Samedi 31 août 2019
1h

Émission spéciale en partenariat avec le Festival Gnaoua - Musiques du Monde à Essouira, au Maroc

A l'occasion du dernier album "Mlouk – Festival Gnaoua et musiques du monde" sorti sur Outhere en juin, et consacré à la musique des Gnaouas, retrouvez un enregistrement réalisé par Patrick Müller lors de la vingtième édition du festival.

Émission spéciale en partenariat avec le Festival Gnaoua - Musiques du Monde à Essouira, au Maroc
La 22e édition du Festival Gnaoua - Musiques du Monde à Essouira, au Maroc
  • Retrouvez toute l'actualité du Festival Gnaoua - Musiques du Monde ici ! 

Depuis la fin du XIXe siècle, les travaux sur le culte des saints maghrébins ou sur la traite négrière en terre d’islam ont tenté, à partir du mot « gnaoua », d’identifier la provenance de cette communauté et de ses pratiques rituelles. 

Selon Maurice Delafosse (1870-1926), l’expression berbère akal-n-iguinaouen (« terre des Noirs ») aurait donné naissance aux mots « Guinée » et « Gnaoua » par ressemblance phonétique. « Gnaoua » signifierait donc homme « noir » ou « venant du pays des Noirs ».

Toutefois, en l’absence de données historiques probantes, seule cette parenté phonétique a permis d’appuyer l’hypothèse de l’origine subsaharienne des Gnaoua et de leurs rituels. Les chercheurs contemporains admettent qu’il est difficile aujourd’hui d’identifier l’origine à partir du nom, d’autant plus que les Gnaoua du Maroc ne sont pas tous noirs, arabes ou musulmans. Il en existe également chez les Berbères et chez les Juifs. À l’évidence, les Gnaoua sont marocains depuis des générations et ils ne sont pas tous des descendants d’esclaves.

Le disque "Maroc / Mlouk - Festival Gnaoua et musiques du monde", sorti le 14 juin 2019 sur le label Outhere
Le disque "Maroc / Mlouk - Festival Gnaoua et musiques du monde", sorti le 14 juin 2019 sur le label Outhere

Les Gnaoua du Maroc ont une pratique rituelle et symbolique très riche qui se manifeste notamment dans les lila. Ce CD consacré à la troisième phase – les Mlouk (« les possesseurs ») – de ces nuits rituelles, livre, en traversant les sept couleurs, un aperçu du temps extatique des lila, lorsque le maâlem et le collectif qui l’entoure investissent l’espace sacralisé.

L'équipe de l'émission :