Musique connectée
Magazine
Jeudi 25 mars 2021
1 min

« Valadon et ses contemporaines » : les femmes artistes du XXe siècle à l’honneur avec une visite virtuelle

Elle a été repoussée d’un an, mais n’a toujours pas pu ouvrir au public : l’exposition « Valadon et ses contemporaines » du monastère royal de Brou, à Bourg-en-Bresse, est à découvrir en ce moment, grâce à une visite virtuelle.

« Valadon et ses contemporaines » : les femmes artistes du XXe siècle à l’honneur avec une visite virtuelle
La peintre Suzanne Valadon, à découvrir ou redécouvrir dans la visite virtuelle du monastère royal de Brou à Bourg-en-Besse, © Getty / Bettmann

Certains soupireront en entendant « visite virtuelle ». Sans doute. Mais la visite virtuelle proposée par le monastère royal de Brou pour permettre au public de découvrir, enfin, sa superbe exposition consacrée à Suzanne Valadon et à ses contemporaines, vaut vraiment le détour.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Quelques notes d’Erik Satie, ami de Suzanne Valadon, qui a peint un portrait du musicien, ce fut l’une de ses premières toiles… Suzanne Valadon (1880-1940), peintre et sculptrice, fille d’une lingère du limousin émigrée sur la butte Montmartre, jeune trapéziste passionnée de cirque, qui est passée du statut de muse, de modèle d’un Toulouse-Lautrec ou d’un Renoir, à celui d’artiste agissante, reconnue, avec des œuvres extrêmement audacieuses ; Suzanne Valadon est le point de départ de l’exposition du monastère royal de Brou, et, à l’instar d’une Camille Claudel, d’une Sonia Delaunay ou d’une Marie Laurencin, elle est un peu l’arbre qui cache la forêt : il y a encore de très nombreuses autres artistes femmes qui ont contribué à la naissance de l’art moderne et que cette exposition permet de découvrir.

Qui connaît les toiles de la portraitiste Blanche Polonceau, d’Elisabeth Sonrel, l’une des rares artistes préraphaélites françaises, de Lucie Cousturier, de Valentine Hugo, les portraits d’infirmières de la guerre de 1914-1918 de Louise Bresleau, pour ne citer qu’elles ? À défaut d'accueillir les visiteurs en chair et en os, cette visite immersive claire, intuitive et poétique permet de découvrir une centaine d'œuvres rares, les œuvres de près de 50 artistes qui composent cette exposition.

On plonge, le temps d’une visite qu’on prolonge à sa guise, dans l’une des époques les plus foisonnantes de l’histoire de l’art et c’est peu de le dire : le tournant des XIXe et XXe siècles, la belle-époque, la première guerre, l’après-guerre, toute la nébuleuse de l’art moderne. On découvre ou redécouvre les femmes-artistes du premier XXe siècle et, avec elles, à travers leurs œuvres fortes, toiles ou sculptures, on découvre l’art de l’émancipation. La visite virtuelle est accompagnée d’un petit panel de vidéos, de jeux à faire en famille et de quatre conférences en ligne.

L'équipe de l'émission :