Musique connectée
Magazine
Vendredi 6 décembre 2019
1 min

La vie de musicien sous l’Ancien-Régime : une base de données signée CMBV

Suzanne Gervais se penche aujourd'hui sur la vie des musiciens sous l'Ancien Régime.

La vie de musicien sous l’Ancien-Régime : une base de données signée CMBV
Ballet et orchestre baroque - Illustration, © Getty / DE AGOSTINI PICTURE LIBRARY / Coll. De Agostini

Les mélomanes férus de musique ancienne et de musique sacrée ont désormais une base de données à se mettre sous la dent : elle s’appelle Muséfrem et elle est pilotée par le Centre de musique baroque de Versailles, le CMBV. Depuis 2014, le pôle recherche du Centre collecte et ordonne méthodiquement les milliers d’archives sur la vie musicale des églises françaises, ce qui permet, petit à petit, de retracer le métier de musicien sous l’Ancien Régime.

La base de données est régulièrement mise à jour, département par département : depuis le mois dernier, 42 départements sont accessibles. C’est un projet intéressant, recommandé chaudement aux historiens et aux musicologues, qui mérite d’être diffusé dans les universités. Et puis en dehors de ce qui se passait à Paris et à Versailles, on ne sait finalement pas grand-chose du métier de musicien d’église aux 17e et 18e siècle dans le reste de la France.

Le 18e siècle c’est aussi la Révolution française, qui bouscule le statut de musicien… Le site Muséfrem réunit des documents passionnants qui permettent de mesurer l’évolution du statut du musicien dans la société. La fin du 18e siècle est une période cruciale : c’est l’émergence des notions de compositeur et d’interprète ; une véritable révolution d’où est née notre conception de l’artiste et de la création.

L'équipe de l'émission :