Lundi 23 juillet 2018
1h

La critique réunie autour de Scarlatti

Scarlatti dans une pépite musicale de 1955 avec un tout jeune Daniel Barenboïm au piano et un débat des critiques musicaux André Tubeuf, Alain Lompech et Jean-Marie Piel au menu de ce programme d'archives nocturnes...

La critique réunie autour de Scarlatti
Domenico Scarlatti / Nuit Scarlatti France Musique 2018, © Radio France

Archive INA 1955

Au printemps 1955, l'émission Artistes de passage accueillait le jeune pianiste Daniel Barenboïm âgé de 13 ans...

Artistes de passage : Daniel Barenboïm

Domenico Scarlatti
Sonate en Sol Maj. K 391
Sonate en Si Bémol Maj. K 440
Sonate en Ré Maj. K 33
Daniel Barenboïm, piano

Daniel Barenboïm en 1956
Daniel Barenboïm en 1956, © Getty / Reg Burkett

Archive INA 2000

Idéaux et débats : Les Sonates de Domenico Scarlatti
avec André Tubeuf, Alain Lompech et Jean-Marie Piel 

Rien de plus expressif que le piano (le clavier) de Scarlatti, mais rien de moins subjectif. Un nerf (pas une nervosité), un rythme, un cinglant, un jarret d’Espagne (et parfois un rien de Maure, ce qui est dans la mémoire du sol) : de quoi assombrir, épaissir aussi une facilité napolitaine native à voir la vie en rose.                                              
André Tubeuf

En l’an 2000, l’émission  Idéaux et débats  réunissait pour parler de Scarlatti, André Tubeuf, Alain Lompech et Jean-Marie Piel. Il y est moins question de Domenico Scarlatti que de l’interprétation de ses sonates. Toute l’histoire de l’interprétation des sonates de Scarlatti est passée en revue par ces éminences de la critique musicale, de Wanda Landoswka à Pierre Hantaï en passant par Marcelle Meyer, Vladimir Horowitz, Christian Zacharias, Andreas Steiner ou encore Martha Argerich.

L'équipe de l'émission :