Musique connectée
Magazine
Lundi 28 juin 2021
2 min

Saint-Saëns s’expose à l’Opéra de Paris

C’est sans doute l’exposition musicale événement du moment : elle a démarré vendredi 25 juin, dure jusqu’au mois d’octobre à Paris et elle célèbre, centenaire oblige, Camille Saint-Saëns.

Saint-Saëns s’expose à l’Opéra de Paris
La Bibliothèque-musée de la salle Garnier et la Bibliothèque nationale de France organisent une exposition consacrée à Camille Saint-Saëns pour le centenaire de sa mort, © Getty / Library of Congress

« Camille Saint-Saëns : un esprit libre », c’est ce que démontre la belle exposition qui a pris ses quartiers à la Bibliothèque-musée du Palais Garnier, réalisée en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France. 

Une rétrospective inédite

C’est lapremière grande rétrospective consacrée au compositeur, génie finalement assez méconnu car peu connaissent finalement l’étendue de son catalogue, bien caché derrière son Carnaval des animaux ou sa Danse macabre : 600 œuvres, dont 13 opéras. On lui doit notamment la première musique de film de l’histoire du cinéma ! Des œuvres composées au cours d’une carrière d’une longévité exceptionnelle – près de 80 ans : Saint-Saëns a été le compositeur le plus joué de son vivant. Il a été témoin des créations de Faust, de Carmen, de Pelléas et Mélisande et du Sacre du Printemps, fréquentant à la fois Berlioz et Rossini, mais aussi Debussy et Stravinsky. Bref, Saint-Saëns assiste à la naissance et à l’évolution de tous les courants esthétiques qui vont traverser la vie artistique française entre 1835, année de sa naissance, et 1921, année de sa mort.

Virtuose époustouflant, musicien engagé

Car on a un peu oublié qu’après des débuts d’enfant prodige - il commence à composer dès l’âge de 3 ans et donne son premier concert à l’âge de 6 ans -, Saint-Saëns s’affirme comme l’un des plus grands pianistes de son temps, un interprète à la virtuosité et à la mémoire éblouissantes, admiré de Liszt, et dont chaque apparition sur scène est un événement et attire les foules. Grand voyageur à l’esprit curieux et à l’oreille grande ouverte, Saint-Saëns, infatigable, a parcouru les continents, donnant des milliers de concerts, dirigeant des orchestres, assistant aux répétitions de ses opéras, prenant le temps de composer. Le musicien est aussi le porte-parole d’une génération de compositeurs qu’il soutient en fondant la Société nationale de musique.

Plongée dans les archives

Plus de 200 documents soigneusement sélectionnés dans les archives composent cette exposition : manuscrits musicaux, correspondances, photographies, objets, tableaux, maquettes de décors et de costumes. Voilà une rétrospective qui promet la redécouverte d’un artiste étonnant, polyglotte et voyageur, personnalité charismatique et incontournable de la vie musicale du XIXè siècle… « Camille Saint-Saëns, un esprit libre », l’exposition se poursuit jusqu’au 10 octobre. Le commissariat de cette exposition est assuré par Marie-Gabrielle Soret, conservatrice au département de la Musique de la BNF.

L'équipe de l'émission :