Samedi 27 juin 2020
51 min

Virgil Thomson et John Cage au micro de Claude Samuel en 1961 et 1964

Au cours de ces deux entretiens enregistrés par Claude Samuel, Virgil Thomson évoquait sa conception du métier de critique musical, et John Cage s'exprimait sur son écriture musicale...

Virgil Thomson et John Cage au micro de Claude Samuel en 1961 et 1964
Claude Samuel et Virgil Thomson - Archive personnelle de Claude Samuel avec l'aimable autorisation de sa famille

En 1961, Claude Samuel enregistrait pour la radio une série de 6 entretiens avec le compositeur et Virgil Thomson. Dans le dernier volet de cette série, Virgil Thomson évoquait son second métier, celui de critique musical, qu’il a exercé pendant 14 ans au New-York Herald Tribune.

« L’utilité de la critique : Personnellement je n’ai aucune confiance dans les critiques qui n’ont pas un engagement ou une vocation pour la musique, on doit être loyal envers son sujet, et si on l’est, on peut tout faire !... la critique sert à intéresser le lecteur, on doit justifier son opinion par un raisonnement pour informer le public Les revues des matchs de football ou de tennis, voilà le modèle de la critique ! » Virgil Thomson

Rencontres américaines, c’est le titre que Claude Samuel avait donné une grande enquête sur la musique américaine et la musique aux Etats-Unis, diffusée à la radio durant l’année 1964.
Au cours de dix entretiens, Claude Samuel avait notamment rencontré les compositeurs Aaron Copland, Eliott Carter et Edgar Varèse...et John Cage. Ce dernier s’exprimait en français sur l’évolution de la musique américaine, son écriture musicale, le rôle du silence, son travail sur la musique électronique, et ses différentes expérimentations musicales…

John Cage et Claude Samuel en 1976 à La Rochelle - Archive personnelle de Claude Samuel avec l'aimable autorisation de sa famille
John Cage et Claude Samuel en 1976 à La Rochelle - Archive personnelle de Claude Samuel avec l'aimable autorisation de sa famille, © Le Hors

« Le silence est une façon de voir à travers la musique, c’est la base même de la musique nouvelle et du théâtre.… Je cherche à produire une musique qui nous introduise à la jouissance de la vie même que nous vivonsJ’espère que cette musique fait croître la curiosité et décroître l’idée des valeurs. »
John Cage

Programmation musicale

Virgil Thomson
Requiem (extraits)
Orchestre national de la RTF, dir. Manuel Rosenthal
(Paris, 1961)

John Cage
Cartridge Music

L'équipe de l'émission :