Samedi 18 janvier 2020
1h

La juerga gitane à Perpignan

Dans le cadre du Festival 10/10, la famille gitane de Perpignan a organisé une fête appelée "juerga", en présence des rumberos de Perpignan et de Barcelone. L'occasion de découvrir ou redécouvrir la rumba catalane, cette musique aux influences cubaine et mambo...

La juerga gitane à Perpignan
La vallée de Siurana, en Catalogne, © Getty / Enrique Díaz / 7cero

L'humeur du jour d'Hervé Parent, président de l'association Karu Prod

Pedro Pubill Calaf, né en mars 1935 à Mataró et mort en août 2014 à Barcelone, plus connu sous le nom de Peret, est un chanteur, guitariste et compositeur gitan espagnol. Il est probablement le plus célèbre interprète de la rumba catalane, dite aussi rumba de Barcelone.
Son jeu de guitare, appelé « ventilador », qui consiste à utiliser la caisse de résonance comme instrument de percussion, a assuré sa réputation et inspiré de nombreux imitateurs.

Peret
Una Lágrima
Peret
RCA RECORDS LABEL

Reportage Couleurs du Monde : la juerga catalane à Perpignan

Pour Ocora Couleurs du Monde, la famille gitane de Perpignan a organisé une juerga (fête gitane) autour d'une paëlla arrosée d'une cuvée originale "rumba", en présence des rumberos de Perpignan et Barcelone, emmenés par Antoine "Toto" Garcia. Cette émission a été enregistrée lors du Festival 10/10.

Antoine "Tato" Garcia

Auteur, compositeur, interprète, Antoine « Tato » Garcia apprend la guitare dès l’âge de 7 ans aux côtés des fameux musiciens gitans de Perpignan. En digne successeur d’une grande lignée d’artistes, Tato fera de la scène son espace de vie. Il devient dès lors un fervent ambassadeur de la rumba catalane - une musique imprégnée d’accents flamenco, du son cubain et du mambo.

Pour écoutez le dernier album d'Antoine "Tato" Garcia, intitulé "El Mundo", cliquez ici ! 

La rumba catalane est une musique vivante, dynamique, aux racines populaires et urbaines qui a émergé en Catalogne au milieu du XXe siècle. Elle est le résultat d’un processus continu de croisement et d’appropriation de diverses traditions musicales comme le flamenco, les chants mélismatiques du pourtour méditerranéen et les musiques populaires du continent américain.
Malgré une diffusion internationale, la rumba catalane et par extension la culture gitane, souffrent de représentations négatives et folklorisantes.

  • Quelques photographies et dessins de la juerga gitane, prises lors de notre venue à Perpignan (Festival 10/10)
Le contrebassiste Guillaume Bouthier
Le contrebassiste Guillaume Bouthier, © Pierre Parcé
Antoine "Tato" Garcia, entouré des rumberos de Perpignan
Antoine "Tato" Garcia, entouré des rumberos de Perpignan, © Pierre Parcé
Les rumberos de Perpignan, lors de la juerga organisée dans le cadre du Festival 10/10
Les rumberos de Perpignan, lors de la juerga organisée dans le cadre du Festival 10/10, © Pierre Parcé
  • Quelques dessins du projet "Rumba gitane catalane" par Kkrist Mirror
Planche du projet "Rumba gitane catalane" de Kkrist Mirror
Planche du projet "Rumba gitane catalane" de Kkrist Mirror
Planche du projet "Rumba gitane catalane" de Kkrist Mirror
Planche du projet "Rumba gitane catalane" de Kkrist Mirror
Couverture d'une des trilogies de Kkrist Mirror
Couverture d'une des trilogies de Kkrist Mirror

Retrouvez toute l'actualité de Kkrist Mirror ici !

Luis & los rumberos catalans

L’oncle Luis est une figure emblématique de la rumba à Perpignan. Il fût un des premiers artistes à transgresser l’ordre établi dès le début des années 70. A cette époque, sur les bancs des places publiques, Cassanyes ou le Puig, dans les cafés, les artistes gitans de Perpignan se livraient à de véritables joutes vocales. Le chant flamenco était le plus noble et le plus prisé d’entre tous.
Pendant ce temps là, en Catalogne sud, une autre musique faisait bouger toute une génération. L’industrie discographique barcelonaise ne parvenait pourtant pas à percer le marché français avec la rumba.
L’oncle Luis avait plaisir à faire la fête avec ses amis de Barcelone, Chacho, Peret ou Los Amaya. Dès qu’il le pouvait, il emmenait avec lui ses neveux Joseph et Bruno pour participer à ces fêtes mémorables. Ils ne pouvaient pas revenir sans le dernier single sorti. Celui-ci tournait alors en boucle sur la platine du bar de la place du Puig jusqu’à ce que les microsillons ne soient plus lisibles. La rumba avait fait son entrée à Perpignan et une nouvelle génération d’artistes était née : Les Rumberos Catalans.

Pochette du disque "Luis & Los rumberos catalans", sorti en février 2019
Pochette du disque "Luis & Los rumberos catalans", sorti en février 2019

Dans la discothèque d'Ocora

Programmation musicale

Antoine "Tato" Garcia
Juerga
Antoine "Tato" Garcia, chant et guitare
RF NONCIAL

Antoine "Tato" Garcia
La Rumba Me Va
Antoine "Tato" Garcia, chant et guitare
KARU PROD

Antoine "Tato" Garcia
La Catalane (enregistrée à la juerga)
Antoine "Tato" Garcia, chant et guitare
RF NONCIAL

Máximo Francisco Repilado Muñoz / Hierrezuelo La O Lorenzo
Sarandonga
Antoine "Tato" Garcia, chant et guitare
Familia Valera
LONG DISTANCE

Oncle Luis
Ya No Te Quiero Luis & Los Rumberos Catalans
KARU PROD

Peret
El Gitano Anton
Pedro Pubil Calaf
RCA RECORDS

Antoine "Tato" Garcia
El Negro Bembon Y El Gitano Anton
Antoine "Tato" Garcia, chant et guitare
Familia Valera
LONG DISTANCE

Steeve Laffont
Solo (enregistrée à la juerga)
Steeve Laffont, guitare
RF NONCIAL

L'équipe de l'émission :