Open jazz
Magazine
Vendredi 3 décembre 2021
54 min

Adonis Rose New Orleans Jazz Orchestra & Cyrille Aimée, petite fleur pour grand orchestre

Le New Orleans Jazz Orchestra se penche sur la relation profonde entre sa ville natale et la nation française avec la sortie de “Petite Fleur” sur Storyville / UVM.

Adonis Rose New Orleans Jazz Orchestra & Cyrille Aimée, petite fleur pour grand orchestre
Adonis Rose & Cyrille Aimée, © Noé Cugny

Au sommaire aujourd'hui

  • Adonis Rose & Cyrille Aimée à la Une

Le deuxième album sous la direction artistique du batteur Adonis Rose comprend dix chansons, dont neuf sont des standards associés aux musiciens français et à la Nouvelle-Orléans. Le dixième morceau est un original de Cyrille Aimée, la chanteuse de jazz qui est née et a grandi en France, mais vit et travaille aujourd'hui dans la "Big Easy". Cyrille Aimée est l’invitée de luxe du NOJO sur l'album.

"Petite Fleur"
"Petite Fleur"

C'est la chanteuse qui a initié la collaboration, en confiant à Adonis Rose qu'elle aimerait travailler avec le big band de 18 musiciens et lui a demandé s'il avait des idées pour un projet. “J'ai répondu : "Bon, d'accord, musicalement, comment puis-je raconter une histoire  adaptée?". se souvient Adonis Rose. "J'ai pensé à la longue histoire commune de ces deux endroits et c'est devenu le concept. Un récit sur la relation musicale entre New Orleans et la France.”

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Le titre éponyme, un standard de Sidney Bechet, incarne le concept : une composition d'un artiste de la Nouvelle-Orléans parti vivre en France, interprétée par un groupe de la Nouvelle-Orléans avec une chanteuse française ! Des compositeurs des deux côtés de l'Atlantique, de Michel Legrand à Jelly Roll Morton, reçoivent un traitement similaire. Il en va de même pour les différents styles néo-orléanais, du stomp (Get the Bucket) à la fameuse “second line” (Down) ou du rock 'n' roll façon Fats Domino (I Don't Hurt Anymore). 

En plus d'être l’invitée, Cyrille Aimée est également la soliste vedette de “Petite Fleur”, appliquant son chant scat tranchant à In the Land of Beginning Again, On a Clear Day ou Undecided. Elle est en bonne compagnie, avec des interprétations lumineuses du saxophoniste soprano Ricardo Pascal (Petite Fleur), du saxophoniste ténor Ed Peterson (Get the Bucket), et, sur Down avec un duel féroce de trompettes entre Ashlin Parker et John Michael Bradford. Cependant, c'est vraiment l'orchestre lui-même, ainsi que le parallèle entre la Nouvelle-Orléans et de la France - qui méritent une place de choix aux côtés de Cyrille Aimée. 

L'improvisation n'est pas seulement une technique pour Cyrille Aimée, artiste nommée aux Grammy Awards, c'est un mode de vie. La chanteuse est passée du stade où elle chantait au coin des rues en Europe à celui où elle éblouit le public des plus prestigieux festivals de jazz du monde ; du stade où elle se faufilait pour chanter dans les campements manouches de sa France natale à celui où elle jouait à Broadway ; du stade où elle bravait le public notoirement difficile de l'Apollo Theatre de New York à celui où le New York Times l'a qualifiée d’"étoile montante dans la galaxie des chanteurs de jazz".
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)

Où écouter Cyrille Aimée

  • A Paris (75) mardi 14 et mercredi 15 décembre à 19h30 & 22h au Duc des Lombards
  • A Villejuif (94) jeudi 16 décembre à la MPT Gérard Philipe dans le cadre de Jazz en Ville 94
  • A Ivry-sur-Seine (94) vendredi 17 décembre à 21h au Théâtre Antoine Vitez dans le cadre de JazzIvry
L'équipe de l'émission :