Open jazz
Magazine
Mardi 3 novembre 2015
58 min

Benoît Delbecq jette l'encre

Parution de « Ink » de Benoît Delbecq chez Clean Feed / Orkhestra.

Benoît Delbecq jette l'encre
Delbecq trio : Benoît Delbecq, Miles Perkin, Emile Biayenda ©Valérie Archeno

Au sommaire aujourd'hui

► Benoît Delbecq

à la Une
Jazz Trotter : Jazzycolors 2015

  • 10 CD à gagner de la compilation Jazzycolors en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous " et laissez vos nom, prénom et adresse postale. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. ► Jazz au Trésor : Carmell Jones - Previously Unreleased Los Angeles Sessions
    Jazz Agenda :
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Mark Turner jeudi 05 novembre à 20h30 à l'Opéra de Reims dans le cadre du Reims Jazz Festival . Cliquez sur "contactez-nous " et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Ray Anderson Organic Quartet jeudi 05 novembre à 20h30 à salle l'Eolienne à Arnage (72) dans le cadre de la Saison des Concerts de l'Europa[djaz] du Mans. Cliquez sur "contactez-nous " et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.

Jazz Bonus : Master class de Larry Grenadier
TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALE"

“Ink” est le deuxième disque en trio deBenoît Delbecq dans ce format piano-contrebasse-batterie et il s'agit de son trente-huitième disque en leader ou co-leader. Il paraît cinq ans après la parution de “The Sixth Jump” (Delbecq 3 avec Emile Biayenda et le regretté Jean-Jacques Avenel), lequel avait reçu en 2010 un accueil des plus enthousiaste de par le monde: Grand Prix de l'Académie Charles Cros, Best of The New York Times, Best of Jazzman, Best of Jazz Magazine, Best of Le Monde etc.

“Ink” est un livre de musique conçu à partir de calligrammes dessinés à la plume. Delbecq utilise ses signes pour symboliser de petites ou grandes formes comme autant de mots, phrases ou rythmes. Ils viennent s'amonceler ou s'éparpiller en des éléments multicolores puis, après les avoir redéposé sur le papier et observé d'intuitifs calculs de proportions, Benoît Delbecq développe l'écriture des mélodies, le timbre et le pouls propre à chaque morceau. Les compositions consistent en des miroirs multifaces qui réfléchissent des teintes, mélodies et rythmes inédit s, et savent ainsi créer un équilibre collectif à la fois savant et ludique, entre écriture, oralité, et improvisation.

Delbecq a d'abord rêvé ce disque, il a rêvé que le trio jouerait cette musique-là qui prolonge la riche expérience des concerts du trio. Miles Perkin et Emile Biayenda en sont les compagnons de fabrique. A l'écoute de l'enregistrement, signe de reconnaissance d'un maître à son cadet transatlantique, Fred Hersch a proposé d'en écrire les notes de pochettes.

Benoît Delbecq sera en concert le 21 janvier au Cornelia Street Cafe de New York avec le quartet de John Hébert (contrebasse)
Mark Turner (saxophone)
Gerald Cleaver (batterie)

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :