Musique émoi
Entretien
Dimanche 14 avril 2019
1h 28mn

Jean-Paul Kauffmann, journaliste, grand reporter et écrivain

Dans son dernier livre "Venise à double tour", Jean-Paul Kauffmann a voulu pénétrer dans les églises fermées de la Cité des Doges pour mieux appréhender le mystère de cette ville fascinante.

Jean-Paul Kauffmann, journaliste, grand reporter et écrivain
Jean-Paul Kauffmann et Elsa Boublil - Musique émoi, © France Musique

Je cherche ce que je ne puis trouver.

Une émission en partenariat avec le magazine Grazia.

Magazine Grazia
Magazine Grazia

L'actualité de notre invité 

Venise à double tour - Jean-Paul Kauffmann
Venise à double tour - Jean-Paul Kauffmann, © Ed. Equatteurs

Venise à double tour
Jean-Paul Kauffmann
Paru le 27 février aux éditions Equatteurs

À côté d'une Venise de l'évidence se cache une Venise inconnue, celle des églises jamais ouvertes. Jean-Paul Kauffmann a voulu forcer ces portes solidement cadenassées, un monde impénétrable où des chefs-d'œuvre dorment dans le silence. Qui en détient les clefs ? Ce récit, conduit à la manière d'une enquête policière, raconte les embûches pour se faire ouvrir ces édifices. L'histoire est partie d'une église d'Ille-et-Vilaine où, enfant, l'auteur servait la messe. Il s'y ennuyait souvent, mais, dans ce sanctuaire, il a tout appris. Là, est née la passion de se voir livrer le secret de la chose ignorée ou défendue. Il a poursuivi cet exercice de déchiffrement à Venise, la ville de la mémoire heureuse, pourtant attaquée sans relâche par le tourisme mondialisé. Depuis un appartement de la Giudecca où il s'est installé pendant des mois, il a arpenté une Venise hors champ. Il a trouvé aussi ce qu'il ne cherchait pas. Venise à double tour est un livre sur le bonheur de voir et la jubilation dispensée par la ville qui exalte les cinq sens. On y croise, parmi d'autres, Jacques Lacan, Hugo Pratt, une belle restauratrice de tableaux, une guide touristique souveraine, un Cerf blanc, le propriétaire d'un vignoble vénitien et un Grand Vicaire, maître de l'esquive. 

Programmation musicale

Tomaso Albinoni
Sonate d'église en ré mineur op.4 n°1 (Adagio)
Jaime Gonzalez, hautbois
Asa Akerberg, violoncelle
Thomas C Boysen, luth
Martin Muller, clavecin    

Les Quatre barbus
La Pince à linge (d’après la 9ème symphonie de L. V. Beethoven)
Les Quatre barbus   

Gioacchino Rossini
Le Barbier de Séville (Largo al factótum, acte I, air de Figaro)
Leo Nucci, baryton
Orchestre du Théâtre de la Scala de Milan  
Direction : Riccardo Chailly    

Joseph Haydn
Il ritorno di Tobia (Anna, m'ascolta !, aria)
Veronika Kincses, soprano  
Orchestre d’Etat Hongrois  
Direction : Ferenc Szekeres   

Jean-Sébastien Bach
Messe en si mineur BWV.232 (Agnus Dei)
Bernarda Fink, mezzo-soprano  
Akademie fûr Alte Musik  
Direction : René Jacobs    

Luigi Nono
Io, fragment de Prométhée
Chœur de Fribourg
Studio Expérimetnal de la Fondation Heinrich Strob  
Direction : André Richard 

Wolfgang Amadeus Mozart
Don Giovanni a cenar teco (Acte II, scène 15)
John Mac Curdy, Ruggero Raimondi, José Van Dam, basses
Choeur et Orchestre du Théâtre National de l’Opéra de Paris  
Direction : Lorin Maazel  

Georg Friedrich Haendel
Suite n°5 en mi Majeur HWV.430 « L'harmonieux forgeron » (1ercachier : Allemande)
Anne Queffélec, piano    

Maurice Ravel
Gaspard de la Nuit (Ondine)
Marcelle Meyer, piano 

L'équipe de l'émission :