Musique connectée
Magazine
Lundi 7 décembre 2020
1 min

« Paye ton opéra », nouveau pavé dans la mare de la planète lyrique

Dans le sillage de #metoo, des plateformes de recueil de témoignages ont été lancées : Paye ta blouse pour le monde médical, Paye ta robe pour le monde juridique, Paye ta note pour le milieu musical et il y a quelques jours, Paye ton opéra.

« Paye ton opéra », nouveau pavé dans la mare de la planète lyrique
"Paye ton Opéra", le nouveau site visant à dénoncer le harcèlement à l'Opéra - Musique Connectée, © Getty / Laurent Hamels

Lancée il y a tout juste quelques jours, "Paye ton opéra" dénonce le harcèlement qui sévit dans les coulisses et parfois jusque sur scène, sous les ors des scènes des théâtres lyriques, en France et dans le monde entier.

Un nouvel outil contre le harcèlement

Paye ton opéra est une toute nouvelle initiative, sous forme de site internet où l’on peut aller déposer, son, ses témoignages que l’on soit victime de harcèlement dans son métier, à l’opéra, ou témoin. Cela concerne tous les métiers de l’opéra : les chanteuses, chanteurs sous les feux de la rampe, les musiciennes, metteuses en scène et ce qu’on appelle les métiers de l’ombre : la régie et les équipes techniques, les décors, le costume et le maquillage. Ce site internet a été créé par un collectif de chanteuses, victimes ou témoins d’oppression dans leur métier. 

Sur ce site, pas de nom ni de mise en avant, l’anonymat est la règle. Paye ton opéra est aussi un compte Instagram de sensibilisation et de prévention. Ce coup de pied dans la fourmilière intervient quatre mois après le témoignage particulièrement relayé de la soprano Chloé Briot, au mois d’août dans les colonnes de La Lettre du Musicien.

On a donc un monde lyrique ébranlé, un monde lyrique au diapason des dénonciations des rapports de force qui touchent tous les milieux, médical, juridique, le monde de l’entreprise mais aussi le milieu universitaire aussi. Ce monde lyrique est forcé de se remettre en question sur la question du harcèlement et du sexisme, ainsi que sur la question cruciale, également, de la diversité sur scène.

L'équipe de l'émission :