Musique & web
Magazine
Mardi 26 juin 2018
5 min

Quand le clip s'invite en musique classique

Les clips musicaux gagnent du terrain pour les artistes classiques. Un exercice de style efficace pour promouvoir un dernier disque sorti ou des collaborations qui mélangent les genres.

Quand le clip s'invite en musique classique
Gautier Capuçon dans son clip Le Cygne. , © Capture Youtube / Gautier Capuçon

Le clip musical est un film de quelques minutes réalisé à partir d’une musique ou d’une chanson. A l’approche de l’été, les artistes redoublent souvent de créativité pour réaliser LE clip qui animera nos soirées estivales. Pour la musique classique, le phénomène est plus récent, même si certains s’y mettent, à l’image du violoncelliste français Gautier Capuçon qui s’est prêté au jeu du clip pour son dernier album Intuition

Sur la pochette du disque paru en février, on y voit des cimes enneigées qui entourent le visage du musicien. Sur le clip, le décor est tout aussi polaire, Capuçon joue, assis sur une chaise, pic dans la neige, sur un sommet suisse à 3600 m d'altitude. Les images sont entrecoupées par une danseuse qui s'éveille dans la nature. A préciser toutefois : l’instrument utilisé dans le clip est une copie !

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Un autre artiste français s’est lancé dans le clip vidéo. Le trompettiste Romain Leleu s’est associé à l’ensemble Convergences pour réaliser un clip dans un hangar désaffecté, façon vieille cave à tango de Buenos Aires. Ils jouent le célèbre Libertango de Piazzolla avec un trompettiste en jean ce qui donne une image plus décontractée de cet univers. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Le crossover (croisement des genres en français), est une tendance que l’on voit fleurir sur le marché du disque depuis quelques années. A l’image du classique qui prend l’air, comme quand le Quatuor Ebène arrange des standards du jazz, la soprano Renée Fleming se met au rock, ou quand Roberto Alagna chante des airs de Luis Mariano ou des mélodies populaires cubaines. Le ténor a d’ailleurs déjà participé à un clip où il chante au milieu d’un troquet de la Havane, lumière vintage, déhanché et cocktails au rhum garantis. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Musique classique et clips font parfois bon ménage et assurent aux interprètes une communication très efficace, à la manière des artistes pop. Reste à ne pas tomber dans le kitsch, ce qui pourrait faire passer la musique au second plan. 

Parfois, ces clips offrent des moments de grâce capturés pendant les enregistrements ou les répétitions. Des images dignes d’un petit moment de cinéma comme la vidéo partagée par Les Métaboles sur leur compte Facebook en début d’année. On y voit les choristes et la chanteuse Yael Naïm en pause entre deux répétitions qui entonnent, pour le plaisir, l’une des chansons qu’ils interprétaient pour le concert de la chanteuse à la Cité de la Musique. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
L'équipe de l'émission :