ou s'épanouir, selon l’écume des jours.

Carsten Dahl, la traversée du miroir
Stefan Pasborg, Carsten Dahl, Nils Bo Davidsen, © Kasper Witte

Au sommaire aujourd'hui

  • Carsten Dahl à la Une

Pour moi, “Mirrors Within” est l'image du collectif et de l'universel", dit Carsten Dahl. Dans la musique, nous nous reflétons les uns, les autres. Mais le miroir peut aussi se briser et derrière lui, tout est noir". Il évoque ainsi les côtés lumineux et sombres de sa propre vie d'artiste. Il a parlé en public de traumatisme et de thérapie. La musique, la peinture et la poésie sont ses réponses créatives.

"Trinity"
"Trinity"

Lorsque le pianiste Carsten Dahl est rentré en studio avec ses fidèles collègues amis, le bassiste Nils Bo Davidsen et le batteur Stefan Pasborg, c'était avec une consigne particulière : ne pas prononcer un mot tout au long de l'enregistrement.

Mirrors Within” a ainsi été créé dans une séquence continue de premières prises et tout a été improvisé sans discussions ou idées préalables, à l'exception de Falling Down et How I Hear Beauty, basés sur quelques accords que Carsten Dahl a jetés sur un bout de papier dans le studio.

Il y a une sensation naturelle, fluide et intense dans la musique. Le trio crée une série de pièces dont la plupart ne durent pas plus de 3-4 minutes, mais qui, ensemble, constituent un processus semblable à celui d'une suite, avec des variations stimulantes dans la forme et l'expression.

Carsten Dahl, Nils Bo Davidsen & Stefan Pasborg ont développé ensemble un langage musical bien particulier. Nous sommes bien au-delà des compétences instrumentales, qui sont de premier ordre, il s'agit de bien plus que cela. La meilleure façon de résumer leur façon de fonctionner est peut-être le mot empathie. Non pas d’ordre sentimental, mais comme la capacité à participer à une action conjointe qui ne pourrait être réalisée sans le don de chacun dans le collectif.

C'est spontané et direct. Exactement comme les coups de pinceau de Carsten Dahl que l'on voit sur la pochette de l'album. Mais ce qui se passe n'est pas le fruit du hasard. “Lorsque nous entrons dans la pièce ensemble, nous composons instantanément", dit Carsten Dahl. Nous jouons comme des compositeurs. Nous sommes très conscients de l’instant de création. Cet enregistrement est l'essence même de la création dans un contexte d'improvisation".
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)

La programmation musicale :
  • 18h07
    The prayer - CARSTEN DAHL TRINITY
    Carsten Dahl Trinity

    The Prayer

    Carsten Dahl. : compositeur, Nils Bo Davidsen. : compositeur, Stefan Pasborg. : compositeur, Carsten Dahl (piano), Nils Bo Davidsen (contrebasse), Stefan Pasborg (batterie)
    Album Mirrors Within Label Storyville (101 4341) Année 2020
  • 18h16
    A minor disgrace - CARSTEN DAHL TRINITY
    Carsten Dahl Trinity

    A Minor Disgrace

    Carsten Dahl. : compositeur, Nils Bo Davidsen. : compositeur, Stefan Pasborg. : compositeur, Carsten Dahl (piano), Nils Bo Davidsen (contrebasse), Stefan Pasborg (batterie)
    Album Mirrors Within Label Storyville (101 4341) Année 2020
  • 18h20
    Turning left - CARSTEN DAHL TRINITY
    Carsten Dahl Trinity

    Turning Left

    Carsten Dahl. : compositeur, Nils Bo Davidsen. : compositeur, Stefan Pasborg. : compositeur, Carsten Dahl (piano), Nils Bo Davidsen (contrebasse), Stefan Pasborg (batterie)
    Album Mirrors Within Label Storyville (101 4341) Année 2020
  • 18h24
    Closer - PAUL BLEY
    Paul Bley Trio

    Closer

    Carla Bley. : compositeur, Paul Bley (piano), Steve Swallow (basse), Barry Altschul (batterie)
    Album Closer Label Esp Disk (ESP 1021)
  • 18h29
    So dolce è il tormento - ALFIO ORIGLIO
    Alfio Origlio

    So dolce è il tormento

    Claudio Monteverdi. : compositeur, Alfio Origlio (piano)
    Album Piano Label Cjazz Productions (ALF14)
  • 18h35
    Anna Livia Plurabelle (Part I) - ANDRE HODEIR
    André Hodeir

    Anna Livia Plurabelle (Part I)

    André Hodeir. : compositeur, André Hodeir (direction), Monique Aldebert (sooprano), Nicole Croisille (contralto), Hubert Rostaing (clarinette), Michel Portal (saxophone), Jean-Luc Ponty (violon), Maurice Thoma (trompette), Christian Bellest (trompette), Roger Guérin (bugle), Raymond Katarzinsky (trombone), Camille Verdier (trombone), Christian Guizien (trombone), Pierre Gossez (saxophone), Georges Grenu (saxophone), Armand Migiani (saxophone, Raymond Guyot (flûte), Michel Lorin (vibraphone), Bernard Lubat (vibraphone), Pierre Cullaz (guitare), Pierre Michelot (contrebasse), Guy Pedersen (contrebasse), Roger Fugen (batterie), Christian Garros (batterie), Franco Manzecchi (batterie), Daniel Humair (batterie)
    Album Anna Livia Plurabelle Label Carlyne (CAR 005) Année 1966
  • 18h43
    All the love - VON POURQUERY
    Von Pourquery

    All the Love

    Thomas De Pourquery. : compositeur, Thomas de Pourquery (voix), James the Prophet (rap)
    Album All the Love Label Lying Lions Productions (467761) Année 2020
  • 18h47
    Clap clap - MATTHIS PASCAUD SQUARE ONE
    Matthis Pascaud, Square One

    Clap Clap

    Matthis Pascaud. : compositeur, Matthis Pascaud (guitare, basse), Christophe Panzani (saxophone ténor), Karl Jannuska (batterie), Tony Paeleman (Rhodes)
    Album Clap Clap Label Shed Music (SHED012) Année 2019
  • 18h53
    All or nothing at all (feat. Baptiste Herbin & Duylinh Nguyen) - VINCENT TOUCHARD , STEPHEN BINET
    Vincent Touchard & Stephen Binet

    All or Nothing at All

    Arthur Altman. : compositeur, Stephen Binet (piano), Vincent Touchard (batterie), Baptiste Herbin (saxophone alto), Duylinh Nguyen (contrebasse)
    Album Happy hours Label Jazz Family
L'équipe de l'émission :