Dimanche 20 juin 2021
1h

Artús, entre rock progressif et musique traditionnelle gasconne

Depuis 20 ans, les six musiciens d'Artús mêlent basse et tambourin à cordes, batterie et vielle à roue, rock radical et langue occitane.

Artús, entre rock progressif et musique traditionnelle gasconne
Les musiciens du groupe Artus : Matèu Baudoin (violon, chant), Romain Baudoin (vielle à roue), Thomas Baudoin (tambourin à cordes, synthèse analogique, chant), Romain Colautti (basse, chant), Nicolas Godin (guitare élec)

Entre entre rock progressif et musique traditionnelle gasconne, les six musiciens du groupe Artús mêlent depuis vingt ans basse et tambourin à cordes, batterie et vielle à roue, rock radical et langue occitane.

Avec : 

  • Matèu Baudoin : violon, chant   
  • Romain Baudoin : vielle à roue  
  • Thomas Baudoin : tambourin à cordes, synthèse analogique, chant  
  • Romain Colautti : basse, chant   
  • Nicolas Godin : guitare électrique, percussions, effets, chant  
  • Benjamin Rouyer : sonorisation  Alexis Toussaint : batterie

Cerc (label Pagans), le dernier album du groupe Artús 

Pochette du dernier album d'Artús, "Cerc" (Le cercle), sorti sur le label Pagans
Pochette du dernier album d'Artús, "Cerc" (Le cercle), sorti sur le label Pagans, © Pagans / Artús

Sur leur site internet, le groupe Artús raconte l'histoire derrière la réalisation de leur album "Cerc", paru le 27 mars 2020 sur le label Pagans : "« La Pierre Saint Martin » (64), un des massifs karstiques les plus réputés au monde, se dissout depuis des millions d’années, offrant 465 km de galeries à arpenter, sans compter celles qui restent à explorer. Parmi les 2 000 gouffres criblant le calcaire, dont 50 de plus de 300 m, « Lépineux » est le plus emblématique. On y rentrerait la « tour Eiffel  » et il mène à l’un des 4 réseaux hydrogéologiques drainant cette  montagne pyrénéenne. En dessous, des boyaux, des cavités et notamment la salle de « La Verna »  qui pourrait accueillir 10 fois « Notre Dame de Paris »... Pourtant rien de visible en surface, juste une discrète respiration, une sensation d’inconnu, une envie d’aventure."

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

"CERC (le cercle), s’appuie sur ce périple de 1 400 m à travers la roche  jusqu’aux gorges de Kakuetta pour évoquer « L’allégorie de la caverne »  de Platon. Un circuit mystique par son caractère et mythique par ses dimensions. Un immense vide rempli d’un bruit blanc, dans un noir absolu. L’être humain a toujours prospecté les profondeurs invisibles de la terre, de l’âme, pour découvrir, remonter et transmettre du vécu, il a besoin de bousculer ses représentations, de se confronter à l’infini du temps et de l’espace."

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Prochaines dates :

L'équipe de l'émission :