Musique connectée
Magazine
Lundi 21 septembre 2020
2 min

Offenbach dans une friche parisienne

La compagnie lyrique Opéra du Jour propose une adpatation d'Orphée aux Enfers d'Offenbach, donné aux Cinq Toits, dans le XVIe arrondissement de Paris, dimanche 27 septembre

Offenbach dans une friche parisienne
Musique connectée du lundi 21 septembre , © Getty / Culture Club / Contributeur

Une représentation d’Orphée aux enfers, le fameux opéra-bouffe d’Offenbach, va avoir lieu à Paris, ce week-end, dimanche prochain, aux Cinq toits. Les Cinq Toits est un centre d’hébergement d’urgence est installé dans une ancienne caserne militaire du XVIe arrondissement de Paris ayant des allures de grande friche artistique. C’est un endroit qui fait beaucoup penser aux Grands Voisins, dont vous avez peut-être entendu parler et que les Parisiens connaissent bien. Les Grands Voisins est une célèbre friche parisienne qui vient de tirer sa révérence et où ont eu lieu, pendant cinq ans, des concerts, des expositions, et, surtout, de nombreuses initiatives solidaires, comme l’hébergement d’urgence et des espaces réservés aux associations et aux artistes. Des luthiers avaient notamment pu y occuper un atelier.

"Orphée aux Enfers" aux Cinq Toits

Cette belle histoire a fait des émules dans la capitale puisque Les Cinq Toits ont adopté le même état d’esprit, à savoir accueillir les personnes vulnérables tout en faisant la part belle à l’art et notamment à la musique. Dimanche 27 septembre, la compagnie lyrique « Opéra du jour » donnera une adaptation d’Orphée aux enfers très loin des ors et des velours des maisons lyriques. Il y aura deux représentations, à 11h et 16h, chacune précédées d’une trentaine de minutes de présentation. Le tout dans une ambiance conviviale proposant plusieurs stands de restauration solidaire, cuisine exotique au menu.

Opéra du Jour adapte et les grands classiques de l'Opéra 

« Opéra du jour » est une compagnie qui adapte des grands classiques de l’opéra pour les emmener dans des lieux hors des sentiers battus des troupes lyriques permettant à tout le monde de s’approprier ce répertoire, ou de s’y frotter. La compagnie est née en 2006, et est implantée dans le XVIe arrondissement, souvent au théâtre du Ranelagh. Le spectacle de dimanche dure un peu plus d’une heure et demi, avec sur scène, dans cette version de poche, dix jeunes chanteurs professionnels, une pianiste, un violoniste et le Chœur de Grenelle…

C’est ici l’occasion de découvrir ou de redécouvrir la version parodique et truculente à souhait du mythe d’Orphée et Eurydice ! Une partie des places est réservée aux résidents du centre, soit 350 personnes, dont les trois-quarts sont des réfugiés et des demandeurs d’asile. Le reste est accessible à tous. L’entrée est libre, mais il faut réserver.

L'équipe de l'émission :