Open jazz
Magazine
Vendredi 28 août 2020
54 min

Andy Emler, Alone Together

Compositeur généreux et sans oeillères, maître de l’improvisation, Andy Emler propose avec “No Solo”, une suite de pièces pour piano qu’il a écrites sur mesure pour des solistes et chanteurs choisis avec le coeur.

Andy Emler, Alone Together
Andy Emler, © Christophe Charpenel

Au sommaire aujourd'hui

  • Andy Emler à la Une

Tout en s’inscrivant dans l’oeuvre riche qu’il construit avec enthousiasme depuis près de 40 ans, “No Solo”, voit Andy Emler s’aventurer sur des terres moins familières et réserve de nombreuses surprises.

  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Omar Soza et Yilian Cañizares samedi 29 août à 20h30 aux Arènes de Marciac (32). Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premier mails.
No Solo
No Solo

Andy Emler a le goût du contrepied : c’est à la faveur de l’annulation d’un concert en grande formation, fin 2018, que l’envie lui a pris d’écrire et d’enregistrer des pièces pour piano et solistes. Il s’installe donc début 2019 derrière le grand Steinway du studio La Buissonne pour y enregistrer une suite de pièces pensées et écrites avec des musiciens en tête (et dans le coeur) : Ballaké Sissoko, Naïssam Jalal, Thomas de Pourquery, Géraldine Laurent, Rhoda Scott, Nguyên Lê, Claude Tchamitchian, Nakou Dramé ou la chanteuse iranienne Aïda Nosrat. 

Sans mettre dans la confidence Gérard de Haro, qui préside aux destinées du label et du studio auxquels Andy Emler est fidèle depuis longtemps, ce dernier construit ainsi ce “No Solo” comme un énième détournement inventif du concept d’album de compositeur et une nouvelle pirouette pour se dérober à l’exercice du piano solo pour lequel il assure ne pas être fait (“For Better Times”, en 2008, avait été présenté comme “une oeuvre orchestrale pour pianos multiples”...)

Je suis juste un compositeur qui joue du piano” se défend Andy Emler. “Mon piano est orchestral et percussif, je ne m’entraîne pas huit heures par jour, les exercices ont tendance à m’ennuyer et je ne prends jamais de solo dans les groupes”.

Andy Emler a donc réalisé ce qu’il fait depuis toujours : écrire et jouer pour et avec les autres. Ce qu’il fait par exemple à la tête du MegaOctet, son big band de leaders, son super-orchestre de super-solistes qu’il prend un plaisir immense à animer depuis plus de trente ans et avec lequel il a sorti 8 albums.

Outre les complices de toujours Claude Tchamitchian et Nguyen Lê, il convie ainsi Thomas de Pourquery - le disciple et petit frère qui a bien grandi et qui endosse ici son costume de chanteur pop habité ; l’illustre joueur de kora Ballaké Sissoko avec lequel il joue de temps en temps en duo au piano ou dans les églises dont il chérit les orgues ; la flûtiste d’origine syrienne Naïssam Jalal (il lui est arrivé de remplacer son pianiste au pied levé) ; la grande Rhoda Scott - premier souvenir de jazz en concert pour le jeune Andy - qui lui fait l’honneur de dire un texte qu’il a écrit, ou la saxophoniste Géraldine Laurent, avec qui il partage entre autres un amour immodéré pour Ravel.

Quand on pense à un soliste, on n’écrit pas et on ne joue pas de la même manière, il faut penser l’espace pour la voix ou l’instrument, simuler la présence de l’autre et jouer comme s’il était là” 

Une fois la suite de pièces mise en boîte dans l’écrin de Pernes-les-Fontaines, Andy Emler invite chacun des musiciens à enregistrer sa partie, sous sa direction, au studio Sextan, à Malakoff. 

“J’ai tenu à imposer aux solistes une manière d’être très zen, de jouer sur ces musiques peu de notes sans jamais lâcher la « climatologie » générale d ‘une œuvre à part entière”

Si chaque pièce de “No Solo” a son histoire et son identité - Près de son nom, avec Tchamitchian, est issu d’un répertoire écrit à la manière de Ravel par exemple, The Warm Up, un exercice d’échauffement harmonisé (un clin d’œil au groupe Genesis et à Anne Jenny-Clark à qui est dédié cet enregistrement) - elles trouvent toutes leur place dans cette oeuvre compositionnelle. Le disque n’a rien de la compilation, encore moins du tableau de chasse. C’est un voyage musical et géographique - on y entend aussi les voix de la malienne Nakou Dramé et de l’Iranienne AïdaNosrat - et une nouvelle preuve qu’Andy Emler ne sait pas faire les choses autrement qu’à sa façon. On lui en sait gré.

Andy Emler est une figure essentielle du paysage musical français qui a marqué de son empreinte près de 40 ans de jazz hexagonal. Après un premier album cosigné avec Antoine Hervé et un disque en quintet, “Lightnin’” (en 1985), il tient les claviers électriques dans l’Orchestre National de jazz dirigé par François Jeanneau et enseigne l’improvisation. En 1989, il crée le MegaOctet - avec lequel il empoche un Django d’or et deux Victoires du jazz - et devient le pianiste et directeur artistique attitré de Michel Portal. Il trouve en Claude Tchamitchian et Eric Echampard une paire rythmique qu’il ne quittera plus et entretient avec le saxophoniste Dave Liebman une longue amitié musicale (un album en duo est sorti en 2019 sur le label Signature de Radio France). Andy Emler est un maître-improvisateur, fou de Ravel comme de King Crimson, un pédagogue passionné et un compositeur altruiste et fidèle. Il se produit depuis 2009 sur les grands orgues européens et fraye régulièrement avec les musiques contemporaine et symphonique.
(extrait du communiqué de presse)

La programmation musicale :
  • 18h08
    12 oysters in the lake - ANDY EMLER
    Andy Emler

    12 Oysters in the Lake

    Andy Emler. : compositeur, Andy Emler (piano), Ballaké Sissoko (kora), Aminata 'Nakou' Drame (voix)
    Album No Solo Label La Buissonne Année 2020
  • 18h16
    The rise of the sad groove - ANDY EMLER
    Andy Emler

    The rise of the sad groove

    Geraldine Laurent, Herve Fontaine, Andy Emler : auteur
    Album No Solo Label La Buissonne Année 2020
  • 18h26
    Working the blues - CLAUDE CAGNASSO
    Claude Cagnasso

    Working The Blues

    Claude Cagnasso. : compositeur, Big Band Brass, Alain Hatot (flûte), Nicolas Gardel (trompette), Dominique Rieux (trompette, direction), Alain Cazcarra (trompette), Tony Amouroux (trompette), Eric Duroc (trompette), Denis Leloup (trombone), Remi Vidal (trombone), Michel Chalot (trombone), Olivier Lachurie (trombone), Christophe Mouly (saxophone alto), Ferdinand Doumerc (saxophone alto), Jean-Michel Cabrol (saxophone ténor), David Pautric (saxophone ténor), Gael Pautric (saxophone baryton), Florent Hortal (guitare), Thibaud Dufoy (piano), Julien Outhu (contrebasse), André Neufert (batterie), José Rodriguez (percussions)
    Album He Never Met You Label Carabancelle Année 2020
  • 18h34
    Seven steps to heaven - Victor Feldman, Miles Davis
    Miles Davis

    Seven Steps to Heaven

    Victor Feldman. : compositeur, Miles Davis. : compositeur, Miles Davis (trompette), George Coleman (saxophone ténor), Herbie Hancock (piano), Ron Carter (contrebasse), Tony Williams (batterie)
    Album Four & More Label Columbia (88697524922-21) Année 2009
  • 18h43
    Duo de aguas - OMAR SOSA ,YILIAN CANIZARES
    Omar Sosa, Yilian Cañizares

    Duo de aguas

    Omar Sosa. : compositeur, Yilian Cañizares. : compositeur, Omar Sosa (piano, programmation & samples), Yilian Cañizares (violon, voix), Inor Sotolongo (percussions)
    Album Aguas Label Mdc Année 2018
  • 18h47
    Félin méchant - LAURENT BARDAINNE
    Laurent Bardainne, Tigre d'Eau Douce

    Félin méchant

    Laurent Bardainne. : compositeur, Laurent Bardainne (saxophone ténor), Arnaud Roulin (Hammond B3), Sylvain Daniel (basse électrique), Philippe Gleizes (batterie), Roger Raspail (percussions)
    Album Love is everywhere Label Heavenly Sweetness Année 2020
  • 18h50
    The choir invisible - Vinnie Sperrazza
    Charlotte Greve, Chris Tordini, Vinnie Sperrazza

    The Choir Invisible

    Vinnie Sperrazza. : compositeur, Charlotte Greve (saxophone alto), Chris Tordini (contrebasse), Vinnie Sperazza (batterie)
    Album The Choir Invisible Label Intakt (INTAKTCD347) Année 2020
  • 18h55
    Belafonte - SAMUEL BLASER
    Daniel Humair, Samuel Blaser, Heiri Känzig

    Belafonte

    Samuel Blaser. : compositeur, Daniel Humair (batterie), Samuel Blaser (trombone), Heiri Känzig (contrebasse)
    Album 1291 Label Out Note (426793) Année 2020
L'équipe de l'émission :