Samedi 30 janvier 2021
1h

La Compagnie Montanaro à Correns (Var) 1/2

Ce soir Miquèu Montanaro, tambourinaire, compositeur, improvisateur...

La Compagnie Montanaro à Correns (Var) 1/2
Miquèu Montanaro, membre de la Compagnie Montanaro, dirigée artistiquement depuis 2019 par son fils Baltazar, © Miquèu Montanaro
  • Reportage réalisé les 15, 16 et 17 janvier à Correns (Var) avec Miquèu et Baltazar Montanaro

Miqueu Montanaro

Miqueu Montanaro étudie le saxophone avant de faire un long passage par la musique traditionnelle provençale, tendance galoubet-tambourin. Son œuvre est marquée par les collaborations, les rencontres, tout en évoluant dans différents genres musicaux, tantôt dans les musiques improvisées, les musiques du monde, la chanson, les nouvelles musiques traditionnelles, la musique ancienne ou encore la musique de chambre.

Sous la forme de groupe, c’est avec Vents d’Est que Montanaro marque les esprits : tourbillon où se rencontrent les influences hongroises et provençales, et plus largement méditerranéennes (constitué d’un noyau dur autour de Montanaro et des musiciens hongrois des groupes Vujicsics et Ghymes). Cette aventure est jalonnée d’invitations de musiciens d’horizons divers qui répètent à Correns. À partir de ces répétitions et avec quelques  passionnés du village, il invente « Les Joutes Musicales de Printemps » qui lui feront rêver d’un lieu permanent de résidence en Provence dédié à la création et ouvert à d’autres groupes.

Des amis fidèles créent plus tard une structure entièrement consacrée à la Compagnie Montanaro, le Mouvement  International des Musiques Ouvertes, qui porte désormais toutes ses activités. La Compagnie Montanaro est dirigée artistiquement depuis 2019 par son fils Baltazar. 

Miquèu et son fils, Baltazar Montanaro
Miquèu et son fils, Baltazar Montanaro

La Compagnie Baltazar Montanaro

La Compagnie fut créée à l’initiative de Miquèu Montanaro en 2001. Au-delà de son travail de création, il s’est toujours mobilisé pour le réseau des Nouvelles Musiques Traditionnelles, notamment en collaborant avec une nouvelle génération d’instrumentistes de talent dans un soucis d’ouverture et de transmission. 

Après une année de co-direction artistique, l’avenir des créations portées par la compagnie se recentre sur la direction artistique de Baltazar Montanaro-Nagy, ouvrant de nouvelles perspectives. Il est l’artiste originaire de la Région qui a voyagé et collaboré avec des musiciens en Belgique, en Hongrie et en Estonie. Son travail de création (Red Rails avec le japonais Tadahiko Yokogawa ; son solo Nü) est déjà très développé et son langage personnel, que ce soit au niveau des mélodies ou des ambiances sonores, relie avec élégance les musiques du monde, la musique contemporaine et les musiques actuelles. En collaborant avec Julien Padovani (qui travaille aussi avec Thierry Balasse sur La Face Cachée de la Lune) et Adrien Chennebault (membre de La Scala avec Valentin Ceccaldi), il s’inscrit dans le réseau de musiciens en train de marquer de leurs empreintes les nouvelles musiques traditionnelles.

Son engagement sur des projets de création avec des artistes de grande envergure issus des musiques savantes et jazz ainsi que traditionnelles, lui permet aujourd’hui de rayonner tant au niveau national, qu’international. La restructuration de la compagnie permet aujourd’hui à Baltazar d’affirmer son propos et sa vision de ce monde musical tout en permettant à Miquèu de se concentrer sur une recherche personnelle autour de ses instruments de prédilection, le galoubet et le tambourin, afin de les confronter à d’autres esthétiques musicales (duos avec  Christian Sébille et Frédéric Nevchehirlian).

Les deux artistes ont aussi élaboré deux répertoires commun dans le cadre de leur « Duo Montanaro » : « TOVABB » populaire et festif, « KI », compositions de dialogues intimistes pour flûtes et violons, et « BE ». Cette direction artistique est donc la continuité logique du creuset de la compagnie, de son travail permanent d’ouverture multiculturelle, de perpétuelle recherche de propositions nouvelles. Celle-ci trouve son prolongement scénique et discographique dans le troisième album solo de Baltazar Montanaro : « Amours », paru en novembre 2019. 

Le nouvel album "Be" du Duo Montanaro
Le nouvel album "Be" du Duo Montanaro, © Label Internexterne
Album "Chicha"
Album "Chicha" , © COMPAGNIE MONTANARO
Album "Ki" du Duo Montanaro
Album "Ki" du Duo Montanaro, © In-Ex Records

Programmation musicale de l'émission

Album : "Amours"
Interlude #1
Baltazar Montanaro : violon
INEXX

Album : "Be"
Mina d'aur
Duo Montanaro
INTERNEXTERNE

Album : "France/Le galoubet-tambourin/Musique d'hier et d'aujourd'hui"
Tambourin
Miquèu Montanaro : galoubet
Serge Pesce : guitare
André Gabriel : Tambour de basque (tambourin à cymbalettes)
OCORA

Album : "Chicha"
La carriera, improvisation vocale I
COMPAGNIE MONTANARO

Album : "Serdu"
Souffles
Compagnie Montanaro
52E RUE EST

Album : "Ballade pour une mer qui chante"
Bravade
Miquèu Montanaro : compositeur
Ensemble Vents d'Est
VENTS D'EST

Deux inédits

Duo Electro-aimant
Notre Dame
Interprètes et compositeurs : Miquèu Montanaro et Christian Sébille

Duo Lavande et Jasmin de Miquèu Montanaro et Sissy Zhou
Furiso
Compositeur : Miquèu Montanaro

L'équipe de l'émission :