Musique émoi
Entretien
Dimanche 9 septembre 2018
1h 28mn

Didier van Cauwelaert, écrivain.

Didier van Cauwelaert, écrivain.
Didier van Cauwelaert, © Lucie Bombled, France Musique

Une émission en partenariat avec le magazine Grazia.

Magazine Grazia
Magazine Grazia

« Je crois en une vie après la mort tout simplement parce que l’énergie ne peut pas mourir, elle se transforme, elle circule, elle ne s’arrête jamais » A. Einstein.

Programmation musicale

Fritz Kreisler
Liebesleid
Yehudi Menuhin, violon
Gerald Moore, piano    

Piotr IlitchTchaikovsky
Casse-Noisette op 71 (Acte II Sc 12, Danse des mirlitons)  
Orchestre National de Russie
Direction : Mikhail Pletnev   

Aram Khatchaturian
Gayaneh : Danse du sabre (Acte III Scène 7)  
Nemanja Radulovic, violon  
Laure Favre-Kahn, piano
Nicolas Montazaud, percussions
Double Sens    

Gioacchino Rossini
Extrait de la B.O.F « Orange mécanique » : La Pie voleuse   

Giuseppe Verdi  
Le Trouvère : Vedi! le fosche notturne spoglie (Acte I, scène 3)   
Chœur et Orchestre de l’Opéra d’état de Vienne
Direction : Herbert von Karajan   

Georges Brassens
Le Fantôme
Georges Brassens, guitare et chant   

Rosemary Brown  
Moment musical (attribué à Schubert)
Peter Katin, piano   

Johannes Brahms  
Danse hongroise en sol mineur n°5 WoO.21
Orchestre Philharmonique Royal de Stockholm
Direction : Sakari Oramo    

Ludwig van Beethoven
Triple concerto pour piano violon et violoncelle en ut majeur op.56 (rondo)
Gil Shaham, violon
Anne Gastinel, violoncelle
Nicholas Angelich, piano
Orchestre Symphonique de la Radio de Francfort
Direction : Paavo Jarvi   

Jean Sébastien Bach
Ich habe genug, cantate BWV.82a
Natalie Dessay, soprano
Alexis Kossenko, flûte
Le Concert d’Astrée
Direction : Emmanuelle Haïm   

Alice Dona
Le Barbier de Belleville
Serge Reggiani, chant   

Georg Friedrich Haendel  
Serse HWV 40 (Ombra mai fu, Acte I, Scène 1)  
Andreas Scholl, haute-contre  
Orchestre du Siècle des Lumières
Direction : Roger Norrington   

Jacques Offenbach  
La Grande-duchesse de Gérolstein (« Ah que j'aime les militaires », acte I)  
Felicity Lott, soprano
Les Musiciens du Louvre  
Direction : Marc Minkowski  

L'actualité de notre invité

Didier van Cauwelaert adapte au cinéma son roman J'AI PERDU ALBERT !(Ed. Albin Michel)

J’ai Perdu Albert de Didier Van Cauwelaert, avec Stéphane Plaza, Julie  Ferrier, Virginie Visconti et Josiane Balasko.... 

Date de sortie : le 12 septembre au cinéma.

Chloé, jeune médium que s’arrachent les grands chefs d’entreprises, les  hommes politiques et la jet set, abrite en elle depuis l’enfance  l’esprit d’Albert Einstein. Mais, prise au piège de son succès, elle en  fait trop ! Surmenée, les informations ne « passent » plus. Alors Albert  décide de déménager… Pour le meilleur et pour le pire, il s’installe  dans Zac, un dépressif cartésien, apiculteur en déroute et garçon de  café. Devenus indissociables et complémentaires, parce que l’un détient  le « génie » et l’autre son mode d’emploi, Zac et Chloé, ces deux êtres  que tout oppose, vont vivre en 48 heures le plus hallucinant des  «ménages à trois»…  

L'équipe de l'émission :