Open jazz
Magazine
Vendredi 12 juin 2020
54 min

Brad Mehldau, méditations sur avril 2020

“Suite : April 2020” de Brad Mehldau est paru aujourd’hui à 16h sur Nonesuch. Les recettes des 1 000 disques vinyles de luxe numérotés et signés seront versées au fonds d'urgence COVID-19 pour les musiciens de la Jazz Foundation of America.

Brad Mehldau, méditations sur avril 2020
Brad Mehldau, © Nonesuch

Au sommaire aujourd'hui

  • Brad Mehldau à la Une

Suite : April 2020 est un instantané musical de la vie du dernier mois dans le monde dans lequel nous nous sommes tous retrouvés. J'ai essayé de représenter au piano des expériences et des sentiments qui sont à la fois nouveaux et communs à beaucoup d'entre nous. Dans Keeping Distance, par exemple, j'ai retracé l'expérience de deux personnes qui se distancient socialement, représentées par la main gauche et la main droite - comment elles sont anormalement éloignées l'une de l'autre, tout en restant liées d'une manière inexplicable et peut-être éclairante. Aussi difficile que le COVID-19 ait été pour beaucoup d'entre nous, il y a eu des moments de révélation en cours de route. Stopping, listening: hearing (s'arrêter, écouter : entendre) souligne également ce moment.”

Suite : April 2020
Suite : April 2020

Le disque sort simultanément aujourd’hui sur les plateformes numériques, le CD et le vinyle standard sont annoncés pour le 18 septembre.

Alors qu'il se réfugiait chez lui avec sa famille aux Pays-Bas pendant la pandémie COVID-19 à la mi mars, le pianiste et compositeur Brad Mehldau a écrit douze nouvelles compositions sur ce qu'il vivait ; il a pu les enregistrer en toute sécurité dans un studio de Haarlem, dans la banlieue d’Amsterdam, ainsi que des interprétations de trois airs qui lui tiennent à cœur. Le résultat est un album solo, “Suite: April 2020”, disponible dès aujourd'hui, le 12 juin 2020 à 16 heures en numérique et sous la forme d'un LP vinyle de luxe en édition limitée de 180 grammes. Un millier d'exemplaires numérotés et signés sont disponibles au prix de 100 dollars exclusivement auprès du Nonesuch Store, de Bandcamp et Discogs ; un minimum de 90 dollars par vente sera versé au fonds d'urgence pour musiciens COVID-19 de la Jazz Foundation of America (après déduction des frais de distribution). Les éditions CD et vinyle standard seront disponibles le 18 septembre, et une partie de leurs ventes sera également versée au Fonds de la JFA. Une vidéo de présentation de Brad Mehldau, est disponible, où il interprète Remembering Before All This, dont la partition est incluse dans les commandes passées au Nonesuch Store.

"J'ai souligné certains des sentiments forts qui sont apparus au cours des dernières semaines” souligne Brad Mehldau. _“_Remembering Before All This exprime par exemple une douleur aigre-douce qui m'a frappé plusieurs fois de façon inattendue, quand je repense à la façon dont les choses étaient il y a quelques mois seulement, et à combien cela semble si lointain maintenant ; Uncertainty touche le sentiment qui peut suivre juste après cela - la peur insondable d'un avenir inconnu", poursuit-il.  

"Cela a aussi été l’occasion de me rapprocher de ma famille, plus profondément  que nous ne l'avions jamais fait, en raison de l'abondance de temps et de la proximité. Les trois dernières pièces de l'histoire de la famille ont mis en évidence ce lien : l'harmonie que nous trouvons les uns avec les autres, en préparant des repas ensemble ou simplement en faisant du cheval. Lullaby est destinée à tous ceux qui pourraient avoir du mal à dormir maintenant". 

Les mots de Neil Young dans Don't Let It Bring You Down ont toujours été des conseils pour moi, maintenant plus que jamais : "Ne vous laissez pas abattre / Il n'y a que des châteaux qui brûlent / Trouvez quelqu'un qui se retourne / Et vous reviendrez. Quant à New York State of Mind de Billy Joel, c’est une chanson que j'aime depuis l'âge de neuf ans, est une lettre d'amour à une ville que j'appelle my home depuis des années et dont je suis loin maintenant. Je connais beaucoup de gens là-bas et ils me manquent terriblement, et je sais combien cette grande ville souffre en ce moment. Je sais aussi qu'elle se redressera".

La générosité de nombreuses personnes impliquées dans ce disque permet de reverser les recettes du vinyle de luxe à la JFA : avec le soutien du label Night Dreamer, l'industrie du disque hollandaise a pressé le vinyle en un temps recordt et gratuitement et Copenhagen Vinyl a renoncé aux frais de traitement des commandes. Barbara deWilde, la maquettiste, a également fait don de ses services.

Programmation musicale

18h06 - Brad Mehldau  « Suite : April 2020 »
Waking Up (Brad Mehldau)
Brad Mehldau (piano)
Nonesuch
 

« Suite : April 2020 »
« Suite : April 2020 »

18h08 - Brad Mehldau  « Suite : April 2020 »
Remembering Before All This (Brad Mehldau)
Brad Mehldau (piano)
Nonesuch

« Suite : April 2020 »
« Suite : April 2020 »

18h12 - Brad Mehldau  « Suite : April 2020 »
Uncertainty (Brad Mehldau)
Brad Mehldau (piano)
Nonesuch

« Suite : April 2020 »
« Suite : April 2020 »

18h15 - Brad Mehldau  « Suite : April 2020 »
Don’t Let It Bring You Down (Neil Young)
Brad Mehldau (piano)
Nonesuch

« Suite : April 2020 »
« Suite : April 2020 »

18h17 - Brad Mehldau  « Suite : April 2020 »
New York State of Mind (Billy Joel)
Brad Mehldau (piano)
Nonesuch

« Suite : April 2020 »
« Suite : April 2020 »

18h20 - Brad Mehldau  « Suite : April 2020 »
Look for the Silver Lining (B.G. DeSylva / Jerome Kern)
Brad Mehldau (piano)
Nonesuch

« Suite : April 2020 »
« Suite : April 2020 »

18h26 - Specs Powell « Movin' In »
Movin' In (Specs Powell)
Ray Copeland (trompette, arrangements), Leon Merian (trompette), Jimmie Dahl, Jimmy Cleveland (trombone), George Dorsey (saxophone alto, flûte), Sahib Shihab (saxophone alto, saxophone baryton), Aaron Sachs (saxophone ténor, clarinette), Pritchard Cheeseman (saxophone baryton), Hank Jones (piano), Clyde Lombardi (contrebasse), Specs Powell (batterie)
Roulette 29218 

« Movin' In »
« Movin' In »

18h31 - Billy Hart  « One Is The Other »
Some Enchanted Evening (Richard Rodgers, Oscar Hammerstein)
Mark Turner (saxophone ténor), Ethan Iverson (piano), Ben Street (contrebasse), Billy Hart (batterie)
ECM 2335 

« One Is The Other »
« One Is The Other »

18h39 - Abdullah Ibrahim  « At Montreux »
The Wedding (Abdullah Ibrahim)
Abdullah Ibrahim (piano), Carlos Ward (saxophone alto), Craig Harris (trombone), Alonzo Gardner (basse électrique), Andre Strobert (batterie)
Enja  3 079-02    

« At Montreux »
« At Montreux »

18h42 - Martial Solal, Dave Liebman « Masters in Paris »
A Night in Tunisia (Dizzy Gillespie)
Martial Solal (piano), Dave Liebman (saxophone)
Sunnyside 1551

« Masters in Paris »
« Masters in Paris »

18h51 - Martial Solal, Dave Liebman « Masters in Paris »
Coming Yesterday (Martial Solal)
Martial Solal (piano), Dave Liebman (saxophone)
Sunnyside 1551

« Masters in Paris »
« Masters in Paris »
L'équipe de l'émission :