Musique connectée
Magazine
Vendredi 27 novembre 2020
1 min

Margot Rood, soprano et guide en costume d’époque

Suzanne Gervais brosse le portrait d’une troisième musicienne confinée, la soprano américaine Margot Rood, qui a, depuis juin, un deuxième métier, pour le moins insolite : guide touristique pour des "ghost tours" en costumes d'époques ! Frissons garantis.

Margot Rood, soprano et guide en costume d’époque
La soprano américaine Margot Rood, a depuis juin, un deuxième métier, guide touristique pour des "ghost tours" en costumes d'époques, © Margot Rood

Margot Rood n’est pas une sorcière, c’est une soprano bien connue des scènes nord-américaines, mais aussi de nos ensembles de musique ancienne, comme les Arts Florissants. Depuis le moins de juin, la musicienne a un deuxième métier, elle est guide touristique, mais pour des visites un peu particulières, qui ont lieu quand la nuit est tombée, que l’obscurité règne et que la lune brille. Margot Rood anime des « ghost tours ». Ghost comme « fantôme » Ce sont des visites qui font peur, des visites hantées, qui sont furieusement à la mode. Ces dernières années, ce qu’on appelle le « dark tourism » a explosé dans de nombreuses villes avec pléthores de visites guidées qui promettent frissons et épouvante à coup d’histoires de fantômes, d’esprits mystérieux et de récit de fait-divers paranormaux.

Quand les frissons viennent hanter la visite...

Trois fois par semaine, Margot Rood enfile donc une robe coloniale du XVIIIe siècle, une grande cape, elle attrape une vieille lanterne et embarque son petit groupe arpenter les ruelles pavées de la vieille ville d’Alexandrie. Pas l’Alexandrie d’Egypte, avec son phare et ses catacombes, mais l’Alexandrie de Virginie, au sud de Washington, une cité édifiée en 1749. Guidé par la musicienne, les participants se voient conter les histoires de revenants et autres légendes sanglantes supposées de différents lieux de la ville comme la plus ancienne maison, une manufacture abandonnée ou un cimetière en friche.

Le Ghost tour dure une bonne heure et la soprano raconte que certains participants croient même vive des expériences paranormales, comme l'apparition de lumières ou de voix. Les visites ont lieu du mercredi au dimanche, avec masque obligatoire, et une version sur Zoom du « Ghost Tour » a même été lancée. Margot Rood a pris cet emploi pendant la pandémie, au début de l’été. Comme la grande majorité de ses confrères et consœurs aux Etats-Unis, elle avait besoin d’un job pour faire face à l’annulation de tous ses concerts.

Par chance, ce n’est pas purement alimentaire pour cette comédienne qui adore non seulement les costumes, mais aussi les films d’horreur.  Elle n’hésite pas à chanter, pendant les visites, quand l’occasion se présente. La soprano s’est découvert un talent de conteuse et admet qu’elle aime désormais presque autant raconter les histoires que les chanter.

L'équipe de l'émission :