Open jazz
Magazine
Lundi 29 avril 2019
54 min

Adam Baldych la Renaissance du violon jazz

Avec "Sacrum Profanum", récemment paru sous le label ACT, Adam Bałdych met la spontanéité du jazz contemporain au service de la musique sacrée.

Adam Baldych la Renaissance du violon jazz
Adam Baldych , © Bartosz Maz

Au sommaire aujourd'hui

  • Adam Baldych à la Une

"Notre performance combine ce que j'aime le plus dans la musique : la noblesse du son de la musique classique, l‘imagination débridée du jazz, et l'inspiration des traditions des deux." -Adam Bałdych

  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Ralph Lavital et Laurent Coq mardi 30 avril à 21h00 au Sunsideà Paris(75). Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 à gagner pour les 3 premiers mails.
« Sacrum Profanum »
« Sacrum Profanum »

Sortie le 29 mars ACT / PIAS

"Sacrum Profanum" est un album conceptuel, le résultat des expériences et des explorations créatives d'Adam Bałdych. qui a décidé de se tourner vers la musique sacrée, de la musique mystique médiévale d‘Hildegarde de Bingen, en passant par la renaissance de Thomas Tallis, jusqu‘à l'avant-gardiste russe contemporaine Sofia Gubaidulina

L'album contient également cinq nouvelles compositions du violoniste polonais Adam Bałdych. Il considère le langage contemporain de la musique classique et la spontanéité de l'improvisation jazz comme ses moteurs créatifs. Le nouveau quartet d'Adam Bałdych est composé de trois musiciens polonais de sa génération : le pianiste Krzysztof Dys est le plus âgé (37 ans), le contrebassiste Michał Barański (35 ans) et le batteur Dawid Fortuna (31) apportent le souffle de convictions partagées. Ils présentaient ce répertoire sur la scène de Jazzahead à Brême, vendredi dernier.

Adam Bałdych (violon, violon renaissance)
Krzysztof Dys (piano, piano droit prepare, piano jouet)
Michał Barański (contrebasse)
Dawid Fortuna (batterie, crotales, gran cassa)

La programmation musicale :
    18:06
    Adam Baldych

    « Sacrum Profanum » O virga ac diadema (Hildegard von Bingen, arr. Baldych & Dys)

    Adam Baldych Quartet, Adam Baldych (violon), Krzysztof Dys (piano), Michal Baranski (contrebasse), Dawid Fortuna (percussions)LABEL : ACT MUSICANNÉE : 2019
    « Sacrum Profanum » O virga ac diadema (Hildegard von Bingen, arr. Baldych & Dys)
    18:13
    Adam Baldych

    « Sacrum Profanum » Profundis (Adam Baldych)

    Adam Baldych Quartet, Adam Baldych (violon), Krzysztof Dys (piano), Michal Baranski (contrebasse), Dawid Fortuna (percussions)LABEL : ACT MUSICANNÉE : 2019
    « Sacrum Profanum » Profundis (Adam Baldych)
    18:19
    John Zorn

    « Sacred Visions » The holy visions (John Zorn)

    Jane Sheldon (soprano), Sarah Brailey (soprano), Eliza Bagg (soprano), Rachel Calloway (mezzo-soprano), Kirsten Sollek (contralto)LABEL : TzadikANNÉE : 2016
    « Sacred Visions » The holy visions (John Zorn)
    18:24
    Matthias Bartolomey, Klemens Bittmann

    « Dynamo » Menuett (Bartolomey, Bittman)

    Klemens Bittmann (mandoline), Matthias Bartolomey (violoncelle)LABEL : ACT MUSICANNÉE : 2019
    « Dynamo » Menuett (Bartolomey, Bittman)
    18:27
    Alice Clark

    « Alice Clark » I keep it hid (Jimmy Webb)

    Alice Clark (voix), Ernie Wilkins (direction, Arrangements), Joe Newman (trompette), Sonny Cohn (trompette), Charles Fowlkes (saxophone Baryton), Cornell Dupree (guitare), Earl T. Dunbar (guitare), Ernies Hayes (orgue Hammond), Paul Griffin (piano, Orgue Hammond), Gordon Edwards (basse), Bernard Purdie (batterie), Maxine Weldon (choeurs), Ellerine Harding (choeurs)LABEL : WE WANT SOUNDSANNÉE : 1972
    « Alice Clark » I keep it hid (Jimmy Webb)
    18:31
    Ralph Lavital, Laurent Coq

    « BWA » Sa ki sav (Ralph Lavital, Jann Beaudry)

    Ralph Lavital (guitare, Chant), Laurent Coq (fender Rhodes, Choeurs), Swaeli M'bappé (basse), Tilo Bertholo (batterie)LABEL : 88TREESANNÉE : 2019
    « BWA » Sa ki sav (Ralph Lavital, Jann Beaudry)
    18:38
    Eve Risser, White Desert Orchestra

    « Les deux versants se regardent » Les deux versants se regardent (Eve Reisser)

    Eve Risser (piano Préparé, Chant), Sylvaine Helary (flûte), Antonin Tri Hoang (saxophone Alto), Benjamin Dousteyssier (saxophone Ténor), Sophie Bernardo (basson), Eivind Lonning (trompette), Fidel Fourneyron (trombone), Julien Desprez (guitare), Fanny Lasfargues (guitare), Sylvain Darrifourq (percussions)LABEL : CLEAN FEEDANNÉE : 2016
    « Les deux versants se regardent » Les deux versants se regardent (Eve Reisser)
    18:43
    Alfio Origlio, Célia Kameni

    « Secret Places » Le blues indolent (Bassiak)

    Celia Kameni (chant), Alfio Origlio (piano), Brice Berrerd (contrebasse), Zaza Desiderio (batterie, Percussions)LABEL : CJAZZ PRODUCTIONSANNÉE : 2019
    « Secret Places » Le blues indolent (Bassiak)
    18:48
    Avishai Cohen

    « Triveni » One man's idea (Avishai Cohen)

    Avishai Cohen (trompette), Omer Avital (contrebasse), Nasheet Waits (batterie)LABEL : ANZIC RECORDS
    « Triveni » One man's idea (Avishai Cohen)
    18:53
    Big Band De Suisse Romande

    « The Big Band Theory » Gorille de blues (Alain Guyonnet)

    Alain Guyonnet, Big Band De Suisse Romande, Alain Guyonnet (composition, Arrangement, Direction), Antoine Laville (harmonica), Fränz Zeimetz (trompette), Guillaume Pluton (trompette), Zacharie Ksyst (trompette), Ian-gordon Lennox (trompette), Alexandre Mastrangelo (trombone), Andrea Esperti (trombone), Yves Massy (trombone), Ross Butcher (trombone), Stefano Saccon (saxophone Alto), Samuel Huguenin (saxophone Alto), Jérôme Thomas (saxophone Ténor), Louis Bilette (saxophone Ténor), Christian Gavillet (saxophone Baryton), Matthieu Rossignelly (piano), David Robin (guitare), Manu Hagmann (contrebasse)LABEL : UNIT RECORDSANNÉE : 2018
    « The Big Band Theory » Gorille de blues (Alain Guyonnet)
    18:58
    Adam Baldych

    Jardin

    Adam BaldychLABEL : ACT MUSICANNÉE : 2019
    Jardin
L'équipe de l'émission :