Samedi 17 mars 2018
1h 43mn

Nuit de la Tribune internationale des compositeurs 2016 (première partie)

Cette Nuit s'adresse aux oreilles les plus curieuses. Elle va vous révéler les musiques de compositeurs d'aujourd'hui actifs dans différents pays et qui ont été sélectionnés et recommandés par la 63e Tribune Internationale des compositeurs en Pologne, à Woclaw, en mai 2016.

Nuit de la Tribune internationale des compositeurs 2016 (première partie)
IRC 2016

La TIC existe depuis plus de 60 ans !

C'est une bonne nouvelle de savoir que ce grand rendez-vous initié par le Conseil International de la Musique (IMC) existe depuis si longtemps et qu'il ait pu se maintenir et poursuivre sa mission première : celle de promouvoir la création musicale contemporaine dans le monde.
Cette Tribune repose par ailleurs sur un outil formidable : la radio et les possibilités de diffusion qu'offre la radio, car ce sont les producteurs d'une trentaine de radios qui se réunissent chaque année pour écouter ensemble et sélectionner les oeuvres qui leur semblent à la fois les plus significatives et les plus prometteuses.
27 radios venues de 4 continents ont donc participé à la 63e Tribune : plus de 50 pièces au total ont été écoutées par l'ensemble des délégués. La Tribune s’appelle Rostrum en anglais, et actuellement Rostrumplus (+), car l’IMC a réussi à développer autour de cet événement des ateliers à destination des étudiants des conservatoires, des sessions publiques et des prolongements par le concert. L’événement prend donc de l’ampleur, un signe encourageant pour la création dans le monde aujourd’hui !

Emission réalisée par Philippe Petit, avec les témoignages des compositeurs Edith Canat de Chizy, Sebastian Rivas, Pasquale Corrado et Bruno Mantovani, et pour nous emmener en Pologne, Ezbieta Sikora.   

**La sélection finale a permis de distinguer deux compositeurs  : Oscar Bianchi et Maria Körvits

A la TIC, il y a les oeuvres sélectionnées, mais aussi les recommandées. Elles seront également au coeur de cette émission.

Salle vide, au début de la TIC
Salle vide, au début de la TIC, © Silja Fischer

première partie:

*Oscar Bianchi,Partendo, pour contreténor et ensemble (Suisse) interprété par le Nouvel Ensemble Contemporain, soliste : Daniel Gloger

*Maria Korvits, Langedes ülespoole, taeva kaarjasse kaussi (falling up into the bol of sky) pour orchestre (Estonie) interprété par l'Orchestre National Symphonique d'Estonie

& oeuvres "recommandées" : compositeurs de plus de 30 ans

Ülo Krigul,Vese ise (Water is) pour choeur mixte et phonogramme (Estonie) interprété par le Choeur de Chambre de la Philharmonie d'Estonie

Arabella Enrique,Cuando la luna descendia a la terra pour 4 violes de gamme amplifiées (Argentine) interprété par Susana Ferreres, Hernán Cuadrado, Annabella Enrique & Andrés Fortunati

Peter Kerkelov,Time Etudes pour orchestre, 2 choeurs de femmes et voix solo (Bulgarie) interprété par l'Orchestre et le Choeur de la Radio Bulgare, soliste : Reut Riva Shabi

invités:

Siljia Fischer, secrétaire générale de l'IMC (Conseil International de la Musique)
Davide Grosso, chargé de projet de l'IMC

National Musikforum Breslau où se tint l'édition 2016 de la TIC
National Musikforum Breslau où se tint l'édition 2016 de la TIC, © Lukasz Rajchert
L'équipe de l'émission :