Musique connectée
Magazine
Mercredi 28 octobre 2020
1 min

Une plateforme de streaming dédiée aux pianos romantiques

Le Centre des Pianos Romantiques, alias La Nouvelle Athènes, jeune association, créée en 2017, dédiée au jeu sur pianos historiques des XVIIIe et XIXe siècle, se lance dans le streaming vidéo. Un beau projet, en pleine crise sanitaire.

Une plateforme de streaming dédiée aux pianos romantiques
Un piano Erard de 1821, à Paris, © Getty / De Agostini

L’incertitude a beau planer sur les prochaines semaines, les institutions et associations musicales font décidément preuve de résilience et ne baissent pas les bras.
En effet, elles ne baissent pas les bras, loin de là, et certaines travaillent, depuis des mois, à des projets ambitieux, originaux, qui se concrétisent enfin.
C’est le cas de La Nouvelle Athènes

La Nouvelle Athènes, c’est le nom d’un quartier de Paris, dans le 9e arrondissement, quartier devenu fameux au XIXe siècle quand l’élite du mouvement romantique parisien y a posé ses malles, ses plumes, ses toiles et ses pianos : George Sand, Chopin, Delacroix, Victor Hugo, Pissaro, Marie Dorval, Gustave Moreau, le fameux facteur de piano Camille Pleyel...

La Nouvelle Athènes, depuis 2017, c’est aussi le nom du Centre des Pianos Romantiques, une association de musiciens et de passionnés qui a constitué une grande collection de pianos des XVIIIe et XIXe siècles : Erard, Pleyel, pour ne citer qu’eux.
Le but de cette association c’est de permettre aux interprètes et au public de jouer et d’entendre ces instruments rares dans des lieux qui sont les fleurons de l’histoire du romantisme. Egalement, il y a un volet plus spécialisé, de permettre à ses membres de partager leurs connaissances et savoir-faire entre pianistes, clavecinistes, collectionneurs, restaurateurs, facteurs et musicologues.

La Nouvelle Athènes a beau bichonner des pianos anciens, elle vient de lancer sa plateforme de streaming vidéo. Les premiers rendez-vous sont tous consacrés à la musique pour piano de Beethoven.
Egalement, et c’est plus qu’incertain au vu du contexte sanitaire, un festival, un vrai, organisé par le Centre des Pianos Romantiques, doit avoir lieu à Paris, salle Colonne, les 8 et 9 novembre.
Plusieurs rendez-vous sont en tout cas d’ores et déjà en ligne : des masterclasses, des playlists, des vidéos musicologiques, tout public, pour découvrir ou approfondir ses connaissances du jeu musical romantique et plonger dans l’histoire passionnante des pianos du début du XIXe siècle, période foisonnante, tous azimuts, période troublée, intense s’il en fut.

C’est une offre de streaming payante mais c'est un petit investissement qui séduira peut-être les mélomanes les plus passionnés et les pianistes qui souhaitent se spécialiser dans ce répertoire et se frotter au jeu historiquement informé.

L'équipe de l'émission :