Musique émoi
Entretien
Dimanche 27 novembre 2016
1h 58mn

Elsa Boublil reçoit Raphaël Enthoven

Programmation musicale

E. Satie
Gymnopédie n°1
Anne Queffélec, piano

W. Mozart
Fantaisie en ré mineurK.397
Anne Queffélec, piano

F. Schubert / Jascha Heifetz
Impromptu en sol bémol Majeur n°3
Mstislav Rostropovitch, violoncelle
Alexandre Dedyukhin, piano

S. Reich
New-York counterpoint (1er mouvement)
Ensemble Modern

R. Hahn
Fêtes galantes
Susan Graham, mezzo-soprano
Roger Vignoles, piano

César Franck
Sonate pour violoncelle et piano
Camille Thomas, violoncelle
Julien Libeer, piano

S. Rachmaninov
Concerto n°3 en ré mineur op.30
Alexis Weissenberg, piano
Orchestre Symphonique de Chicago
Direction : Georges Pretre

F. Chopin
Nocturne n°8 op.27
Maurizio Pollini, piano

R. Wagner
Tristan et Isolde (Prélude et mort d'Isolde)
Orchestre Philharmonique de Berlin
Direction : Daniel Barenboïm

M. Ravel
Jeux d'eau
Bertrand Chamayou, piano

C. Debussy
Clair de lune
Philippe Cassard, piano

Lou Reed
Walk on the wild side
Lou Reed, chant

W. Mozart
Sonate n°11 en la Majeur (marche turque)
Arcadi Volodos, piano.

L'actualité de notre invité

Anagrammes
Anagrammes

Le monde est renversant, le sens est réversible, enseigne l’anagramme. Un art combinatoire qui consiste à déplacer les lettres d’un mot pour en former un autre. Un art de l’étonnement. Avec lui, l’espérance devient la présence, l’avoir ou l’être se change en l’or ou la vérité, et il arrive qu’un maître à penser soit un ami à présenter…

Mais une anagramme, c’est beaucoup plus qu’une anagramme. Chaque trouvaille est une aventure pour l’esprit. Quel chemin mène de la démocratie à l’art de la comédie ? Quel autre conduit Antigone jusqu’à sa négation ? Et que reste-t-il d’une question sans réponse ?

Raphaël Enthoven et Jacques Perry-Salkow, le professeur et l’artiste, nous emmènent dans les paysages buissonniers du langage et de la pensée.

Le livre "Anagrammes, pour lire dans les pensées" est paru aux éditions Actes Sud en septembre dernier.

Une émission en partenariat avec le magazine Grazia.

.
.
Mots clés :