Dimanche 27 avril 2014
1h 23mn

Jazz et silence

ou comment le jazz sait fort bien s’éloigner du bruit

« Nous vivions de silences heureux et de phrases inachevées… » Françoise Sagan

Pour les enfants, le silence est une contrainte, pour les vacanciers une aubaine, pour les travailleurs une gageure, pour qui réfléchit c’est un allié, pour qui se repose une nécessité… Et pour les musiciens, notamment les jazzmen, plutôt réputés pour faire du bruit, soit-il admirable, que signifie le silence?

Une autre façon de produire des sons et des rythmes, une sophistication dans l’écriture et l’interprétation. Il y a des « solitudes peuplées », disait le poète Francis Jammes. Le silence aussi peut être peuplé. De mélodies, de notes et de rêves harmonieux. A preuve…

L'équipe de l'émission :