Mercredi 22 janvier 2014
1h 27mn

Festival Flamenco de Nîmes 2/2

23ème édition du Festival Flamenco, qui se tient à Nîmes du 7 au 19 janvier 2014. Couleurs du monde diffuse la soirée dédiée au chanteur José Valencia et au danseur Pepe Torres, enregistrée le 16 janvier.

1ère partie - Chant
José Valencia

"Surdoué précoce, sur scène à l'âge de l'école primaire, initié au cante par son oncle Luis de Lebrija, l'un des berceaux du flamenco andalou où il a ses racines gitanes, José Valencia avait fait parler la poudre dès l'adolescence. Vainqueur de nombreux concours, en tournée européenne à 16 ans avec le "Clan des Pinini" amené par Pedro Bacán, il intègre ensuite le groupe renommé de Manuel de Paula, un autre oncle cantaor de prestige. Formation accélérée et parrains de luxe. La puissance de sa voix, sa saisissante culture musicale et sa maîtrise inspirée des rythmes les plus subtils lui ouvrent les portes de l'accompagnement des danseurs les plus exigeants : Antonio Canales, Eva Yerbabuena, Belén Maya, Farruquito ou Andrés Marín, entre autres. Désormais, José Valencia, mûr et serein, donne toute la mesure de son talent, et le succès de son premier disque sorti en 2012, Solo Flamenco, a signé avec éclat sa nouvelle carrière. Pour le soutenir dans ce récital qui consacre son nouveau rang, le guitariste malagueño Juan Requena, compositeur raffiné, est un accompagnateur de luxe. Il revient aux sources même du cante, au service d'un chanteur important. Un grand chanteur gitan du XXI° siècle."

Avec
José Valencia, chant
Juan Requena, guitare
Juan Diego Valencia, Manuel Valencia, palmas


2ème partie - Danse
Pepe Torres - El arte flamenco

"Bercé de flamenco dès l'enfance dans l'une des grandes familles d'artistes de Morón (du célébrissime Diego del Gastor, à qui il rend hommage ce soir, à sa tante La Niña Amparo ou à son oncle Diego de Morón, autre guitariste célèbre), Pepe Torres a connu le succès tôt. Technicien hors pair, improvisateur bluffant, c'est surtout son "alegría" spontanée qui a conforté son image. La scène le dévore.
Elle le métamorphose en taureau noble, élégant, impétueux. Il a triomphé dans le monde entier (avec les Farruco et Juana Amaya, ou avec son spectacle Asi baila Morón ), a imprimé sa griffe au groupe vedette "Son de la Frontera" et se penche cette fois sur l'héritage et la ferveur des siens (Diego del Gastor en tête) et sur tout ce que la Basse Andalousie peut offrir de mieux au patrimoine commun. Sans message codé, ce spectacle enjoué, festif, est d'une simplicité lumineuse."

Avec
Pepe Torres, danse, intro guitare et direction artistique
Luis Moneo, Moí de Morón, Guillermo Manzano, David el Galli, chant
Paco Iglesias, Antonio Moya, guitare


L'événement sur le site du Festival Flamenco de Nîmes.

L'équipe de l'émission :
Mots clés :