Mercredi 23 avril 2014
1h 25mn

Portrait du guitariste argentin Nicolás Brizuela

Françoise Degeorges reçoit Nicolás Brizuela accompagné de la flûtiste-bandonéoniste Ninon Valder, à l'occasion de la sortie de leur premier disque commun : "Cuscaias".

Portrait du guitariste argentin Nicolás Brizuela
Ninon Valder et Nicolás Brizuela

À noter :
Le duo sera en concert au Baiser Salé – 58 rue des Lombards Paris 1er
Jeudi 15 mai – 19h
Jeudi 12 juin – 19h

Nicolás «Colacho» Brizuela et Ninon Valder évoquent au micro de Françoise Degeorges leur création autour de la musique populaire argentine.

C’est en 2011 que se forme le duo franco - argentin de cordes et vents, à l’occasion de la venue à Buenos Aires de l’artiste Ninon Valder. Lorsque Nicolás “Colacho” Brizuela le lui propose, la musicienne française, riche de ses expériences en musique classique, de ses compositions pour le théatre, la danse, le jazz, choisit de laisser son amour pour la musique argentine l’emporter et accepte.

Le projet est né : le duo d’une flûtiste-bandonéoniste française avec l’un des guitaristes argentins les plus marquants du folklore de ces 50 dernières années.

Valder Brizuela
Valder Brizuela

En 2012, c’est entre Buenos Aires et Paris qu’ils enregistrent Cuscaias. Le disque sort en février 2013 sur le label argentin Acqua Records.

Leur musique résonne de formes et de rythmes traditionnels empreints de la chaleur de l’Amérique du sud et enrichis de la liberté de leurs parcours. La poésie sud-américaine trouve naturellement sa place au coeur de ces deux sensibilités.

Nicolás «Colacho» Brizuela

Brizuela bio
Brizuela bio

Né à La Rioja, Argentine.
À l’âge de 17 ans, il quitte sa province d’origine pour s’installer à Buenos Aires où il étudie la guitare classique avec Hector Ayala et Roberto Lara, la guitare jazz avec Walter Malosetti, l’harmonie et la composition avec Pascual Herz, Marcelo Braga Saralegui et Dante Diorio.

Nicolás “Colacho” Brizuela a joué et enregistré avec Rubén Juárez, Dino Saluzzi, Rodolfo Mederos, Roberto Grela, Ariel Ramírez, Raúl Garello, José Oyola, Hermanos Albarracín, Palermo Trío, Alfonso y Zabala, Chito Zeballos, Víctor Heredia, Daniel Toro, Horacio Guaraní, Ginamaría Hidalgo, León Gieco, Julia Elena Dávalos, Guillermo Fernández, Los Chalchaleros, Alfredo Abalos, Alberto Cortez, Los Fronterizos, Carlos Franzetti, Oscar Cardozo Ocampo, Teresa Parodi, Julia Zenko, Fito Páez, Suna Rocha...

II a réalisé la direction musicale et les arrangements de 27 albums de Mercedes Sosa, avec laquelle il tourna dans les plus grands théâtres et stades autour du monde (Carnegie Hall de New York, Royal Festival Hall de Londres, Théâtre de la Ville à Paris, Théâtre Philharmonique de Munich, Opera House de Berlin...).

Depuis 2001, Nicolás «Colacho» Brizuela poursuit une carrière soliste. Il joue et développe le folklore argentin sur un nouvel instrument, le stick Chapman.

Ses enregistrements ont reçu les récompenses suivantes :
Tangos : nomination aux Latin Grammy Awards 2001
Tango 12 : Warner Music Premios Carlos Gardel y Premios Clarín 2005

Ninon Valder

Valder bio
Valder bio

Née dans le sud de la France, sous le nom de Ninon Barbara Foiret. Elle grandit dans la commune de Valdéries dont elle tire son nom d’artiste.
Ninon Valder est baignée très tôt par les sons des musiques occitanes qu’elle danse et joue, mais aussi par les musiques du monde et la musique classique. A 8 ans, elle commence la flûte traversière, de formation classique, et obtient ses prix de flûte et de musique de chambre au CNR de Nantes en 1996.
Elle étudie le bandonéon à Paris avec Juan Jose Mosalini,et obtient son prix en 2009, puis se forme aussi auprès de Dino Saluzzi.

Elle fait un master en jazz performance au Leeds College of Music (2004) et étudie la musique classique d’Inde du Nord avec Darambhir Singh (2005-07). En 2012 elle termine ses études d’écriture jazz avec Carine Bonnefoy.
Ninon est aussi dîplomée de l’Ecole Nationale Supérieure Louis Lumière, section son (96-99).
Elle étudie actuellement le chant avec Martina Catella.

A Paris, elle participe à plusieurs projets de fusion: Le Manacuba, Rido Bayonne Orchestra (Montreux, Orléans, Douala, Yaounde, Brazzaville…). Elle y rencontre Etienne M’Bappé, Paco Sery, Emile Parisien, Mokthar Samba. Elle travaille avec Denis Barbier dans Flute UNlimited. Elle réalise aussi les créations des pièces de musique contemporaine de Claire Mélanie Sinnhuber Petite et Ajour pour flûte seule.

A Londres, elle dirige le 5tet de tango pour les Ballet Boyz, participe à la réouverture du Royal Festival Hall et les accompagne à Covent Garden, Queen Elizabeth Hall, Buckingham Palace et Sadler’s Wells (2008/09).
Elle a joué comme bandonéon soliste les 4 saisons de Piazzolla avec orchestre à cordes au festival de Bollington en 2009 et en 5tet avec le virtuose Vasko Vassiliev en 2008.

Ninon Valder compose également pour le théâtre (Vassilissa la belle pour le Théâtre de l’Ombrelle (2013), suite au succès du Prince Tigre (2009-14), et d’autres pièces pour la compagnie de danse Robinsons (Claude Magne) ou la compagnie de théâtre Theatre of the Dales (UK))... et pour l’image: Héliotrope de Vincent Vergone (film de pellicule grattée), Un passant dans le temps qui passe, une ombre au soleil de Danica Bijeljac (film de photographies), court ou moyen-métrage: Lamento et L’Hotel encore un peu de Pauline Coste.

En 2004, elle réalise son spectacle solo Perles secrètes, mis en scène par Serge Alvarez.
En 2011, Ninon a été nommée “Personalidad Destacada de la Cultura” (Personnalité Remarquable de la Culture) par la municipalité d’Esteban Echeverría (Province de Buenos Aires, Argentine) dans le cadre de la présentation de son spectacle de tango contemporain et de folklore Mon ArgentineImaginaire.

Récemment elle tourne comme flûtiste et chanteuse sur Tout Offenbach ou Presque d’Alain Sachs (2014). Elle a enregistré au bandonéon sur le prochain disque de Miossec.

Ailleurs sur le web

Les invités :
L'équipe de l'émission :
Mots clés :