Mercredi 3 octobre 2012
1h 27mn

Iran, SAEID SHANBEHZADEH, Cornemuse - Jean-Paul Raffit et l'Orchestre de Chambre d'Hôte

Iran, SAEID SHANBEHZADEH, Cornemuse - Jean-Paul Raffit et l'Orchestre de Chambre d'Hôte
Iran, SAEID SHANBEHZADEH, Cornemuse - Jean-Paul Raffit et l'Orchestre de Chambre d'Hôte

Saeid Shanbehzadeh & Naghib Shanbehzadeh

Saeid Shanbehzadeh
Originaire de Boushehr situé au Sud de l'Iran, en bordure du Golfe Persique, Saeid Shanbehzadeh est l'un des rares musiciens à défendre avec passion et conviction une tradition aujourd'hui quelque peu marginale dans l'Iran d'aujourd'hui.

Outre la double flûte ney-djofti, il joue du ney-e-anbân (ney hanban), cette cornemuse que l'on retrouve sous différentes factures dans les confréries noires islamisées du Golfe Persique, autrement nommée jirba à Bahreïn ou « cornemuse iranienne » dans l'île koweitienne de Faylakah.

Jean-Paul Raffit et l'Orchestre d'Hôte
L'orchestre de chambre d'hôte c'est
Une troupe avec des liens et des liants;
Des cordes, de la voix, du vent.
Une lumière bleue sur une pierre grise.
L'essence du baroque et la trace du roc ;
Une orange sur un lapiaz.
De la place au féminin,
Du lyrisme et du blues,
Du bon air et le parfum d'une danse.
Les images dans les eaux du lac.
Une cour des miracles parce qu'il y en a besoin.
Jean-Paul RAFFIT

***Invités de l'émission

  • Saeid Shanbehzadeh
  • Jean-Paul Raffit* **

**Une émission de Françoise Degeorges
Préparée par Lucie Delalande
Réalisée par Pierre Willer

Invités

SAEID SHANBEHZADEH, Danseur et Musicien

*Présentation du Ney Hanban
Devenu emblème de la musique métissée du Sud iranien, la cornemuse ney hanban a des caractéristiques organologiques qui la différencie des cornemuses modernes d'Europe.
1- les chœurs sont deux clarinettes en roseau accordées à l'unisson, contrairement aux chalumeaux des cornemuses modernes.
2- le neyhanban n'a aucun chalumeau de bourdon et son jeu est donc principalement mélodique, avec des ornementations très rapides.
3- contrairement aux cornemuses modernes, le neyhanban est dépourvu de clapet anti-retour.
Ces deux dernières singularités et sa grande taille rendent comparativement la musique du neyhanban iranien extrêmement vive. Il est notamment utilisé comme accompagnement du chant (bandari, khuzestani, puis, plus récemment, bushehri).
*

Jean-Paul Raffit et l'Orchestre de Chambre d'Hôte

*L'orchestre de chambre d'hôte :
Jean-Paul RAFFIT - Guitare. Composition et direction artistique
Isabelle BAGUR - Flûte traversière
Blandine BOYER - Violoncelle
Olivier CAPELLE - Voix
Frédérik LACOURT - Saxophone
Malik RICHEUX - Violon
Joël TROLONGE - Contrebasse
*

Jean-Paul Raffit

Programmation musicale

**Générique de l'émission
Monsieur le Maire de Niafunké
Ali Farka Touré & Toumani Diabaté
World Circuit WCD 0722005

**Musiques du Golfe persique
Saeid Shanbehzadeh, ney-e-anbân (cornemuse), ney jafti (flûte double) et ney
Buda Records 30179252009

L'équipe de l'émission :
Mots clés :