Musique connectée
Magazine
Jeudi 3 septembre 2020
1 min

Quand les bibliothèques se mettent au prêt d’instruments

Les bibliothèques et médiathèques rouvrent leurs portes après la trêve estivale et certaines d’entre elles à Paris, sept pour être tout à fait exacte, se mettent au prêt d’instruments de musique… Qui a dit que le silence régnait dans les rayons feutrés des bibliothèques ?

Quand les bibliothèques se mettent au prêt d’instruments
Musique connectée du 03/09/2020, © Getty / Fabrizio Dfe Santis / EyeEm

Voilà un service discret, mais fort commode : c’est aussi facile que d’emprunter un livre et totalement gratuit, pourvu qu’on dispose d’un abonnement… Paris n’est pas pionnière car ce service est aussi proposé à Rouen, à Toulouse ou encore à Angers, où on peut emprunter, à la médiathèque, des guitares, des ukulélés, des percussions et même des claviers… 

Mais dans les bibliothèques parisiennes, le choix est plus vaste : outre des guitares à gogo, il y a également des violons, mandolines, balalaïka, banjo, glockenspiel, trombones, clarinettes et trompettes, et même des balafons africains et des thérémines… Les instruments à vent sont en plastique, mais les instruments du monde ont la part belle, sans être cantonné au Trio violon, flûte piano. 

Cette formule vient tout droit des Anglo-Saxons, des Canadiens notamment où le prêt d’instrument est désormais tout à fait banal dans les bibliothèques des grandes villes du pays. En Grande-Bretagne, c’est aussi très répandu et, aux Etats-Unis, certaines bibliothèques prêtent non seulement des instruments, mais disposent même d’un studio d’enregistrement ! 

A Paris, le succès a tout de suite été au rendez-vous avec des instruments réservés "illico presto" ! Mais d’autres bibliothèques d’arrondissements ne vont pas tarder à s’y mettre. En ce qui concerne les bibliothécaires, il faut une petite formation, à savoir entretenir un instrument, même s’il ne s’agit pas d’un Stradivarius, c’est autre chose que de bichonner un livre.

Pensez donc à vous renseigner auprès de votre bibliothécaire, voir à lui souffler l’idée. Voilà en tout cas une initiative qui contribue à moderniser l’image des bibliothèques où l' on peut d’ailleurs y entendre, de temps en temps, des petits concerts.

L'équipe de l'émission :