Mercredi 7 mai 2014
1h 28mn

Concert de l'ensemble arabo-andalou El Mawsili

Enregistré en public au studio 105 le vendredi 11 avril. En ouverture du concert, Françoise Degeorges reçoit Kamel Dafri, directeur du Festival Villes des Musiques du Monde, accompagné du chef d'orchestre et directeur artistique de l'école Farid Bensarsa.

Le répertoire algérien, d’essence andalouse, s’est fixé aujourd’hui en douze noubas, soit douze suites chantées et « instrumentées », articulées autour de différents poèmes, entrecoupées de pièces musicales instrumentales.
Au début du xx ème siècle, des sociétés musicales contribuèrent fortement à la sauvegarde et à la réhabilitation de ce patrimoine. Depuis 1991, l’association El Mawsili a repris le flambeau.

El Mawsili est à la fois une école, un conservatoire et un centre de ressources, créé en 1991 à l’initiative de trois personnes : Aziz Djemai qui en assure la présidence, Ahmed Adel qui en est le trésorier et Farid Bensarsa, formateur et Maître reconnu de l'association El-Djazaira-El-Mossilia d’Alger, qui assure la direction artistique.
Elle doit son nom à Is'haq El Mawsili, le premier maître de musique à introduire cet art à la cour du calife Haroun ar-Rachid, au VIIIe siècle.

Sa vocation est la transmission et la promotion de la musique arabo-andalouse, cette musique classique savante, partie d’un riche patrimoine culturel universel. A travers sa démarche, El Mawsili délivre aussi un message de dialogue et d’ouverture dans sa ville d’accueil, Saint-Denis.

Bien que rattachée à l’école andalouse algéroise, appelée çanaâ, la formation développe un répertoire ouvert sur les styles de Tlemcen, Constantine, Tunis ou Fès. Elle interprète les thèmes de prédilection de la tradition arabo-andalouse : amour courtois, séparation déchirante, amitié indispensable, beauté de la Nature, exil et nostalgie…

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :
Mots clés :