Musique connectée
Magazine
Vendredi 30 octobre 2020
1 min

A440 : une nouvelle plateforme de concerts en ligne pas comme les autres

Hasard de calendrier, la plateforme de concerts en ligne A440 vient de voir le jour. Suzanne Gervais présente une initiative qui pourrait aider les jeunes interprètes.

A440 : une nouvelle plateforme de concerts en ligne pas comme les autres
La nouvelle plateforme de concerts en ligne A440 - Musique Connectée du 30/10/2020, © Getty / Cavan Images

Alors que les salles de concerts sont fermées en France, mais aussi à Bruxelles et en Wallonie, une nouvelle plateforme de concerts en ligne made in Belgique, voit tout juste le jour. Elle s’appelle A440, un nom que vont forcément retenir les oreilles musiciennes puisque A440 est le « La » de référence du diapason, qu’utilisent la majorité des instrumentistes pour s’accorder.

De la nouveauté

Depuis quelques mois, en matière de streaming musical, les plateformes ne manquent pas, notamment avec : « Classique sur canapé » ou encore « Dreamstage », pour ce citer qu’elles, sans compter toutes celles qui existaient déjà et qui proposent de nouvelles offres. 

En quoi A440 est-elle vraiment différente ? Elle fonctionne d’une toute autre façon, sur le principe d’un réseau social : chaque artiste ou institution musicale peut se créer une page sur laquelle il pourra ensuite poster son contenu.

Le contenu proposé se veut extrêmement large, les artistes peuvent diffuser aussi bien des concerts en direct, que des vidéos, des entretiens, des archives, des masterclasses, des conférences, etc. Chacun est autonome et responsable de sa page et du contenu qu’il y poste. Libre à chacun également, de décider si l'accès est payant ou non. La plateforme fournit quant à elle un soutien pour les dons, les concerts et événements avec, au choix, des billets individuels et un système d’abonnements mensuels.

Un grand soutien pour les artistes

A440 s’intéresse tout spécialement au sort des jeunes musiciens, en particulier les grands étudiants des cursus supérieurs, ceux qui sortent des conservatoires et qui ne sont pas encore sous les feux de la rampe, mais qui ont pourtant besoin de public !

L’idée de ce projet est aussi de favoriser les prises de contact, les rencontres, mêmes virtuelles, ainsi que la construction d'un réseau qui se révèle extrêmement importante pour les artistes. Par exemple, lors d'un concert en ligne, une fenêtre de conversation permet aux spectateurs d’interagir avec l’artiste, de lui poser des questions et de l’encourager. 

La pianiste belge de 21 ans, Anaïs Cassiers, sera l’une des premières à y donner un concert, ce soir à 21h. Sur sa page, on aura donc la possibilité de "faire un don" pendant le concert, afin de rémunérer sa prestation.

Un grand bravo à l'initiative qui va, on l’espère, aider la jeune génération d’interprètes pendant ces semaines austères. 

Pour les plus curieux, n'hésitez pas à aller vous connecter sur A440 en cliquant ici !

L'équipe de l'émission :