Musique émoi
Entretien
Dimanche 15 novembre 2020
1h 28mn

Diane de Selliers, éditrice

Diane de Selliers publie un livre d'art par an, mettant en regard des grands textes de civilisation et une iconographie abondante, choisie avec soin. Tchaïkovski et Beethoven ont fait vibrer son adolescence, Monteverdi, Guillaume de Machaut et Abed Azrié accompagnent son travail actuel.

Diane de Selliers, éditrice
Diane de Selliers, éditrice / Musique émoi (France Musique), © avec l'aimable autorisation de Diane de Selliers

Programmation musicale

Wolfgang Amadeus Mozart
Concerto en ut Majeur K.314 (Allegro aperto)
Les Dissonances
Alexandre Gattet, hautbois
CD Dissonances Record

Piotr Ilitch Tchaikovsky
Concerto pour piano et orchestre (2ème mouvement)
Ekaterine Novitskaya-Hervy, piano
Grand Orchestre Symphonique de la RTBF
Direction : Daniel Sternefeld
Finale du concours Reine Elisabeth, 24 mai 1968
Archive de la RTBF

Ludwig van Beethoven
Symphonie n°9 en ré mineur op.125 (Molto Vivace - Presto)
Mito Chamber Orchestra
Direction : Seiji Ozawa
CD Decca

Antonio Vivaldi
Laudate pueri dominum, psaume n°112 RV.601 (IV. Excelsus super omnes)
Sandrine Piau, soprano
Marcello Gatti, flûte traversière
Orchestre Accademia
Direction : Ottavio Dantone
CD Naïve Records

Claudio Monteverdi
L’Orfeo SV.318 (Toccata)
Concerto Vocale
Direction : René Jacobs
CD Harmonia Mundi

Claudio Monteverdi
Il Ritorno d'Ulisse in patria (Di misera regina, acte I Scène 1)
Jocelyne Taillon, mezzo-soprano
Bernarda Fink, contralto
Concerto Vocale
Direction : René Jacobs
CD Harmonia Mundi 

Benjamin Britten
Métamorphoses d'après Ovide op.49 (Narcissus)
Sarah Francis, hautbois
CD Hyperion

Guillaume de Machaut
Messe de Nostre Dame (Graduel : Benedicta et venerabilis es Virgo Maria)
Ensemble Graindelavoix
Direction : Björn Schmelzer
CD Glossa

L’Epopée de Gilgamesh
Gilgamesh
Abed Azrié, récitant
Khaled Aljaramani, oud
Taoufik Mirkhan, qanoun
Mohamed Fityan, ney
Youssef Hbeisch, percussions
Jean Lou Descamps, alto
Alain Grange, violoncelle
Olivierr Moret, contrebasse
CD Doumtak

Henri Duparc
L’Invitation au voyage
Elsa Dreisig, soprano
CD Erato

Jacques Offenbach
Barbe Bleue (Ouverture)
Orchestre Lyrique de l’ORTF
Direction : Jean Doussard
CD Bourg Records

L'actualité de notre invitée

Les Contes de Charles Perrault illustrés par l'art brut
Paru le 22 octobre 2020
Ed. Diane de Selliers 

Les Contes de Perrault illustrés par l'art brut
Les Contes de Perrault illustrés par l'art brut , © Ed. Diane de Selliers

Écoutons ce que ces contes, que nous croyons si bien connaître, ont à nous dire. Lus dans l'obscurité de la nuit, ces récits éclairent nos vies. Au-delà du tragique et du merveilleux, les contes nous apprennent à nous dépasser et à aller plus loin. Ils chuchotent à notre cœur les épreuves et les joies de notre existence et leur donnent un sens, vers des lendemains heureux.

L'intégralité desContesde Charles Perrault
Un terrible loup dévore sans état d'âme la grand-mère et le Petit Chaperon rouge, des bûcherons abandonnent leurs sept garçons dans la forêt, un homme à la barbe bleue terrifie les habitants de son pays, une jeune fille se désole de ne pouvoir aller au bal. Notre édition rassemble les trois contes en vers : Griselidis, Peau d'Âne et Les Souhaits ridicules, et les huit Histoires ou contes du temps passé, avec des moralités : La Belle au bois dormant, Le Petit Chaperon rouge, La Barbe bleue, Le Maître chat ou Le Chat botté, Les Fées, Cendrillon, Riquet à la houppe, Le Petit Poucet.

Le brut et le merveilleux
En écho à la symbolique des Contes, la force et la pureté des 130 œuvres que nous présentons dans cet ouvrage sont au service de l'expression des sentiments humains. Nées dans l'esprit de personnalités singulières à l'imagination sans bornes, animées par la nécessité de créer, éloignées des conventions académiques et peu soucieuses de reconnaissance, ces œuvres sont un cri. Elles portent aujourd'hui le nom d'art brut, notion définie par Jean Dubuffet en 1945. Aloïse Corbaz, August Walla, Adolf Wölfli, Scottie Wilson, Henry Darger, Fleury Joseph Crépin et les 80 autres artistes présents dans ce livre inventent des œuvres d'art spontanées, tantôt brusques, tantôt romanesques, toujours époustouflantes, dans lesquelles la féerie et la terreur des Contes sont omniprésents.

Les Métamorphoses d'Ovide illustrées par la peinture baroque
Réédition parue le 24 septembre 2020

Les Métamorphoses d'Ovide illustrées par la peinture baroque
Les Métamorphoses d'Ovide illustrées par la peinture baroque, © Diane de Selliers

Jupiter, Europe, Narcisse et Écho, Apollon, Orphée et Eurydice... Les dieux et les héros de notre culture classique nous guident dans un monde où se côtoient l'amour et la souffrance, la beauté et la cruauté, le pouvoir et la vengeance. Ces histoires merveilleuses résonnent intensément à nos oreilles : depuis 2000 ans, Les Métamorphoses nous parlent d'amour, de femmes blessées, puissantes, d'écologie, de genre et d'identité, et surtout de la vie qui, perpétuellement, se transforme.

L'auteur d'une cosmogonie
C'est au tournant de notre ère, à Rome, qu'Ovide (43 av. J.-C.–18 ap. J.-C.) compose son chef-d'œuvre, Les Métamorphoses. Les 91 histoires que nous avons sélectionnées parmi les plus belles et les plus puissantes dessinent le récit de l'univers, du chaos à l'harmonie en passant par de poétiques métamorphoses.

La traduction
Publiée en 1927 et revue en 1992 par Jean-Pierre Néraudau, spécialiste d'Ovide, la traduction de Georges Lafaye retranscrit la poésie et la beauté qui se dégagent des Métamorphoses tout en restant très fidèle à l'esprit d'Ovide.

L'iconographie
Depuis l'Antiquité, le poème d'Ovide inspire les artistes. Mais ce sont les peintres baroques qui se sont emparé des Métamorphoses avec la plus belle vivacité. Au XVII siècle, les dieux païens n'inquiètent plus l'Église, ils appartiennent au monde du mythe. Dès lors, les artistes s'inspirent du texte exaltant d'Ovide pour créer des œuvres d'une extraordinaire puissance narrative. 180 peintures de 100 artistes de l'Europe baroque – parmi lesquels Carrache, Caravage, Luca Giordano, Nicolas Poussin, Peter Paul Rubens, Jacob Jordaens ou Jusepe Ribera –, dialoguent ainsi avec le texte d'Ovide.

Et ainsi le désir me mène
Diane de Selliers  
Paru en juin 2020  
Ed. Diane de Selliers

Et ainsi le désir me mène
Et ainsi le désir me mène, © Ed. Diane de Selliers

Le récit fondateur des Éditions Diane de Selliers : portrait d'un éditeur.

"Depuis bientôt trois décennies, les Éditions Diane de Selliers marquent le monde de l'édition par l'audace, la singularité et la beauté de leurs publications. Le souffle de cette maison vient de la femme qui l'a fondée. À travers sa collection, Diane de Selliers rassemble les textes qui lui ont ouvert l'esprit et les oeuvres qui lui ont touché le coeur.  Au gré des rencontres, le pari fou qu'elle a lancé, ne publier qu'un seul livre par an – mais un livre qui reste –, se poursuit. Son amour pour l'Italie la mène du Vatican à Berlin pour illustrer les vers de Dante qui la transportent. Un voyage en Inde lui insuffle l'envie de publier l'oeuvre de sa carrière : le Ramayana. Sa passion pour la culture méditerranéenne l'entraîne sur les mers qu'Ulysse a empruntées près de trois millénaires avant elle. La découverte du Dit du Genji guide ses pas jusqu'au Japon, Le Cantique des oiseaux lui ouvre les portes du monde persan. Autant d'histoires que d'ouvrages publiés.  Ce témoignage dans lequel Diane de Selliers se dévoile est le récit d'une vie passée à se construire en compagnie des plus grands auteurs que compte l'humanité, à partager avec ses lecteurs des beautés insoupçonnées : en vingt-sept chapitres, une femme se raconte à travers ses livres. C'est aussi une histoire d'amour et de passion qui se révèle aux yeux du lecteur plongé dans les coulisses des Éditions Diane de Selliers."

L'équipe de l'émission :