Musique & web
Magazine
Mardi 13 février 2018
5 min

Quel Shazam pour les mélomanes ?

Comment Shazam, l'application de reconnaissance musicale sur smartphone, reconnait-elle - ou non - la musique classique ?

Quel Shazam pour les mélomanes ?
Quel Shazam pour les mélomanes ?, © Maxppp / Daniel Bockwoldt

Shazam est génial quand il s’agit de reconnaître des morceaux de pop, de rap ou de folk, mais avec la musique classique, on se heurte bien souvent au petit message « Nous n’avons pas bien compris, réessayez à nouveau ».

L’application Shazam dispose d'une base de données de plus de 11 millions de morceaux qu’elle est capable de reconnaître. C’est énorme, mais, pour reconnaître les morceaux, Shazam en prélève un petit échantillon sonore et le compare à sa base de données, grâce à un subtil jeu d’algorithmes. Si un morceau est réinterprété, l’emprunte change : il faut donc que ce soit exactement la même version pour pouvoir l’identifier et pas autre interprétation. Le problème avec le répertoire classique, c’est qu’il existe des dizaines et des dizaines d’interprétations différentes d’une même œuvre.

Mais ne capitulons pas. Voici un petit tour d’horizon des applications les plus adaptées au répertoire classique car plusieurs concurrents se sont lancés sur le marché. Le premier de ces concurrents est Soundhound, capable de détecter une chanson fredonnée. C’est astucieux en concert, quand le soliste joue en bis une œuvre qu'on ne connait pas. Si c’est une pièce contemporaine, c'est plus difficile, à moins d’avoir une oreille incroyable et une mémoire à toute épreuve.

La bibliothèque musicale de Soundhound est réputée pour être plus étoffée que celle de Shazam en jazz et en musique classique. L’application est capable de reconnaître plusieurs versions de tubes du classique, comme la Lettre à Elise, le Vol du Bourdon et la Symphonie du Nouveau Monde, mais, en revanche, pas moyen de trouver le nom de l’interprète d'une mystérieuse Homenaje a Tarrega de Joaquin Turina.

Vient ensuite l’application lancée par le site de streaming Deezer. SongCatcher reconnaît les morceaux issus du catalogue de la plateforme française. Ça tombe bien puisqu’en matière de musique classique, l’offre de Deezer est plutôt fournie : la plateforme a noué des partenariats avec Universal Musical, qui dispose des labels Deutsch Grammophon et Decca.

Notre préféré est peut-être le site musipedia.org, qui remporte la palme de l’inventivité puisqu’il propose de retrouver un air de musique en le pianotant sur un clavier virtuel.

Faut-il avoir une sacrée oreille ? Même pas. Il faut au moins indiquer cinq notes. Pour les novices en musique, il est aussi possible de rechercher le nom de l’air qui nous obsède en tapant le rythme dans ses mains, avec le microphone, en le sifflotant ou même en indiquant son contour mélodique, c’est-à-dire si la mélodie monte, descend, se répète…

Après un petit test, ça marche plutôt bien. En donnant cinq, six notes, sans aucun rythme, le site m’a proposé plusieurs œuvres, dont celle dont je cherchais le nom : la Mazurka n°5 de Chopin. Il est à préciser que ce moteur de recherche de mélodie n'est pas infaillible, notamment à cause du nombre limité d'œuvres indexées. Et puis c’est un site internet, et non une application, donc moins facile à utiliser.

Dernier exemple : le logiciel de reconnaissance musicale mis au point par la bibliothèque de partitions en ligne IMSLP, bien connue des musiciens. « Search by melody » permet de trouver le nom d’un air qui nous trotte dans la tête en le pianotant sur un clavier virtuel. un petit peu moins accessible que Musipédia, son avantage est de nous renvoyer vers la partition !

Les applications de reconnaissance musicale n’ont pas été conçues pour les amoureux de musique classique qui veulent trouver les informations sur une interprétation précise. Il existe en revanche des sites internet permettant de retrouver un air de musique classique joué par son voisin, entendu dans la rue ou au cinéma, et ça, c’est déjà pas mal. On ne peut que souhaiter que les applications comme Shazam ou Soundhound étoffent leur bibliothèque de musique classique et contemporaine, pourquoi pas en s’associant à des plateformes de streaming spécialisées en musique classique !

L'équipe de l'émission :