Open jazz
Magazine
Vendredi 12 septembre 2014
55 min

Baptiste Trotignon, le retour gagnant au trio

En avant-première, "Hit" de Baptiste Trotignon chez Naïve.

Au sommaire aujourd'hui

Baptiste Trotignon à la Une

  • 10 CD à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous " et laissez vos nom, prénom et adresse postale avec votre réponse. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonne chance ! ► Jazz au Trésor : Jo Privat - 1945-58 Le gitan blanc
    Jazz Agenda : semaine du 08 au 14 septembre 2014
    Jazz Culture : Jazz by Martial Peres
    Jazz Bonus : Rameau-Sclavis, les Violences
    TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALE"

" Hit " !
Parce que la "frappe" en tant que percussion, élément moteur et primitif du son, élément fondamental de tant de musiques, élément organique source de vie, a toujours été au centre de la plupart des musiques afro-américaines et de toutes celles qui en ont découlé. Et parce-que mon amour de la mélodie qui m'a toujours donné le désir de faire chanter le piano et de l'utiliser comme instrument cantabile ne m'a jamais totalement éloigné de cette jouissance de la frappe, dans tout ce qu'elle a d'instinctif et de terrestre.

Quand la frappe se multiplie et s'organise dans un discours musical cohérent nait alors l'infinie diversité possible des rythmes et des jeux qui en résultent, et c'est la façon d' accentuer telle ou telle phrase, note ou harmonie qui fait vivre ces rythmes. Cette notion d' accent m'a toujours fasciné et c'est d'ailleurs passionnant d'entendre qu'on pourrait mettre en parallèle une certaine lignée de maîtres de l'accentuation dans l'idiome jazzistique (Bill Evans ou Lennie Tristano par exemple, pour ne parler que des pianistes) avec certains compositeurs européens chez qui la façon de placer ces accents est en soi un moteur créatif jubilatoire (je pense à Beethoven, Bartók, Ravel ou Ligeti entre autres…). Une des dimensions de "Hit" est de l'avoir conçu comme une série de jeux autour de ces accents, que ce soit dans l'écriture ou l’improvisation, dans les moments volubiles et brillants ou les ballades plus mélodiques et méditatives.

Enregistrer un album de compositions exclusivement en TRIO est une forme de retour aux sources pour moi (je ne l'avais pas fait depuis 13 ans), avec juste l'intuition que c'était le bon moment pour le faire. Et quant à la question parfois posée de savoir si cela a du sens de continuer à pratiquer cette formule historiquement déjà maintes et maintes fois utilisée par les pianistes, j'avoue qu'elle ne m'a jamais effleuré, et je n'ai jamais douté des ressources illimitées de cette architecture en triangle qui reste toujours une source de plaisir partagé et de renouvellement possible du langage. Est-ce qu'un chanteur seul avec sa guitare perdrait du sens sous prétexte que ça a déjà été fait !?

La musique sur cet album est comme j'aime souvent le faire un métissage de multiples sources d'inspiration (ici une chanson presque pop ou une mélodie très latine, ailleurs une couleur plus world ou seventies…) mais reste toujours reliée amoureusement aux fondements des musiques afroaméricaines, portée par quelque chose de joyeux dans sa dynamique et son désir commun (à Thomas, Jeff et moi) de rester ludique même lorsque la construction des sons appelle une certaine sophistication. Que fait-on d'autre (comme disait le philosophe artiste…) que de tenter de "retrouver le sérieux que l'on mettait au jeu étant enfant" ?
Baptiste Trotignon

Où écouter Baptiste Trotignon

► samedi 27 septembre à 22h à la salle quintaou dans le cadre du festival Jazz sur l'Herbe à Anglet (64)
Baptiste Trotignon (piano)
Thomas Bramerie (basse)
Hans Van Oosterhout (batterie)
► samedi 11 octobre à 20h30 à l'espace Sorano de Vincennes dans le cadre du festival Jazz sur Seine
► mercredi 15 octobre à 20h30 à la salle Nougaro de Toulouse dans le cadre du festival Jazz sur son 31
► samedi 15 novembre à 20h30 à la salle Lesage du théâtre Anne de Bretagne à Vannes
► lundi 17 novembre à 20h au Café de la Danse à Paris
Baptiste Trotignon (piano)
Thomas Bramerie -contrebasse)
Jeff Ballard (batterie)

La programmation musicale :

    Oleo

    Denny ZeitlinALBUM : « Stairway To The Stars »LABEL : Sunnyside
    Oleo

    Never Let Me Go

    Jane Monheit ALBUM : « Never Never Land »LABEL : N-Coded Music
    Never Let Me Go

    Abracadabra

    Baptiste TrotignonALBUM : « Hit »LABEL : Naïve
    Abracadabra

    Body and Soul

    Tineke PostmaALBUM : « Sonic Halo »LABEL : Challenge
    Body and Soul

    Minor Swing

    Jo PrivatALBUM : « 1945-58 Le gitan blanc »LABEL : Frémeaux
    Minor Swing

    Schöne Frau

    ALBUM : « Source »LABEL : Absilone
    Schöne Frau

    The Hot Canary

    Ella FitzgeraldALBUM : « Miss Ella’s Playhouse »LABEL : Verve
    The Hot Canary

    Yiri Yiri Bon

    ALBUM : « ¡ Hasta siempre Beny ! »
    Yiri Yiri Bon

    Charmes

    Louis SclavisALBUM : « Les violences de Rameau »LABEL : ECM
    Charmes

    You And The Night And The Music

    Fred HerschALBUM : « Floating »LABEL : Palmetto
    You And The Night And The Music

    Happy Rosalie

    Baptiste TrotignonALBUM : « Hit »LABEL : Naïve
    Happy Rosalie
L'équipe de l'émission :