Mercredi 22 avril 2015
1h 27mn

Festival Couleurs du monde

Pour cette 6ème édition, (du 25 mars au 5 avril 2015) concoctée en collaboration artistique avec Françoise Degeorges, retour sur 2 semaines de Festival dans de nombreuses communes du Centre Bretagne.

LES INVITES :

Bertrand Dupont, co-directeur artistique du Festival
Erik Marchand de la "Kreiz Breizh Akademi"
Zarina Kopyrina, Galina Fedorova et Spiridon Shishigin pour leur concert "A la rencontre des chamanes"
Patrick Molard pour "Ceol Mor"
Hélène Labarrière à l'occasion du Fest Noz
Jean Luc Thomas& Michel Godard, duo flûte et tuba

Kreiz Breizh Akademi#5

(c)Eric Legret
(c)Eric Legret

Kreiz Breizh Akademi #5 amène des sentiments musicaux qui rapprochent l’esthétique des ensembles à cordes moyen-orientaux, aux couleurs des musiques actuelles improvisées en passant par le répertoire vocal de Basse Bretagne tel qu’il évolue depuis plus d’un siècle.

A partir d’éléments du répertoire de Basse Bretagne, notamment portés par de grands interprètes du chant populaire breton (André Drumel, Jan Citerin et son père), les musiciens du 5ème collectif KBA ont travaillé les lignes et les variations mélodiques, les échelles et les tempéraments ainsi que les formes rythmiques propres à ce répertoire. Ils ont également étudié certaines théories savantes orientales (maquam de Syrie notamment) ainsi que la pratique d’improvisation liée à un mode donné (issue du répertoire breton ou de formes savantes).

A la rencontre des chamanes

chamane couleurs du monde
chamane couleurs du monde

Le chant traditionnel sakha (autre nom du peuple iakoute ) se situe musicalement entre la musique des peuples du nord et celle des Mongols. Le chant rituel occupe une place importante dans les traditions, mais il laisse aussi la place aux chants de travail et aux complaintes amoureuses ainsi qu’à des improvisations à caractère humoristique. Toujours très vivant, il est interprété aujourd’hui dans le nord de la Sibérie par une jeunesse dynamique qui se réapproprie les traditions de ses ancêtres. « Mon âme me demande de chanter !» : c’est ainsi que Zarina Kopyrina évoque son engagement musical.

Ceol Mor

(c)Eric Legret
(c)Eric Legret

Ceol Mor (prononcer Kiol Mor ) ou Piobaireachd (prononcer Pibroc’h ) est un genre musical des hautes terres d’Écosse à l’origine exclusivement destiné à la grande cornemuse. Cet instrument hiératique, le plus connu de la famille des cornemuses, porte en lui la mémoire d’un monde. Plus que de la musique, c’est une forme de poésie, avec des notes plutôt que des mots, qui dépeint l’univers des anciens clans. Une “écriture” ancestrale qui trouve un écho dans la musique contemporaine minimaliste et répétitive.

Pour Patrick Molard, il s’agit aujourd’hui d’amener cette musique sur scène, jouée et arrangée par un ensemble de musiciens sur un terrain contemporain. Ainsi dans ce processus de création, Patrick a enseigné, partagé avec chaque artiste sollicité les principes de construction et le phrasé de cette musique, à l’aide d’un ancien système de transmission gaéllique chanté appelé canntaireachd, où le chant est composé de voyelles pour représenter les notes de la cornemuse, et de consonnes pour les ornementations.

Pour cette première prestation sur scène, l’auditeur est invité à découvrir la matière spécifiquement musicale de ce sextet. La saison 2015 / 2016 sera consacrée à la mise en lumières, et la mise en scène du spectacle ainsi qu’à un enregistrement phonographique.

Duo Thomas Godard

Rencontre improbable entre un instrument du haut (la flûte) et du bas (le tuba), entre le flutiste breton et l’un des meilleurs tubistes européens. Duo d’équilibristes. Une rencontre humaine qui génère une véritable épaisseur sonore où se mêle thèmes traditionnels bretons, crétois, improvisation, écriture contemporaine et boucles électroniques.

L'équipe de l'émission :
Mots clés :