Musiques-les-Bains
Programmation musicale
Samedi 4 août 2018
58 min

Venise (1/2)

Sixième étape dans l'univers des stations thermales et balnéaires d'Europe. Plus que des lieux de soins, ces villes ont été des centres politiques, culturels et mondains, des lieux où se rencontraient rois, héritières, écrivains, compositeurs, poètes, muses...

Venise (1/2)
Venice, les cabines de la plage du Lido. Vers 1930. (Photo Imagno/Getty Images), © Getty

Les lieux

Venise occupe une situation géographique exceptionnelle, dans une lagune de la mer Adriatique, entre les estuaires du Pô et du Piave. Les Vénitiens établirent leur ville en enfonçant des pieux en chêne et en aulne dans le sol sablonneux. Sur ces fondations, ils bâtirent des maisons et des palais. 118 petites îles séparées par un réseau de canaux et reliées par des ponts constituent Venise, qui s'étend sur 415 km2 (dont plus de la moitié sont occupés par les eaux), les principales îles de la lagune sont : le Lido, Murano, Burano, Torcello, San Michele (l'île cimetière de la ville)….

Fondée peu après 528, elle fut la capitale pendant onze siècles de la République de Venise. La Cité-État s'appuya sur la mer pour étendre son pouvoir. Durant le Moyen-Âge et la Renaissance, la ville fut une grande puissance maritime, grâce à ses liens avec l'Asie et le Proche-Orient, elle devint également l'une des principales places commerciales d'Europe, notamment pour la soie, les céréales et les épices. Dans le premier tiers du XVème l'Arsenal de Venise est la plus grande usine du monde. Du XIIIème à la fin du XVIIème, Venise est un centre culturel majeur. 

La progression ottomane en Méditerranée la prive progressivement de ses accès à la Route de la Soie et  sonne le début de son déclin. Malgré tout, elle ne cesse de rayonner artistiquement et devient la ville européenne la plus élégante et raffinée du XVIIIème siècle, son influence sur l'art, l'architecture et la littérature ne se dément pas.

Venise est annexée par Napoléon Bonaparte en  1797, L'invasion des Français met un terme à près de 800 ans d'indépendance. En 1805 Bonaparte l'intègre au royaume d'Italie dont il se fait couronner roi, puis la ville passe sous l'autorité de l'Empire d'Autriche de 1815 à 1866. A la fin de la domination autrichienne Venise devient un chef-lieu de province italien.

La navigation maritime et lagunaire était le seul moyen de transport jusqu'à la construction d'un pont ferroviaire au XIXe, le Pont des Lagunes est inauguré en 1846, il permet de relier le continent à Venise, qui devient le terminus des trains de nuit. Amenant au cœur de la cité les voyageurs venant des capitales européennes il contribue à faire de Venise une destination prisée.

Les Musiques

Générique:   Alexandre Glazounov : Novelettes opus 15; 4- Valse  
Quatuor Chostakovitch  
Olympia 524

Armando Gil : Canti nuovi 'chi con le donne vuole aver fortuna"
extrait BO de "Mort à Venise" de Luchino Visconti

Tchaikovsky : Symphonie n°4 en fa m op 36 : Andantino in modo di canzone
Orchestre philharmonique d'Israël
Zubin Mehta (direction)
DECCA 4821842

Vivaldi : L'olympiade, "Siam navi all'onde algenti" (acte II sc 5) air d'Amintan
Cecilia Bartoli (soprano)
Il Giardino Armonico
DECCA 466569-2

Mozart : Cosi fan tutte, "Il core vi dono" (Acte II Sc 5)
Laura Polverelli (mezzo-soprano )
Nicolas Rivenq (baryton)
La grande Ecurie et la Chambre du Roy
Jean-Claude Magloire (direction)
Astrée E 8606

Rossini : Eduardo e Cristina, "Nel misero tuo stato" (Acte II Sc 10)
Chœur et Orchestre Armonia Aeternae
George Petrou  (direction)
DGG 4795681

Liszt :  La Lugubre Gondole S 200 n°2
Dezsö Ranki (piano)
Harmonia Mundi 903024

Berlioz : Harold en Italie, 4e mvt « l'orgie des brigands »
Antoine Tamestit (alto)
Orchestre Symphonique de Londres
Valéry Gerghiev (direction)

Wagner : Tristan et Isolde, Prélude (Acte III)
Leonard Bernstein (direction)

Sources et références  

Dictionnaire amoureux de Venise de Phillippe Sollers chez Plon

wikipédia

L'équipe de l'émission :