Mardi 26 décembre 2017
1h 25mn

Claire Gibault et le Paris Mozart Orchestra font un pas gargantuesque entre Mozart et Jean Françaix.

De la Sérénade nocturne No. 6 K. 239 de Mozart au néoclassicisme des "Inestimables chroniques du bon géant Gargantua" de Jean Francaix il n'y a qu'un pas que franchit ce jeudi 28 décembre à la Seine Musicale Claire Gibault, le Paris Mozart Orchestra et l'acteur Eric Genovese (récitant).

Claire Gibault et le Paris Mozart Orchestra font un pas gargantuesque entre Mozart et Jean Françaix.
le Paris Mozart Orchestra, direction musicale : Claire Gibault , © Gilles Mermet

►07h40 - Musique et web, par Suzanne Gervais : La déconnection
►07h56 - Les Dépêches Notes, par Florian Royer : Dépêches Notes du mardi 26 décembre 2017
►08h05 - L'invitée du jour : Claire Gibault, directrice musicale du Paris Mozart Orchestra
►08h53 - La chronique de Guillaume Tion : Le sacré fils

Programmation musicale

♫ Reynaldo Hahn
Ciboulette : Introduction (Nous sommes six hussards)
François Le Roux, baryton
Ensemble choral Jean Laforge
Cyril Dieserich, direction
EMI

♫ Cécile Chaminade
Trio n° 2 en la mineur op. 34 : 1. Allegro moderato

Trio Chausson
Mirare

♫ Michael Praetorious
Pueri nostri concinite
Choeur de la Cathédrale de Westminster
The Parley of Instruments
David Hill, direction
Helios

♫ Ludwig van Beethoven (transcription Liszt)
Symphonie n° 6 “Pastorale” : 4. Allegro
Yuri Martynov, piano
Alpha

♫ Albéric Magnard
Symphonie n°3 en si bémol mineur, op. 11 : 2. Danses
Orchestre symphonique de Malmö
Thomas Sanderling, direction
Bis

♫ Georg Friedrich Haendel
Acis et Galatée : Happy we (duo Acis et Galatée)
Happy we (Choeur)
Sophie Daneman, soprano
Paul Agnew, tenor
Les Arts Florissants
William Christie, direction
Erato

♫ Frederick Loewe
My fair lady : Acte 1 : Ouverture
André Previn, direction
Sony

♫ Wolfgang Amadeus Mozart
Symphonie n°31 en ré majeur K 297 “Paris” : 3. Allegro
Paris Mozart Orchestra
Claire Gibault, direction
Concert donné le 26 mai 2014 au Théâtre des Champs-Élysées à Paris

♫ Jean Françaix
Les inestimables chroniques du bon géant Gargantua (Bientôt, l'avant-garde de Picrochole)
Gabriel Bacquier, récitant
Orchestre national d’Auvergne
Arie van Beek, direction
Intégral

♫ Joel Herron
I'm fool to want you (pour voix batterie et orchestre à cordes)
Natalie Dessay, soprano
François Laizeau, batterie
Paris Mozart Orchestra
Claire Gibault, direction
Sony

♫ Graciane Finzi
Scénographies d'Edward Hopper : Ground swell (pour récitant et 11 cordes)
Natalie Dessay, soprano
Paris Mozart Orchestra
Claire Gibault, direction
Sony

♫ César Franck
Prélude choral et fugue pour piano en si mineur : 1. Prélude
Marie-Ange Nguci, piano
Mirare

♫ Franz Schubert
Symphonie n°5 en si bémol majeur D 485 : 3 Menuet
Paris Mozart Orchestra
Claire Gibault, direction
Concert donné le 26 mai 2014 au Théâtre des Champs-Élysées à Paris

L'équipe de l'émission :