Dimanche 10 juin 2018
1h 29mn

Nuit du destin (1/6) : Une transe joyeuse en quête d'union divine

Des voix de Gargar au Kenya jusqu' aux Derviches Tourneurs de Turquie, des confréries maghrébines aux Hadras des femmes dans l'Océan Indien, des chanteurs de Qawwali aux Fakirs du Pakistan, les rituels soufis célèbrent à travers le monde la Nuit du Destin...

Nuit du destin (1/6) : Une transe joyeuse en quête d'union divine
Gargar en concert à Marseille dans le cadre de Babel Med 2014, © Percy Yiptong / YouTube

...Nuit de Paix et de salut jusqu'à l'apparition de l'aube, elle se fête un jour impair dans les 10 derniers jours du Ramadan selon le calendrier lunaire.

(1/6) - Une transe joyeuse en quête d'union divine : Gargar, quartet feminin a capella (Kenya), Shams (ensemble persan), les Fakirs du Sindh (Pakistan).

trad.
Chant traditionnels de Garissa
ensemble Gargar
(enregistrement non commercialisé)

Sohrab Pournazeri
Solo de tanbur
Sohrab Pournazeri, tanbur
(enregistrement non commercialisé)

trad.
Eshgh
Ensemble Shams : Kaykhosroh Pournazeri, Sohrab Pournazeri, Tahmoures Pournazeri, Hossain Rezainia, Khorshid Dadbeh
(enregistrement non commercialisé)

trad. / Sha Absul Latif Bhittai
Sur Sasui Abri   Sur Sasui Maazuri
Faqirs du Mausolée Due Shah Abdul Latif Bhittai
OCORA-RF 560156

L'équipe de l'émission :