Open jazz
Magazine
Jeudi 7 mai 2020
54 min

Baptiste Herbin, Christophe Monniot et autres drôles d'oiseaux

“Vista Chinesa” de Baptiste Herbin qui paraît chez Space Time/Socadisc, est pensé comme un hommage au Brésil. Christophe Monniot, lui, est allé à Budapest retrouver un batteur chinois.

Baptiste Herbin, Christophe Monniot et autres drôles d'oiseaux
Baptiste Herbin, © Anne Bied

sommaire aujourd'hui

  • Baptiste Herbin à la Une

« La beauté du son de son saxophone est sans doute la première qualité qui saute à l’oreille, l’étonnante volubilité et maîtrise technique de son jeu s’impose avec l’évidence simple d’un indubitable talent ». Jean-Pierre Jackson, Classica

“Vista Chinesa”
“Vista Chinesa”

Quatrième album de Baptiste Herbin, “Vista Chinese” qui paraît chez Space Time/Socadisc est le fruit de plusieurs voyages effectués au Brésil entre 2015 et 2019. Il y témoigne de ses rencontres musicales et humaines, de son étude des musiques et de la langue brésiliennes, de sa découverte de ce pays immense aux cultures multiples au long de ces quatre années.

Empreinte de samba, de frevo, de bossa, mais aussi de soul, la musique de ce disque reflète avant tout le jazz et l’humanité de Baptiste Herbin, ses coups de cœur, et les fraternités qui se sont tissées autour de ses voyages. On y retrouve tout le souffle de ses compositions, auxquelles il a ajouté des morceaux d’Idriss Boudrioua et de Xavier Felgeyrolles, deux amis dont la présence a été essentielle à la naissance de ce disque. Autre intégration notable, son arrangement personnel de Swing Valse, composé par l’accordéoniste Gus Viseur, qui lui rappelle les sonorités du choro brésilien.

Avant tout composé pour un quartet, avec Xande Figueiredo à la batterie, Jefferson Lescowich à la contrebasse, Eduardo Farias au piano, l’album nous offre la présence de quelques invités de marque, avec le maître du groove brésilien Ed Motta, la chanteuse Thais Motta, les saxophonistes Ademir Junior et Idriss Boudrioua, le trompettiste Aquiles Morraes, le batteur Emile Saubole et le tromboniste Rafael Rocha. 

Dans ce quatrième album, Baptiste Herbin donne pour la première fois une belle place aux chansons, avec les paroles que Mauro Aguiar a signé sur certaines de ces nouvelles compositions. Et si Baptiste Herbin réalise lui-même ses arrangements, il a invité Christophe Violland pour celui de la chanson Transfigura.

Ce disque été enregistré au studio Companhia dos técnicos, à Rio de Janeiro en juin 2019.

Originaire de Chartres, Baptiste Herbin a appris le saxophone aux côtés de Jean-Louis Mounier avant de faire ses armes dans le jazz aux côtés de Julien Lourau, Jean-Jacques Rulhmann, Jean-Charles Richard ainsi que dans la classe de jazz de Riccardo Del Fra au CNSM de Paris. Son parcours a été marqué par les influences de grands noms du jazz comme Charlie Parker, Cannonball Adderley ou John Coltrane, des compositeurs classiques tels que Bach, Debussy, Ravel, ou encore les musiques malgaches, brésiliennes, et des balkans. Situé au carrefour de ces influences, le jeu de Baptiste se distingue par sa richesse, sa délicatesse et son audace.

Après son premier album, « Brother Stoon » (2010) Baptiste Herbin a été nominé aux Victoires du Jazz en 2013 dans la catégorie Révélation de l’année. « Interférences » (2014) et « Dreams and Connections » (2017) ont suivi, avant qu’il n’inscrive son nom au panthéon du jazz français en remportant le prestigieux prix Django Reinhardt de musicien de l’année décerné par l’académie du jazz en 2019. En parallèle de ses activités de musicien, Baptiste contribue à l’innovation de son instrument en développant un nouveau prototype de saxophone avec Selmer qui sortira courant 2020, mais aussi en développant un nouveau bec d’alto en collaboration avec Vandoren : le V16S+.

Se produisant dans les plus grands festivals du monde entier, Baptiste s’est forgé une renommée internationale qui l’a amené à collaborer auprès des plus grands musiciens tels que Stefano di Battista, Ed Motta, Charles Aznavour, Roy Hargrove, Alain Jean Marie, Mark Gross, ou Marcus Gilmore pour ne citer qu’eux. Il a également participé à près d’une cinquantaine d’enregistrements aux côtés d’artistes variés parmi lesquels figurent Keith Brown (« Sweet and Lovely », 2011), Aldo Romano (« New Blood : The Connection », 2012), le quatuor Fireworks avec Jean-Charles Richard, Stéphane Guillaume et Vincent David (2015), le quintet O Brasil do saxofone avec Ademir Junior (2017) ou encore Darryl Hall (« Swingin’ Back » 2019).
(extrait du communiqué de presse)

Programmation musicale

Baptiste Herbin « Vista Chinesa »
Gêmeos (Baptiste Herbin)
Baptiste Herbin (sax alto),
Rafael Rocha (trombone)
Ademir Junior (sax ténor)
Eduardo Farias (piano)
Jefferson Lescowich (contrebasse)
Xande Figueiredo (batterie)
Space Time BG 2048       

« Vista Chinesa »
« Vista Chinesa »

Baptiste Herbin « Vista Chinesa »
Confusao Geral (Baptiste Herbin)
Baptiste Herbin (sax alto)
Rafael Rocha (trombone)
Ademir Junior (sax ténor)
Eduardo Farias (piano)
Jefferson Lescowich (contrebasse)
Xande Figueiredo (batterie)
Space Time BG 2048

« Vista Chinesa »
« Vista Chinesa »

Baptiste Herbin « Vista Chinesa »
Swing Valse (Gus Viseur)
Baptiste Herbin (sax alto)
Rafael Rocha (trombone)
Ademir Junior (sax ténor)
Eduardo Farias (piano)
Jefferson Lescowich (contrebasse)
Emile Saubole (batterie)
Space Time BG 2048

« Vista Chinesa »
« Vista Chinesa »

Shang Ziming « Bridge of Soul »
Night in Budapest (Dezsö Olàh)
Christophe Monniot (sax alto)
Deszö Olàh (piano)
Peter Olàh (contrebasse)
Shang Ziming (batterie)
Tom-Tom 59995249655092

« Bridge of Soul »
« Bridge of Soul »

John Coltrane  « Impressions Graz 1962 »
I Want To Talk About You (Billy Eckstine)
John Coltrane (sax ténor)
McCoy Tyner (piano)
Jimmy Garrison (contrebasse)
Elvin Jones (batterie)
ezz-thetics 1019 

« Impressions Graz 1962 »
« Impressions Graz 1962 »

Miles Davis « E.S.P. »
E.S.P. (Wayne Shorter)
Miles Davis (trompette)
Wayne Shorter (sax ténor)
Herbie Hancock (piano)
Ron Carter (contrebasse)
Tony Williams (batterie)
CBS 4678992       

 « E.S.P. »
« E.S.P. »

The Eddy  « From The Neflix Original Series »
Call Me When You Get There (Glen Ballard, Randy Kerber)
The Eddy Cast Band :
Ludovic Louis (trompette)
Jowee Omicil (sax alto, sax ténor)
Randy Kerber (piano)
Damien Nueva Cortes (contrebasse)
Lada Obradovic (batterie)
Joanna Kullig (voix)
Sony Masterworks  

« From The Neflix Original Series »
« From The Neflix Original Series »

The Eddy « From The Neflix Original Series »
The Eddy (Up Tempo) (Glen Ballard, Randy Kerber)
The Eddy Cast Band :  
Ludovic Louis (trompette)  
Jowee Omicil (sax alto, sax ténor)  
Randy Kerber (piano)  
Damien Nueva Cortes (contrebasse)  
Lada Obradovic (batterie)  
Joanna Kullig (voix)
Sony Masterworks         

 « From The Neflix Original Series »
« From The Neflix Original Series »
L'équipe de l'émission :