Dimanche 1 novembre 2020
1h 5mn

"Jusqu'au bout de l'impro" (3/7) Festival Sons d'Hiver #29 Val de Marne 1/2

Pour fêter les 20 ans d'A l'Improviste toute une nuit d’improvisations : des concerts, des témoignages, des reportages. L'improvisation n'est pas un style de musique, c'est une façon spontanée d'être aux sons, de célébrer l'instant. Cette nuit spéciale, riche et rythmée, en est l’expression !

"Jusqu'au bout de l'impro" (3/7) Festival Sons d'Hiver #29 Val de Marne 1/2
"Jusqu'au bout de l'impro" (3/7)

Continuons à remonter le temps et à explorer les archives d’A l’improviste !

Nous voilà au coeur de l’hiver 2020. On parle de la circulation du virus, mais on est encore loin en France de l’idée du confinement. Le festival Sons d’Hiver ressent les premières secousses (contraintes, impossibilités de certains voyages...), mais il a bel et bien lieu ! A l’Improviste pose ses micros sur deux concerts de cette 29ème édition.

Partie III : Festival Sons d'Hiver #29 Val de Marne (28 janvier 2020 – Espace Jean Vilar d’Arcueil)

Concert : le Quartet Kaze invite Ikue Mori

Avec Satoko Fujii, Natsuki Tamura, Christian Pruvost, Peter Orins

Nous sommes à Arcueil le 28 janvier. Le festival accueille le deuxième concert de la tournée du quartet Kaze avec Ikue Mori. La veille, les musiciens avaient joué à Vienne. Après ce concert à Sons d’hiver, ils allaient poursuive la tournée à Poitiers et Lille, et enfin à Moscou. Dans la foulée de leur tournée, ils enregistrent un disque en quintet Sand Storm, disponible sur le label Circum-Disc

A l’Improviste connaît bien le quartet Kaze pour l’avoir invité quelques années plus tôt (2014) à jouer dans les sessions publiques Radio France.

Le quartet franco-japonais est né à Lille en 2010 à l‘initiative du collectif Muzzix lillois. 

Kaze, ce sont les trompettes de Christian Pruvost et Natsuki Tamura, en dialogue avec la pianiste Satoko Fujii et Peter Orins à la batterie. Kaze signifie Vent en japonais !

C'est Peter Orins, le batteur du groupe, qui a eu l'idée de ce quartet. Au départ, Kaze a joué sur un aller-retour entre ses propres compositions et celles de la pianiste Satoko Fujii, et des moments d'improvisation. Peu à peu, les autres musiciens ont également apporté leurs idées d'écriture, même si l’improvisation reste au coeur de la musique du quartet.

Satoko Fujii est une musicienne au parcours proteïforme qu'il est bien difficile de résumer tant il a la forme d'un labyrinthe. Son activité en rhizhome, gage d'une incroyable énergie, la mène à partager sa vie de musicienne entre le Japon, les Etats Unis où elle a initié plusieurs groupes, et Berlin, où elle est installée aujourd'hui. 

Satoko Fujii joue en duo avec le trompettiste Natsuki Tamura depuis près de 30 ans. Leur musique est un aller-retour permanent entre écriture et improvisation.
Les deux Lillois Peter Orins et Christian Pruvost se retrouvent fréquemment au sein des différentes formations suscitées par le collectif Muzzix, notamment le quintet Impressions et le Circum Grand Orchestra.

Kaze a enregistré six Albums en 10 ans et a joué dans beaucoup de pays (Japon, Israël, Amérique du nord, Europe, Australie, Russie) !

Pour son dixième anniversaire, le quartet Kaze avait choisi de s’associer à l’une des pionnières du laptop / de l’électronique aux Etats-Unis, la musicienne d’origine japonaise Ikue Mori installée à New York depuis longtemps.

Elle a rencontré sur scène la plupart des grands noms des musiques expérimentales telles que John Zorn, Fred Frith, Zeena Parkins, Butch Morris, Thurston Moore et quelques autres. Elle apporte à chaque fois sa matière singulière, ses textures, ses sons bruits...

Ikue Mori a traversé les 20 ans d’A l’Improviste de façon ponctuelle et régulière 

Quartet Kaze et Ikue Mori
Quartet Kaze et Ikue Mori, © Max Rossweb
L'équipe de l'émission :