Mercredi 9 avril 2014
1h 28mn

Ouverture de la troisième édition du festival Eurofonik de Nantes

Porte-voix des "musiques des mondes d'Europe", le festival se déroulera les vendredi 11 et samedi 12 avril.

bannière festival eurofonik
bannière festival eurofonik

Eurofonik est un festival « dédié aux voix et musiques des peuples d’Europe, à la scène artistique européenne, qui crée en s’inspirant des musiques populaires de l’oralité, qu’elles soient autochtones ou migrantes. »

Le festival accueillera cette année en son sein « une vingtaine de formations, soixante-dix artistes venus de quinze pays: Russie, Suède, Irlande, Norvège, Grande-Bretagne, Roumanie, Grèce, Bulgarie, Italie, Espagne, Portugal, Allemagne, des communautés tsiganes de ces pays, des cultures de l’immigration, et bien sûr des différents coins de France (Bretagne, Poitou, Réunion, Berry, Paris, Toulouse…). »

L’Europe musicale vit et existe, crée et se régénère, sur les traces de son héritage culturel. Le Festival Eurofonik veut se faire le porte voix de ce mouvement artistique, la caisse de résonance de ces cultures populaires, de ces empreintes sonores d’une exceptionnelle richesse, transcendées par le talent et l’ouverture d’artistes audacieux.

Textes issus de l’édito 2014 du Festival, par Sylvain Girault et Paul Billaudeau, directeur de la Cité, le Centre des Congrès de Nantes.

Sylvain Girault, fondateur et directeur artistique du Festival Eurofonik, évoque au micro de Françoise Degeorges sa programmation 2014 et vous fait entendre les œuvres de certains artistes.

sylvain girault
sylvain girault

Retrouvez ici le programme complet des deux journées.

Site du Festival Eurofonik.

Programmation musicale :
Hamon-Martin – Les virtuoses de la musique bretonne actuelle

hamon martin
hamon martin

Album Blue & Black Zebra, 2012.
Vingt ans de complicité ! Les nanto-redonais Erwan Hamon & Janick Martin se sont construit une identité musicale singulière, à la fois élégante et virtuose, subtile et sauvage, métisse et terrienne, créative et en résonance avec quelque mémoire collective. Avec Blue & black zebra, le duo va encore plus loin, s’entoure de deux accompagnateurs virtuoses et se réinvente un univers onirique et débridé de mots et de notes. À l’image d’un zèbre bleu et noir : serein, métissé, légendaire, harmonieux et voyageur.
Erwan Hamon, flûte traversière en bois, bombarde, voix
Janick Martin, accordéon diatonique, voix
Gilles Chabenat, vielle électroacoustique
Julien Stévenin, contrebasse
Samedi 18h30-19h30 Scène « Brèches »

“This is how we fly” Quartet
♥ Coup de coeur du festival 2014 !

this is how we fly
this is how we fly

Un violoniste ayant fait ses classes dans les sessions des pubs irlandais et porté sur la musique norvégienne. Un clarinettiste dublinois aux improvisations débridées. Un percussionniste suédois alternant rythmes de danses et ambiances planantes. Un danseur de claquettes irlandaises, originaire des Appalaches américaines, élégant et spectaculaire. Le quartet « This is how we fly » nous propose pour la première fois en France une musique inventive, très originale, pleine de surprises. Nous voilà plongés dans un cheminement à la fois musical et visuel des plus originaux. On danse, on plane et puis on vole…
Nic Gareiss, step-dance
Caoimhín Ó Raghallaigh, violon et violon du Hardanger
Seán Mac Erlaine, clarinette et machines
Petter Berndalen, percussions
Vendredi 19h-20h Grande Halle – scène « Eurofolk »

Flook – Irlande flûtée et percutante

flook
flook

Emmené par les flûtes virevoltantes de Sarah Allen et Brian Finnegan, Flook se caractérise par des compositions inventives, une grande virtuosité instrumentale, une alchimie d’ensemble très précise et sophistiquée, et surtout de l’audace, de l’imagination, de l’improvisation ! Le quatuor révolutionne en douceur la musique irlandaise d’aujourd’hui. Ils arrivent à quatre sur scène mais on a vite l’impression qu’ils sont dix, tant leur son de cordes, de souffles et de peaux est cohérent et puissant.
Sarah Allen, flûtes
Brian Finnegan, flûtes
John Joe Kelly, bodhran
Ed Boyd, guitare
Samedi 19h45-21h Grande Halle – scène « Eurofolk »

Otava-Yo - Folk russe explosif

otava-yo
otava-yo

Otava-Yo est un sextet russe qui revisite avec un humour désarmant les chansons populaires de l’ancienne tradition orale russe. Ils cultivent l’auto-dérision, affichent un look « stéréotypé » – chapka en éventail et débardeur « Marcel » blanc – et expriment une âme slave absurde et touchante à la Chat noir chat blanc (Kusturica). Sur scène, ils sont d’un tempérament de feu, galvanisent les foules et donnent naissance à un musique russe inouïe. Ces histrions punk-trad acoustiques sont très populaires au sein de leur ville Saint-Pétersbourg. Ils ont écumé les festivals d’Europe depuis deux ans mais ne sont jamais venus dans la région ! Une première !
Alexey Belkin, chant, flûte russe, psaltérion, cornemuse
Dmitrii Shikhardin, chant et violon
Alexey Skosyrev, chant et guitare
Petr Sergeev, derbouka et percussions
Iuliia Usova, chant et violon
Timur Sigidin, guitare basse
Samedi 22h15-23h30 Grande Halle – scène « Eurofolk »

Sam Lee – Le renouveau du folk anglais

sam lee
sam lee

Sam Lee nous présente une collection de chansons qu’il a lui-même recueillies auprès de la communauté des gens du voyage en Angleterre. Il les restitue de sa voix si prégnante et profonde, dans un écrin instrumental d’essence acoustique d’une grande richesse sonore, sur des arrangements fins et élégants. « Le groupe sculpte le folk de manière merveilleuse, lui conférant un parfum du krautrock des années 70, alors que des influences disco et bluegrass portent la voix de baryton de Sam Lee. » (The Guardian). Aujourd’hui reconnu en Grande-Bretagne comme le pionnier d’un nouveau « folksong à l’anglaise », il nous arrive pour la première fois en France.
Francesca Terberg, violoncelle
Jonah Brody, koto japonais, ukulele
Steve Chadwick, trompette
Camilo Tirado, percussions
Flora Curzon, violon
Sam Lee, chant, harpe, shruti box
Samedi 21h30-22h – Les Grandes Voix de l’Europe

Fantazio & Jean-François Vrod – Musique traditionnelle improvisée

fantazio jf
fantazio jf

L’un est un saltimbanque punk qui braille, grogne et violente les cordes de sa contrebasse. Il chante comme on remue un couteau dans la plaie. L’autre est un violoniste issu des musiques traditionnelles. Collecteur de mémoire dans le centre de la France, il a croisé l’archet avec le Quatuot Bela ou Olivier Mellano. Malgré deux itinéraires différents, Fantazio & Jean-François Vrod partagent un goût commun pour les musiques populaires croisées d’improvisation, les liens entre l’art et la folie, la scène comme haut-lieu d’exploration et les mots de toutes les couleurs. Attention, ça va défricher !
Samedi 20h-21h Scène « Brèches »

Les violons barbares - Transe acoustique bulgaromongole

violons barbares
violons barbares

Une musique actuelle et tribale, rurale et urbaine, croisée de mille feux sonores. Les Violons Barbares, c’est : trois voix en solo ou en polyphonie, deux langues mongoles et bulgares, deux violons étranges et quelques percussions. Ou comment créer une transe acoustique d’aujourd’hui en utilisant des ingrédients ancestraux C’est joyeux, timbré, coloré, drôle, débridé, ludique, tranchant. C’est libre et c’est vivant.
Dimitar Gougov, chant, gadulka (violon bulgare)
Fabien Guyot, chant, percussions
« Epi » Dandarvaanchig Enkhjargal, chant, morin khoor (violon mongole à tête de cheval)
Samedi 18h30-19h30 Grande Halle – scène « Eurofolk »

Les invités :
L'équipe de l'émission :
Mots clés :