Musique émoi
Entretien
Dimanche 22 novembre 2020
1h 28mn

Christiane Taubira, écrivaine et ancienne ministre de la Justice

L’ex-garde des Sceaux Christiane Taubira est très assidue à l’opéra, particulièrement quand il s’agit d’écouter des voix de femmes noires : Jessye Norman, Barbara Hendricks, Christiane Eda-Pierre, Pretty Yende. Bach et le Chevalier de Saint-George occupent une place de choix dans sa discothèque.

Christiane Taubira, écrivaine et ancienne ministre de la Justice
Christiane Taubira, garde des sceaux et ministre de la justice le 21 Octobre 2013, a Lyon, France. , © Getty / Robert DEYRAIL/Gamma-Rapho

Programmation musicale

Josy Mass / Al Lirvat
Lettre à Oyapock
Josy Mass, chant
Orchestre Agouman
Direction : Louis Xavier
CD Magnum International

Camille Saint-Saëns
Samson et Dalila (« Mon cœur s’ouvre à ta voix »)
Jessye Norman, soprano
Orchestre National de France
Direction : Michael Schonwandt
Archive INA

Claude Rouget de Lisle / Hector Berlioz
La Marseillaise (extrait)
Jessye Norman, soprano
Chœur et Orchestre de l’Opéra de Paris
Direction : Semyon Bychkov
CD Philips

Gabriel Fauré
Requiem (Pie Jesu)
Barbara Hendricks, soprano
Arlette Amyel, orgue
CD EMI

Hector Berlioz
Benvenuto Cellini : "Entre l'amour et le devoir" (Acte I scène 2, air de Teresa)
Christiane Eda-Pierre, soprano
Orchestre symphonique de la BBC
Direction : Colin Davis
CD Philips

Wolfgang Amadeus Mozart
L’Enlèvement au sérail K 384 : « Ach ich liebte war so glücklich, acte I, air de Constance »
Christiane Eda-Pierre, soprano
Academy of Saint-Martin-in-the-Fields
Direction : Colin Davis
CD Universal Music

Gaetano Donizetti
Lucia di Lammermoor : « Ohimè sorge il tremendo fantasma » (2ème partie Acte II, air de Lucia Raimondo)
Pretty Yende, soprano
Orchestre Symphonique Giuseppe Verdi de Milan
Direction : Giacomo Sagripanti 

Chevalier de Saint-George
Concerto pour violon et cordes en sol Majeur op.8 n°9
Stéphanie-Marie Degand, violon
Le Parlement de Musique
Direction : Martin Gester

Nina Simone
Four women
Nina Simone, chant
CD Philips

Jean Sébastien Bach
Partita pour piano n°2 en ut min BWV 826 (Sarabande)
Martha Argerich, piano
CD Deutsche Grammophon

L'actualité de notre invitée

Gran Balan
Christiane Taubira
Editions Plon (10 septembre 2020)

Gran Balan, Christiane Taubira
Gran Balan, Christiane Taubira, © Ed. Plon

« Le monsieur à toge et épitoge a déjà tourné les talons. Il semble à sec sur le contenu, alors il pallie par le ton. Il interroge à la mitraillette. Il veut du oui ou du non, pas un roman.
Lui, Kerma, a envie d'expliquer, non, on ne vit pas tout un mois avec mille cent trente-six euros. Dès le dix-huit du mois, oui, on a besoin, et presque chaque jour, de ces quinze euros. L'essence, l'assurance, la nourriture, rester correctement vêtu et chaussé, après avoir payé le loyer l'eau l'électricité la taxe d'habitation la redevance télé les abonnements de sport de portable de streaming, ok ce n'est pas indispensable, mais à vingt-et-un ans... Maintenant il a vingt-cinq ans, et il est vrai qu'il s'en passe, par la force des choses... Mais personne ne semble disposer à entendre, moins encore à écouter. Alors, il répond, non je n'en ai pas besoin. C'est un mensonge de bonne foi. Ceux que l'on fait pour quelqu'un d'important. Et comme on est de bonne foi, on finit par y croire, on le répète à l'envi... Les mensonges sont faits pour vous sauver. Ceux-là, ceux de bonne foi, ce sont les pires. A tous les coups ils vous coulent. » Kerma est au tribunal. Il a servi de taxi à deux jeunes ayant commis un méfait. Quinze euros de gagnés qui risquent de lui valoir des années de prison. Ici, en Guyane, le regard des juges est sans doute pire comme sanction. Mais qu'a-t-il fait ? Quelle est sa vie ? Et qui sont les différents personnages du premier roman de Christiane Taubira ? Des jeunes, des femmes, des mères courages, des éducateurs engagés, des élus, des gens de peu et de beaucoup, des villages perdus, des éloignés du Surinam, des palabreurs, des conteurs, des arbres éxitiques, des animaux qui le sont autant... 

Avec une verve éblouissante, l'ancienne Garde des Sceaux brosse un tableau magnifique et terrifiant, vrai et fictionnel des coutumes, des mots, des traditions, des moeurs, des violences, des errances comme des miracles de cette terre qu'elle connait bien et aime tant. Un livre qui parle au coeur, aux tripes, qui donne à rêver, sourire, s'émouvoir, pleurer, autant que réfléchir." (Editions Plon)

L'équipe de l'émission :