Open jazz
Magazine
Jeudi 13 janvier 2022
54 min

Abdullah Ibrahim, la solotude lui va si bien

Agé de 86 ans, le célèbre compositeur et pianiste sud africain Abdullah Ibrahim revient avec un nouvel album intitulé “Solotude”. Enregistré à l’occasion de son dernier anniversaire au Hirzinger Hall en Allemagne, l’album est publié via le label londonien Gearbox. Un partenariat France Musique.

Abdullah Ibrahim, la solotude lui va si bien
Abdullah Ibrahim, © Marina Umari

Au sommaire aujourd'hui

  • Abdullah Ibrahim à la Une
    10 CD à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom, prénom et adresse postale COMPLETE. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonne chance !

Au vu des restrictions liées à la situation sanitaire à l’époque de l’enregistrement, le traditionnel concert d’anniversaire qu’Abdullah Ibrahim était supposé donner a été opportunément remplacé par l’enregistrement d’un piano solo. L’équipe technique est dispersée dans la salle, le public inexistant, pourtant la communion du musicien avec le piano est chaleureuse et intemporelle. Reconnu pour son acoustique, le Hirzinger Hall s’est révélé être l’endroit idéal pour une telle performance. 

  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Le Cri du Caire vendredi 14 janvier à 20h au Carré Magique à Lannion (56). Cliquez sur "contactez-nous" et laisse vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
Solotude
Solotude

Ce nouvel album fait suite à “The Balance” enregistré avec son groupe Ekaya, également paru chez Gearbox, en 2019. “Solotude” est une œuvre à la fois méditative, mélancolique et inspirante. Même en solo, Abdullah Ibrahim est capable de cocher de nombreuses cases stylistiques du jazz moderne en revisitant ici quelques classiques de son répertoire, d’autres morceaux d’albums plus récents et en dévoilant de nouvelles compositions telles que _In-Temp_o, Once Upon A Midnight, et Signal On A Hill

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Le célèbre Blue Bolero, qui revient plusieurs fois, comme en fil rouge, illustre parfaitement le ton de l’enregistrement, fluctuant à merveille entre mélodies évocatrices et thèmes nostalgiques qui sont aussi profondément personnels qu’ils sont hypnotiques. Malgré sa courte durée à chaque fois, ce morceau est une invitation à la contemplation et met en lumière la nature hautement intimiste de l’album ainsi que le jeu si particulier d’Abdullah Ibrahim. 

Ce sentiment de réminiscence procuré par l’album est souligné par le pianiste dans les liner notes de l’album, se rappelant de son premier contact avec la musique et faisant le point sur son illustre carrière : "À 6 ans, je touchais ma première note de piano, du bout de l’index. 80 ans et 10 doigts plus tard - et après un long voyage qui m’a conduit de Cape Town aux quatre coins du monde et amené à côtoyer les plus illustres mentors - l’index s’est dévoilé pour ne jouer plus qu’une seule note, celle de l’unité universelle.” 

Abdullah Ibrahim (d’abord connu sous le nom de Dollar Brand) est l’un des plus célèbres musiciens d’Afrique du Sud. Né sous le régime de l’apartheid, où le jazz était considérée comme un acte de résistance, sa musique est souvent perçue comme un symbole de liberté. Son morceau anti-apartheid Mannenberg (publié sous le nom de Capetown Fringe aux Etats-Unis) est devenu un hymne national officieux d’Afrique du Sud, et il a même été joué à l’intronisation de Nelson Mandela où ce dernier a désigné Abdullah Ibrahim comme “notre Mozart”. 

De Duke Ellington à Max Roach en passant par John Coltrane et Ornette Coleman, la liste de ses collaborations est impressionnante. Il est également le père de la rappeuse Jean Grae. Plus tôt cette année, Abdullah Ibrahim s’est vu décerner l’Ordre du Soleil Levant par le gouvernement japonais, l’une des plus hautes distinctions du pays. Il a aussi fait partie des lauréats étrangers des Spring Imperial Awards de 2020 remis par sa majesté, l’empereur du Japon. Ce prix a été donné à Abdullah en reconnaissance d’une vie dédiée à l’émancipation du peuple sud africain, et de sa contribution à l’amitié nippo-sud-africaine à travers son œuvre, ses concerts et sa compréhension profonde de la spiritualité et de la culture japonaises.
(extrait du communiqué de presse)

La programmation musicale :
  • 18h08
    Blue bolero (first reprise) - ABDULLAH IBRAHIM
    Abdullah Ibrahim

    Blue Bolero (First Reprise)

    Abdullah Ibrahim. : compositeur, Abdullah Ibrahim (piano)
    Album Solotude Label Gearbox Année 2021
  • 18h09
    Peace - ABDULLAH IBRAHIM
    Abdullah Ibrahim

    Peace

    Abdullah Ibrahim : auteur
    Album Solotude Label Gearbox Année 2021
  • 18h10
    Blues for a hip king - ABDULLAH IBRAHIM
    Abdullah Ibrahim

    Blues For a Hip King

    Abdullah Ibrahim. : compositeur, Abdullah Ibrahim (piano)
    Album Solotude Label Gearbox Année 2021
  • 18h11
    District 6 - ABDULLAH IBRAHIM
    Abdullah Ibrahim

    District 6

    Abdullah Ibrahim. : compositeur, Abdullah Ibrahim (piano)
    Album Solotude Label Gearbox Année 2021
  • 18h13
    Tokai - ABDULLAH IBRAHIM
    Abdullah Ibrahim

    Tokai

    Abdullah Ibrahim. : compositeur, Abdullah Ibrahim (piano)
    Album Solotude Label Gearbox Année 2021
  • 18h13
    District 6 (reprise) - ABDULLAH IBRAHIM
    Abdullah Ibrahim

    District 6 (Reprise)

    Abdullah Ibrahim. : compositeur, Abdullah Ibrahim (piano)
    Album Solotude Label Gearbox Année 2021
  • 18h13
    Pula - ABDULLAH IBRAHIM
    Abdullah Ibrahim

    Pula

    Abdullah Ibrahim. : compositeur, Abdullah Ibrahim (piano)
    Album Solotude Label Gearbox Année 2021
  • 18h14
    Sotho blue - ABDULLAH IBRAHIM
    Abdullah Ibrahim

    Sotho Blue

    Abdullah Ibrahim : auteur
    Album Solotude Label Gearbox Année 2021
  • 18h17
    Blue bolero (second reprise) - ABDULLAH IBRAHIM
    Abdullah Ibrahim

    Blue Bolero (Second Reprise)

    Abdullah Ibrahim. : compositeur, Abdullah Ibrahim (piano)
    Album Solotude Label Gearbox Année 2021
  • 18h19
    The wedding - ABDULLAH IBRAHIM
    Abdullah Ibrahim

    The Wedding

    Abdullah Ibrahim. : compositeur, Abdullah Ibrahim (piano)
    Album Solotude Label Gearbox Année 2021
  • 18h24
    Signal on the hill - ABDULLAH IBRAHIM
    Abdullah Ibrahim

    Signal on the Hill

    Abdullah Ibrahim. : compositeur, Abdullah Ibrahim (piano)
    Album Solotude Label Gearbox Année 2021
  • 18h27
    Senso seNkosi - MALCOLM JIYANE, TREE O
    Malcolm Jiyane

    Senso seNkosi (For Senzo Nxumalo)

    Malcolm Jiyane. : compositeur, Malcolm Jiyane Xorile (trombone), Nhlanhla Mahlangu (saxophone alto), Tebogo Seitei (trompette), Brandon Ruiters (trompette), Nkosinathi Mathunjwa (piano, claviers), Ayanda Zalekile (basse électrique), Gontse Makhene (percussions, jouets), Lungile Kunene (batterie)
    Album Umdali Label Mushroom Hour Half Hour (M3H009LP) Année 2021
  • 18h36
    Blue bolero / I'll fly I'll sail - GERARD DOUDOU GOUIRAND
    Doudou Gouirand, Joël Allouche

    Blue Bolero / I'll Fly I'll Sail

    Abdullah Ibrahim. : compositeur, Jean-Sébastien Simonoviez, Gerard Doudou Gouirand (voix), Jean-Sébastien Simonoviez (piano), Joël Allouche (batterie, percussions), Sangoma Everett. : auteur
    Album Voices for Peace Label Hâtive Année 2021
  • 18h44
    Jarda Al Wadi - Le Cri du Caire
    Le Cri du Caire

    Jarda

    Abdullah Miniawy. : compositeur, Peter Corser. : compositeur, Abdullah Miniawy (voix), Peter Corser (saxophone), Karsten Hochapfel (violoncelle), Erik Truffaz (trompette)
    Label Londecibele
  • 18h48
    65 ! - CHRISTIAN VANDER
    Christian Vander

    65 !

    Christian Vander. : compositeur, Christian Vander (batterie), Yannick Rieu (saxophone), Emmanuel Borghi (piano), Emmanuel Grimonprez (contrebasse)
    Album Au Sunset Label Seventh Records (SRA A28) Année 1999
  • 18h53
    Suite from Porgy and Bess : I loves you Porgy - MASSIMILIANO ROLFF
    Massimiliano Rolff

    I Loves You, Porgy

    George Gershwin. : compositeur, Massimiliano Rolff (contrebasse), Tommaso Perazzo (piano), Antonio Fusco (batterie)
    Album Gershwin On Air : Porgy, Bess and Beyond Label Challenge Records (CR72527) Année 2021
  • 18h54
    Roma 1962 (a Enrico e Franco) - GIOVANNI GUIDI
    Giovanni Guidi

    Roma 1962 (a Enrico e Franco)

    James Brandon Lewis, Gianluca Petrella, Brandon Lopez, Chad Taylor, Giovanni Guidi : auteur
    Album Ojos de gato Label Cam Jazz Année 2021
L'équipe de l'émission :