Samedi 15 février 2020
1h

Portrait de Rocío Márquez, chanteuse espagnole de flamenco

La chanteuse espagnole présente son dernier album intitulé "Visto en el Jueves", revisitant les figures illustres de la musique espagnole et du Flamenco.

Portrait de Rocío Márquez, chanteuse espagnole de flamenco
La chanteuse de flamenco Rocío Márquez, © A.Cayetano

L'humeur du jour de Rocío Márquez

Dolores Montoya Rodríguez "Lole Montoya"
Nuevo Día
Dolores Montoya Rodríguez "Lole Montoya", chant
Manuel Molina Jiménez, guitare
WM SPAIN

Reportage Couleurs du Monde : la chanteuse de flamenco Rocío Márquez

Né en 1985 à Helva en Andalousie, Rocío Márquez débute des études de piano, puis se passionne très vite pour le Flamenco. Elle n'a que 11 ans lorsqu'elle participe au programme vocal "Menudas Estrellas" organisé par Antenna 3.
Quelques années plus tard, en 2008, elle remporte le prestigieux Prix "Làmpara Minera", ainsi que quatre autres Prix au Festival International del Cante de las Minas, qui marquent un tournant décisif dans sa jeune carrière.
Elle enchaîne par une série de concerts en Espagne puis en Europe.  Son premier album "Claridad" paru chez Universal en 2012, l'imposera en France comme l'une des nouvelles voix du Flamenco, une artiste originale et personnelle, qui tout en rendant un hommage appuyé à ceux qui l'ont précédée et notamment Enrique Morente ou Pepe Marchena, propose sans cesse de nouveaux chemins artistiques.  

  • Firmamente, son troisième album

En 2017, son troisième album "Firmamento" toujours sur le label Universal, lui apporte une reconnaissance internationale.
Firmamento est aussi né du souvenir d'une figure titulaire, celle de l'immense poète Federico Garcia Lorca, qui, dans les années 1920, a réussi à convaincre, au delà de son cercle initial, de la noblesse du cante jondo.
Ce disque poursuit un dialogue entamé en 2015 entre Rocío et le trio Proyecto Lorca pour un concert exceptionnel au Teatro Real de Madrid. Le saxophoniste Juan Jiménez, le percussionniste Antonio Moreno et le pianiste Dani B. Marente sont réunis depuis 2004 dans le but de perpétuer l'héritage culturel de Lorca et d'en maintenir vivant l'esprit d'aventure. 3 extraits de ce concert ferment Firmamento, 3 suites dans lesquelles s'imbriquent clins d’œil, citations et créations inédites. Leurs points de départ sont des chansons populaires anciennes que Lorca, qui était aussi pianiste, collecta puis enregistra avec la danseuse Encarnación López, dite La Argentinata. Viennent s'y greffer des allusions à des plans prestigieux de la dimension musicale du poète, comme un extrait de la XIVe symphonie du compositeur russe Chostakovitch, une relecture du Olé ! du saxophoniste John Coltrane, mené par le contrebassiste Charlie Haden. Autant d’œuvres qui contiennent ou s'inspirent des vers de Lorca. Autant de traces qui élargissent le chemin créatif de Rocío.

  • Visto el el Jueves, hommage aux figures illustres de la musique espagnole et du Flamenco

"Visto el el Jueves" est son dernier album. Il revisite les grandes figures de la musique espagnole et du flamenco.
Dans cette époque du zapping, du tout jetable et des réseaux sociaux exacerbés, Rocío Márquez propose un exercice de mémoire : écouter des mémoires vivantes et plurielles. Et elle le fait en utilisant, en découpant et en collant, en un mot en revisitant des chansons et des cantes, des palos flamencos et des musiques populaires reliés par un lien diffus mais à la fois crucial sur un plan personnel : tout a été déniché au marché aux puces historique du jeudi, El Jueves, de la rue Feria à Séville.
Ainsi est né « Visto en el Jueves » le 5ème album de Rocío Márquez où elle propose une réflexion critique sur le concept d’auteur à travers un répertoire dans lequel la distinction entre flamenco et chanson s’estompe.On trouve ainsi des arrangements de titres de grandes figures de la musique espagnole ainsi que des palos flamenco revisités. Bambino, Rocío Jurado, Paco Ibáñez, Concha Piquer, El Cabrero, Turronero, Pepe Marchena, José Menese et Manuel Vallejo se croisent et s’entremêlent dans des serranas, abandolaos, fandangos, malagueñas, rondeñas, peteneras, bulerías, marianas, romances et rumbas.Après deux albums sans guitare (« Firmamento » et « Diálogos de Viejos y Nuevos Sones ») Rocío Márquez revient à cet instrument fondamental du flamenco sous la main de Juan Antonio Suarez « Canito ». Enveloppés par les percussions d’Agustín Diassera, ils relèvent le défi d’exprimer leurs possibilités expressives de façon naturelle en passant par une constante expérimentation d’arrangements et de mélodies.
Au total, 14 titres plus un bonus, la collaboration avec Kiko Veveno, qui chante avec Rocío le clèbre "Andaluces de Jaén" de Miguel Hernández.

Artiste engagée, elle poursuit ses actions au sein de projets solidaires et éducatifs.
Elle est l'auteur d'une thèse sur la technique de l'art vocal dans le Flamenco, aujourd'hui utilisée dans les universités et les conservatoires.
Vous pouvez retrouver sa thèse, en cliquant ici ! 

Pochette du disque "Visto en El Jueves" de Rocío Márquez, sorti sur Universal en 2019
Pochette du disque "Visto en El Jueves" de Rocío Márquez, sorti sur Universal en 2019

Concert à venir

  • Le 4 avril 2020 à 20h30 - l'Espace Glenmor à Carhaix Plouguer, avec Hoëla Barbedette (harpe) et Éric Menneteau (chant)

Pour retrouvez toute l'actualité de Rocío Márquez cliquez ici !

Dans la discothèque d'Ocora

Programmation musicale

Dolores Montoya Rodríguez "Lole Montoya"
Nuevo Día
Dolores Montoya Rodríguez "Lole Montoya", chant
Manuel Molina Jiménez, guitare
WM SPAIN

Álvaro Carrillo
Luz de Luna Rocío Márquez
L'AUTRE DISTRIBUTION

Rafael Iriarte
Trago Amargo
Rocío Márquez
L'AUTRE DISTRIBUTION

Federico García Lorca
Suite I Nana De Sevilla
Rocío Márquez  
UNIVERSAL MUSIC SPAIN

Rocío Márquez
Alegria Y Pesares
Rocío Márquez   
UNIVERSAL MUSIC SPAIN

Miguel Hernández
Andaluces De Jaen
Rocío Márquez / Kiko Veneno
L'AUTRE DISTRUBUTION

L'équipe de l'émission :