Mercredi 11 décembre 2013
1h 27mn

Autour de Mohammad Motamedi

Le jeune chanteur iranien est le lauréat 2013 du Prix France Musique des musiques du monde.

La productrice Françoise Degeorges et le chargé de réalisation Pierre Willer étaient en Iran du 27 novembre au 5 décembre pour enregistrer l'album du chanteur Mohammad Motamedi, qui paraîtra sous le label Ocora.

La remise du prix s'était déroulée le 21 mars 2013 au Festival Babel Med Music à Marseille.
La remise du prix s'était déroulée le 21 mars 2013 au Festival Babel Med Music à Marseille.

«Depuis son enfance mélomane à Kâshân, au sud de Téhéran, Mohammad Motamedi baigne dans l’héritage flamboyant de la musique persane. Passionné par le chant classique des illustres anciens comme Tâje Esfahani ou Ali Akbar Khân Shahnâzi, ce jeune prodige iranien explore les tréfonds du radif, ce système traditionnel des modes de la musique savante persane et joue les équilibristes vocaux par ses complaintes bouleversantes et délicates entre tradition millénaire et subtiles innovations. Par ses interprétations nuancées d’une rare maîtrise, Mohammad Motamedi incarne ainsi à ce jour l’éclatant renouveau de la musique traditionnelle persane.»

Jeune prodige du chant classique iranien, originaire de Kashan, Mohammad Motamedi représente le renouveau de la musique persane. La poésie dans laquelle il puise son inspiration est la source de la culture iranienne, la mémoire d'un peuple de presque 8000 ans. Après avoir suivi les enseignements d'Hamid-Reza Nourbakhsh, il poursuit son apprentissage des chants anciens auprès de Alirea Lotfi.

  • « Chaque chanteur est un témoin de sa culture et de son histoire. Il ne faut pas qu’au nom de la modernité, on raconte une histoire qui n’a rien à voir avec la vérité de l’histoire. J’espère être un bon maillon de cette chaîne appelée tradition »* Mohammad Motamedi

Le label OCORA :
Label de Radio France créé par Pierre Schaeffer en 1954, l'Office de Coopération Radiophonique (OCORA) avait pour objectif premier la sauvegarde de la mémoire des villages africains mis en danger par la diffusion de la radio. Le label s’ouvrira très vite aux musiques traditionnelles des autres continents.
Aujourd’hui aux mains d’un collectif d’ethnomusicologues, le label possède une double politique : réédition d’anciens LP revus et corrigés et de vinyles d'une part, édition de nouveautés et exploration des musiques de tous horizons d'autre part. Les disques de collectages voisinent avec des disques enregistrés en studio ou en concert.

Le prix France Musique des musiques du monde :
Cette distinction offre à un artiste dont la pratique est ancrée dans une tradition populaire, d'enregistrer un album produit sous le label Ocora.

Les lauréats de ces dernières années :
2006 : Négoce et Signature (Guadeloupe / Fr)
2007 : Huong Thanh (Vietnam)
2008 : En Chordais Ensemble (Grèce)
2009 : Deba (Mayotte / Fr)
2010 : Insingizi (Zimbabwe)
2011 : Edmond Mondésir (Martinique / Fr)
2012 : Abduvali Abdurashidov & Badakhshan
2013 : Mohammad Motamedi (Iran)

L'équipe de l'émission :
Mots clés :